GAMES ★ AMSTRAD CENT POUR CENT - DOSSIER BD ★

Dossier Bd Acpc - P03 - Lucky Luke

LUCKY LUKE  - HENNISSEMENT DE COLERE

I'm a poor lonesome cow-boy, far away from home" Sous le soleil couchant, l'ombre d'un cow-boy se découpe sur l'horizon. Seulement voilà, moi, le soleil couchant me fait mal aux yeux et le cow-boy, je l'ai sur le dos depuis 42 ans, alors je commence à en avoir marre de toute cette histoire. Moi, Jolly Jumper, le cheval le plus rapide de tout l'ouest, j'en ai assez. Assez des missions impossibles, assez de galoper d'est en ouest et du sud au nord à la poursuite des frères D al ton encore, toujours, une nouvelle fois évadés de leur sempiternel pénitencier troué comme une vieille tranche de gruyère. Moi, Jolly Jumper, le cheval le plus fidèle de tout l'ouest, je ne supporte plus ni les coups de feu intempestifs, juste au-dessus de mes oreilles, de l'homme qui tire plus vite que son ombre, ni sa fascination pour l'ordre et la justice. Je renonce à répondre à ses coups de sifflet quand il n'a plus d'autre ressource que mon secours providentiel. Je refuse dorénavant de m'user les dents pour le libérer des cordes qui l'attachent au poteau de torture. Pourquoi devrais-je toujours être le compagnon fidèle et modeste auquel on fait appel quand tout est perdu ? Jamais un mot gentil, jamais un signe de reconnaissance, de gratitude. Rien. Je reste l'éternel second rôle.
Pour moi la coupe a débordé quand j'ai appris qu'un éditeur allait consacrer un jeu sur micro à Ran Tan Plan. Eh oui, vous avez bien lu, à Ràn Tan Plan, au chien le plus bête de tout l'ouest, à la plus grosse erreur de la nature, à l'ami le plus stupide de l'homme, celui qui échoue dans toutes ses missions et qui de la pointe de la truffe à la pointe de la queue respire la bêtise. Comment a-t-on osé ? Comment a-t-on pu le préférer à moi. Car il faut bien le reconnaître, en toute impartialité, je méritais cent fois plus que lui d'être le héros de cette adaptation. Voilà la vraie raison de ma colère. Mais bon, je m'énerve et Lucky Luke doit m'attendre, il vient de recevoir un télégramme et je crois bien qu'il va falloir de nouveau en mettre un coup. Allez, je vous laisse, mais si vous voulez faire quelque chose pour moi, écrivez donc à cet éditeur pour qu'il pense à moi la prochaine fois.

Salut,
JOLLY JUMPER

Test de jeu pour 'nitroglycerine (c) cocktel vision' Test de jeu pour 'nitroglycerine (c) cocktel vision'

NITROGLYCERINE
COKTEL VISION

Une des toutes premières adaptations de BD sur micro. Le logiciel reprend les différents points forts du scénario dans plusieurs tableaux d'arcades. Le départ de LUCKY LUKE en train, se traduit sur micro par un parcours de type labyrinthe. Ensuite, notre cow-boy de charme met sa légendaire rapidité à l'épreuve dans une séquence de tir, afin de débarrasser la ville des desperados qui l'infestent. S'ensuit une partie aventure/action durant laquelle LUCKY LUKE doit trouver la dynamite qui fera exploser un rocher encombrant la voie ferrée, tout en se gardant des attaques des DALTON. Le programme moyennement réalisé, souffre surtout d'un manque total d'originalité dans les jeux proposés. La seule présence du nom d'un personnage de BD sur la jaquette, ne doit pas dispenser les éditeurs de proposer un logiciel de qualité. L'utilisation d'un héros de bandes dessinées, de télévision ou de cinéma, réduite à la présence d'un sprite dans un jeu d'arcades, ne représente pas, à mon avis, le meilleur mariage que l'on puisse réaliser entre la micro et les
domaines cités.

I'm a lonesome pigiste...

Page précédente : Dossier Bd Acpc - P02 - Iznogoud

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 171 millisecondes et consultée 1161 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.