GAMES ★ AMSTRAD CENT POUR CENT - DOSSIER BD - TURLOGH LE RODEUR ★

Dossier Bd Acpc - P11 - Turlogh le Rodeur

TURLOGH LE RODEUR

Tiens, encore une bande dessinée fournie avec un logiciel. Mais qu'ont-ils tous en ce moment ? La folie de l'adaptation BD bat son plein. Reconnaissons à Cobra Soft et aux éditions Delcourt le mérite de l'innovation dans ce domaine. Plutôt que de réutiliser des vieux fonds de BD déjà existants (suivez mon regard), ils ont préféré créer un scénario original.

Dans l'emballage de bonne taille se cachent non pas un mais deux jeux. Le premier se présente dans un album grand format de qualité. Il s'agit d'une bande dessinée interactive sur le modèle des maintenant célèbres "livres dont vous êtes le héros".

Ce premier jeu est utilisable de manière complètement indépendante de l'ordinateur. Après la création de Turlogh (tirage avec dés de la force, chance, agilité....) et à l'aide d'une feuille de route pour tenir à jour l'état du vaillant baron, il faudra conquérir la sphère magique détenue par le vilain nécromant Skroful.

Le système de jeu utilise des séquences de cases BD numérotées et sélectionnées en fonction de choix proposés avec chaque série d'images justement. Les aventures du baron de Penroth sont violentes et sanglantes à souhait. La mort récompense même assez souvent les initiatives malheureuses. Des dés à 6 faces (éventuellement représentés en bas de page de la BD) permettent de déterminer l'issue des nombreux combats. L'atmosphère de |"La sphère du Nécromant" est très convaincante, les dessins de Larnoy sont dynamiques, voire agressifs. Cette BD dont vous êtes le héros est une bonne surprise dans l'ensemble. Le logiciel lui. est la suite de l'album. Une suite relative puisqu'il n'est pas prévu d'introduire, dans le micro, l'état exact du personnage à la fin du volet "aventure BD". Turlogh nous entraine alors à la quête des tables sacrées de Kula Kangrith. L'écran se compose d'une fenêtre pour les décors et divers personnages rencontrés, une autre fournit un portrait montrant les réactions de Turlogh, enfin une sorte de petit écusson sert de support aux animations (cheval galopant etc). Un texte décrit endroits et situations tout en proposant les choix d'actions possibles. Le joueur contrôle le personnage en sélectionnant l'une des icônes en bas de l'écran avec les flèches curseur. Ces icônes permettent l'inventaire, la sélection de l'armement (épée. arc. shurikens), l'obtention des caractéristiques de Turlogh ou de ses ennemis. Enfin le combat (plusieurs positions d'attaque, avec option fuite) et l'utilisation de la magie pour les soins d'urgence.

LES DES SONT JETES !

Le logiciel et la BD de Turlogh le rôdeur se présentent comme une bonne initiation aux jeux de rôle. Le principe est très intéressant en BD. mais l'adaptation (réussie d'ailleurs) d'une recette qui marche très bien pour les livres reste un peu décevante sur micro. L'ordinateur permet quand même des réalisations plus ambitieuses ! De toutes manières, vu le prix, ce pack logiciel offre un bon rapport qualité/distraction.

John Longswora

TURLOGH LE RODEUR
édité pu Cobnsoft, disk : 245 F

Page précédente : Dossier Bd Acpc - P10 - Batman

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 294 millisecondes et consultée 1068 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.