GAMESSALONS ★ AMSTRAD EXPO 89 : UN PETIT SALON TRANQUILLE ! ★

Amstrad Expo 89|Amstar&CPC)Games Salons

Du 6 au 10 octobre derniers, Amstrad donnait rendez-vous à tous les fanas de micro pour la cinquième édition d'un salon qui, traditionnellement, se déroulait au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Or, le samedi, à 11 heures ou à 15 heures, la foule était bien loin de s'amasser en une longue file interminable devant l'entrée du hall 3, comme ce fut le cas il y a trois ou quatre ans. Quelle pouvait être la raison de cette diminution du nombre de visiteurs ? Etait-ce dû à l'orientation plus professionnelle que ludique choisie par Amstrad depuis deux ans ou au fait d'une concentration de salons informatiques en l'espace d'une semaine (dont un salon multi-machines...) ?

Quoiqu'il en soit, l'Amstrad Expo s'étendait sur une surface de 5000 m2 avec une ouverture sur le salon Entreprendre, qui ne représentait pas grand intérêt pour tous les passionnés de CPC. D'ailleurs, ces mêmes passionnés sont ressortis avec une petite moue d'amertume au coin des lèvres. Certes, US Gold, Océan et SFM1 (avec toutes les marques qu'elle représente) étaient présentes avec un podium pour faire quelques animations et vous permettre de gagner de somptueux cadeaux ! Certes, ils avaient aménagé une magnifique salle d'arcades où vous pouviez vous déchaîner à souhait sur Cabal ou Chase HQ... (entre autres !). Bien sûr, Titus était également présent avec deux magnifiques Cadillac et tout un mur de jeux d'arcades... Mais où étaient tous les autres éditeurs de logiciels qui nous procurent, eux aussi, de très agréables heures devant nos CPC ? A noter que parmi la centaine de stands que réunissait ce salon, deux éditeurs d'éducatifs étaient perdus dans cet ensemble : il s'agit de Micro C, d'une part, et de Hatier Logiciels, d'autre part.

Et du côté de chez Amstrad, quoi de neuf ? Ce qui attirait évidemment le plus de jeunes était l'espace aménagé avec des CPC qui étaient tous équipés du tout nouveau Light Phaser accompagné de 6 jeux et qui est dorénavant livré pour tout achat de CPC. Vous trouverez d'ailleurs dans ce numéro un banc d'essai complet de ce Light Phaser. Par ailleurs, l'autre grand centre d'attraction était le tout nouveau clavier CKX100 qui propose le mode Play Right permettant à chacun de jouer «juste» ! Pour un prix très modique, il propose 4 octaves, 7 mélodies résidentes en mémoire, 10 timbres différents (piano électrique, flûte, guitare, instruments à cordes...) et 28 rythmes avec tempo réglable. Deux nouveautés sont encore à signaler outre la gamme des PC 1286 et 1386 qui, finalement, n'étaient pas présents à cette exposition : il s'agit d'une part, dans le domaine des loisirs, du vidéomatic VMC100 proposé à un prix très compétitif, caméscope enregistreur proposant comme principale caractéristique sa facilité d'utilisation. D'autre part, pour le domaine professionnel, il était possible de voir le Télécopieur FX 9600 T, machine munie d'un combiné téléphonique ; à noter que l'homologation PTT en France n'est pas encore effective... Pour conclure, disons simplement que nous avons trouvé cette expo 89 un peu tristounette et qu'il serait peut-être temps que les organisateurs de salon acceptent de se concerter pour ne faire éventuellement qu'un salon, mais un vrai !

AMSTAR & CPC n°39

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 868 millisecondes et consultée 1105 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.