HARDWARELECTEURS DE DISQUETTES ★ AMSTRAD MAGAZINE n°14 - ESSAI COMPARATIF ★

Lecteurs Externe - Essai Comparatif - Amstrad Magazine|Amstrad Magazine)Hardware Lecteurs De Disquettes

Les lecteurs de disquettes compatibles Amstrad CPC

Ils n'avaient encore fait qu'une timide apparition sur le marché. Seuls l'unité 5,25" de Vortex et le drive 3,5" de I.C.V., (nous vous en avions déjà parlé dans ces colonnes) pouvaient, mais en petite quantité, se trouver chez certains revendeurs. Pourtant, les difficultés d'approvisionnement en disquettes 3' d'Amstrad auraient dû, pensions nous, attirer les fabricants. Aujourd'hui, le problème de l'approvisionnement en disquettes 3" n'est plus qu'un mauvais souvenir, mais la demande pour des unités utilisant des disquettes d'un format répandu n'a pas disparu pour autant et s'est même accentuée. Qu'il s'agisse du 5,25" (le plus répandu actuellement) ou du 3,5" (à mon avis le standard de demain, surtout depuis qu'un certain constructeur a annoncé son adoption), nombreux sont les possesseurs de CPC désireux d'acquérir une deuxième unité utilisant un de ces deux standards et disponible à un prix raisonnable.

Nous avons essayé de nous procurer les unités de ce type existant sur le marché et dont nous avions eu connaissance. Parmi celles-ci, nous nous sommes limités aux unités dont la capacité nominale est de 1 Mo non formaté car seules celles-ci permettent d'apporter un "plus" non négligeable par rapport au lecteur 3" d'Amstrad.


Les lecteurs de disquettes VORTEX

Les unités essayées

Nous avons testé quatre unités disponibles sur le marché et pouvant être utilisées sur les CPC comme second drive. Il s'agit des modèles suivants :

  • unité 5,25" F1-X de VORTEX ;
  • unité 3,5" d'I.C.V. ;
  • unité 5,25" JASMIN AM5D+ de TRAN ;
  • unité 5,25" de M.V.I.

Toutes ces unités sont équipées de platines de lecture/écriture de disquettes de capacité 1 Mo non formaté.

Avant de vous donner nos impressions sur ces unités, sachez que toutes ces unités sont équipées de systèmes permettant leur utilisation avec une capacité de 720 Ko tant sous Basic que sous CP/M. Ce système est soit en ROM (cas de Vortex) soit fourni sous forme de logiciels (RSX pour le Basic et programmes en .COM pour CP/M) pour les autres unités. Sachez aussi que l'auteur des produits autorisant l'utilisation des unités autres que la Vortex en 720 Ko est l'un des collaborateurs de notre revue. Cette même personne a également traduit en français une partie de la documentation de l'unité Vortex. L'essai des unités a essentiellement consisté à faire fonctionner les unités pendant un temps assez long (jusqu'à cinq heures d'affilées) pour vérifier la stabilité de leurs performances et l'absence d'un échauffement notable. Et aussi à essayer les différentes fonctionnalités proposées avec le matériel pour vérifier que, dans tous les cas, elles donnaient bien ce qui était promis, et surtout les utiliser avec des logiciels connus du commerce (Wordstar, DBase II, etc.).

Aucune n'a montré de défaillance notable de fonctionnement. Toutes ont pu être utilisées normalement et ont fourni les résultats espérés. Aussi, dans la suite, je me contenterai de vous donner leurs différentes caractéristiques et d'agrémenter cet exposé de considérations purement personnelles pouvant, peut-être, vous aider à faire un choix. Seul le F1-X de Vortex, dans la mesure où il offre des fonctionnalités différentes fera l'objet d'un développement particulier.

Le F1-X de Vortex

Une précision tout d'abord. Il s'agit ici d'une unité 5,25" et le même type de drive existe, sous le nom M1-X, en format 3,5". Avec le F1-X, vous prenez possession :

  • d'un boîtier (différent selon que vous avez un 464 ou un 664/6128) contenant une ROM dans laquelle est enregistré le système d'exploitation de Vortex (ou VDOS). Ce boîtier se connecte sur le port d'extension de votre appareil et, si vous disposez d'un CPC 464, votre interface disquette vient se connecter à l'intérieur du boîtier ;
  • d'une unité de disquette 5,25" ;
  • d'une documentation et d'une disquette contenant un patch du système et des utilitaires.

L'unité de disquettes

Il s'agit d'un drive au format "half-size" BASF. Il est contenu dans un boîtier métallique d'apparence robuste et de dimensions 310 x 150 x 50. L'alimentation est incorporée au boîtier.

La documentation

Bien que pouvant sembler un peu trop "scolaire" (sans que ce terme ait un sens péjoratif), elle est complète et contient l'explication de toutes les fonctionnalités du drive et de la façon de les mettre en oeuvre. Tout au plus pourra-t-on lui reprocher d'être un peu confuse. Mais tout ce qui est nécessaire tant au programmeur débutant qu'à celui qui veut jouer avec l'Assembleur au niveau du système d'exploitation est expliqué dedans.

La ROM VDOS

C'est la partie la plus intéressante du système. Grâce à la mise en place d'une ROM particulière, Vortex vous offre la possibilité d'utiliser deux systèmes différents de gestion de disquette. Vous pouvez soit (et c'est préférable), utiliser le système d'exploitation VDOS de Vortex, soit ne travailler que sous AMS-DOS.

Le système VDOS vous offre toute une série de fonctionnalités nouvelles et permettant, entre autres, sous Basic et à l'aide de RSX.X le formatage de disquettes sous 40 ou 80 pistes ; l'utilisation de fichiers à accès direct (jusqu'à 16 fichiers en simultané) ; l'appel de CP/M tant à partir de l'unité A que de l'unité B ; la modification des attributs d'un fichier et l'utilisation d'un moniteur/désassembleur.

VDOS assure la gestion de votre disquette 5,25" avec une capacité de 708 Ko formatés. La gestion des faces de la disquette 5,25" est assurée par le système et vous avez ainsi droit à 128 entrées de catalogue par disquette. Les capacités de l'unité 3" sont inchangées. Cette gestion en 708 Ko est effectuée aussi bien sous Basic que sous CP/M 2.2 et CP/M + . Petit gadget supplémentaire, les messages d'erreur sont en français. Peu important certes, mais peut-être plus parlant pour certains que les messages anglais habituels.

Si l'utilisation de ce matériel sous CP/M+ ne pose aucune difficulté (avec un 6128 seulement, des problèmes se posent lors de l'utilisation avec une extension DK'Tronics), le CP/M 2.2 généré selon les instructions de la documentation pour permettre d'utiliser l'unité avec 708 Ko de capacité nécessite de descendre de 256 octets le sommet de la TPA. Ceci risque de créer d'autres problèmes pour l'exécution de certains logiciels. C'est ainsi que je n'ai pas pu utiliser la version 664 du Pocket Wordstar avec ce drive. Le passage sous Amsdos se fait à l'aide d'une RSX sous Basic. A ce moment là, c'est le système d'exploitation de votre CPC qui reprend les choses en main. Vous avez alors deux unités de disquette 40 pistes et de 180 Ko de capacité. L'unité 5,25" perd toutes les possibilités que lui offrait le VDOS. Les disquettes 5,25" créées sous VDOS ne sont pas utilisables sous Amsdos. Cela se comprend puisque la gestion de Puïrité F1-X est différente sous les deux systèmes, et les formats de disquettes VDOS et Amsdos sont incompatibles. Plus gênant est le fait que, son propre système d'exploitation gérant les deux faces de la disquette, Vortex n'a pas muni son unité d'un interrupteur permettant de changer de face lorsqu'on veut travailler sous Amsdos. Vous ne pouvez donc, sous Amsdos, utiliser qu'une face de votre disquette.

La disquette utilitaires

Avec le système F1-X, vous obtenez une disquette contenant un programme permettant le patch du système pour utilisation des 708 Ko sous CP/M + et, outre ce patch, essentiellement deux puissants utilitaires permettant d'effectuer des copies de fichiers ou de travailler sur une disquette (copie, for-mattage, etc.).

Je ne parlerai pas du programme de patch dont l'utilité est évidente, par contre je vous préciserai que les deux utilitaires cités plus haut outre le fait qu'ils sont réellement puissants, sont très faciles à utiliser car guidés entièrement par un enchaînement de menus.

L'unité 3,5" de I.C.V.

Il s'agit de l'unité dont nous vous avons déjà parlé dans Amstrad Magazine (se reporter au n° 9 - avril 86). La platine de lecture/écriture est désormais une Citizen de capacité 1 Mo non formaté, et l'ensemble est enfermé dans un boîtier métallique d'apparence robuste et de dimensions 230 x 205 x 60. L'alimentation est intégrée au boîtier. Je ne vous répéterai pas ce que vous avez déjà pu lire sur cette unité et me bornerai à rappeler qu'il s'agit de matériel de bonne qualité. Il est toutefois nécessaire de vous signaler que certains problèmes de compatibilité de lecture entre des drives 3,5" différents m'ont été rapportés. Les unités dont nous avons disposé (tant lors de la présentation précédente que lors de l'essai actuel) ne nous ayant pas créé ce genre de difficulté, je pense qu'il s'agit de défauts de jeunesse qui seront vite réglés. En attendant, si votre choix se porte sur ce drive (qui, rappelons-le, a fonctionné parfaitement chez nous), je vous conseille d'essayer de lire la disquette utilitaire qui est livrée avec, ce qui vous permettra de vérifier le bon fonctionnement de votre unité. J'ai toutefois des raisons de penser que ce problème sera définitivement résolu en septembre, c'est-à-dire lorsque vous pourrez lire ces lignes. L'unité est munie sur sa face avant d'un interrupteur de mise en route et d'une diode signalant sa mise sous tension. La gestion des deux faces de la disquette est possible grâce à un interrupteur situé sur le connecteur au câble du CPC. Les modèles pour CPC 464 et 664/6128 sont strictement identiques,  la seule différence réside dans le cordon de raccordement au CPC. De même que les deux modèles suivants, cette unité est livrée avec une disquette utilitaire permettant de l'utiliser avec 720 Ko de capacité. Dans la mesure où ces utilitaires sont les mêmes avec cette unité et les deux suivantes, j'expliquerai leurs fonctionnalités dans un chapitre à part.

L'unité Jasmin AM5D+ de TRAN

Il s'agit d'une platine au format "half size" (disquettes 5 1/4) de marque Canon (identique aux BASF) et de capacité 1 Mo non formaté. Elle est enfermée dans un boîtier plastique de dimensions 220 X 150 x 53. L'alimentation n'est pas intégrée au boîtier. Elle est prélevée sur l'alimentation du CPC fournie par le moniteur, et ce directement au niveau des jacks de branchement à l'unité centrale. Le branchement ne pose donc aucun problème particulier. Attention toutefois aux possesseurs de CPC 464. Le moniteur ne délivrant pas de tension 12 Volts, il leur sera nécessaire d'acheter soit une alimentation 12 Volts (prix 60 FF chez TRAN), soit un modulateur MPI ou MP2 d'Amstrad. Le seul reproche que l'on puisse faire au Jasmin concerne la solidité apparente du boîtier. Celui-ci est constitué d'une matière plastique souple et ne semble pas des plus robustes. Consciente de ce problème, la Société TRAN a décidé d'augmenter l'épaisseur des prochaines séries de boîtiers. Le drive peut être utilisé tel quel sur un CPC 464. Son utilisation avec un CPC 664/6128 nécessite l'achat d'un câble de connexion supplémentaire (prix 155 FF chez TRAN).

Le changement de face est assuré par un connecteur situé sur la face supérieure du boîtier. Il est accompagné d'un changement de couleur de la diode de la face avant de l'unité. La mise sous tension de l'unité est assurée par l'interrupteur du moniteur I CPC. Il est livré avec une disquette contenant les mêmes utilitaires que ceux cités plus haut

L'unité 5,25" DD6 de M.V.I.

Il s'agit d'une platine au format half-size de marque TEAC et à capacité 1 Mo non formaté. La platine est enfermée dans un boîtier métallique apparemment robuste, et de dimensions 320 x 150 x 50. L'alimentation es intégrée au boîtier. Le modèle que j'ai eu entre 1 mains était un prototype, et cet tains défauts minimes de construction seront corrigés sur I modèle commercialisé. C'a ainsi que la connexion sur 1 connecteur de sortie sera soudé sur plaque epoxy et qu'un diode rouge sera allumée lors d l'utilisation sur la face 1. Les interrupteurs de mise sou tension et de changement de fac sont situés à l'arrière du boîtier et aisément accessibles. Si la connexion peut se faire sans problème en ce qui concerne le CPC 464, il vous sera nécessaire d'acheter un câble de connexion pour l'utiliser avec un CPC 664/6128.
Cette unité est livrée avec les mêmes logiciels que les deux modèles précédents.

Les logiciels livrés avec les autres unités que Vortex

Il s'agit d'un ensemble de programmes permettant de formater une disquette sur 40 ou 80 pistes, en format DATA, SYSTEME, ou VENDOR. Le formatage peut se faire indifféremment sur le lecteur A ou le lecteur B.

Attention toutefois, le formatage sur 80 pistes ne doit pas être effectué sur le lecteur 3" des CPC. Vous pouvez aussi utiliser sous Amsdos et grâce à trois RSX Basic, l'unité supplémentaire avec 80 pistes, c'est-à-dire avec une capacité de stockage de 340 Ko par face en format SYSTEME ou VENDOR et de 358 Ko par face en format DATA, l'affectation d'une capacité de 80 pistes à une des unités n'affecte pas les caractéristiques des autres unités. Autre possibilité : utiliser les disquettes avec 80 pistes et une capacité de 340 Ko par face sous CP/M 2.2 ; ou encore faire une copie de sauvegarde d'une disquette jusqu'à la piste 41. Enfin vous utiliserez les disquettes avec 80 pistes et une capacité de 340 Ko par face sous CP/M + . J'ai cité cette possibilité en dernier, et à part, car elle n'a.été prête qu'après la mise sur le marché des premiers drives. Les acquéreurs d'unités ne possédant pas ces derniers utilitaires devraient pouvoir se les procurer auprès des divers fabricants ou distributeurs. Ces logiciels ne posent pas de problème d'utilisation particulier. Le formatage est très rapide, et l'utilisation des unités supplémentaires avec cette augmentation de capacité se fait sans difficulté particulière. Les produits cités plus haut fonctionnent sous CP/M + ou CP/M 2.2 aussi bien avec la capacité de 340 Ko par face qu'avec la capacité nominale des CPC. Il est donc parfaitement possible, avec cette augmentation de capacité, d'utiliser les programmes sur le drive 3" avec des fichiers résidents sur le drive annexe en déclarant celui-ci comme ayant une capacité doublée.

La seule différence que pourra trouver l'utilisateur avec le système standard est l'arrêt de la détection automatique du format de la disquette sur l'unité déclarée en double capacité. Celui-ci pourra cependant être simulé grâce à l'utilisation de la procédure donnée dans le guide utilisateur. De même que sous le format standard, le système ne gère pas, avec les utilitaires cités ici, les deux faces de la disquette.

Conclusions

Lors des essais effectués ici, aucune des unités n'a montré de défaillance quelconque. Toutes les fonctionnalités annoncées ont pu être utilisées normalement et sans aucun problème. Le choix de l'utilisateur devra donc être guidé par d'autres considérations que la qualité du drive proposé. Alors, pour essayer de vous guider, je vous propose certaines réflexions :

  • Le F1-X de Vortex présentera un intérêt certain pour ceux qui sont intéressés par un Basic nettement plus puissant pour la gestion des fichiers sur disquette. L'accès direct et la gestion des deux faces de la disquette ne sont pas des éléments négligeables pour qui désire réaliser des applications importantes sur son CPC. Il ne faut toutefois pas oublier que ces applications ne seront transportables que sur des systèmes ayant la même unité supplémentaire. Enfin, je rappelle que ceux qui n'ont pas encore de lecteur de disquettes sur leur CPC peuvent acquérir directement un système Vortex (le F1-S) qui possède toutes les fonctions du F1-X. Les principaux inconvénients de ce système résident dans l'impossibilité d'utiliser les deux faces de la disquette sous Amsdos et dans l'impossibilité de lire sous Amsdos des fichiers créés sous VDOS.

Pour les autres unités, l'acheteur potentiel devra se guider sur le prix, le "design" de l'unité, ou le format de disquettes qu'il préfère utiliser. Vous trouverez un tableau récapitulatif des prix et possibilités des divers matériels ci-après, mais vous devez aussi savoir qu'une disquette 3,5" coûte environ 22 FF pièce (disquette de marque) et présente les mêmes avantages de solidité et de facilité de transport (et hop... dans la poche) qu'une disquette 3". Par ailleurs, une disquette 5,25" peut se trouver à partir de 7 FF, parfois même moins cher (disquette sans marque), mais est plus fragile qu'une disquette 3,5 " ou 3". Il n'est pas question de la mettre dans la poche pour la transporter. Sinon, le résultat à l'arrivée n'est pas garanti.

(1) La capacité est donnée en Ko par face sauf dans le cas du F1-X de VORTEX sous CP/M et VDOS qui gère les 2 faces de la disquette. Dans ce cas, c'est la capacité totale de la disquette qui a été indiquée.

H. Wone , AMSTRAD MAGAZINE n°14 & http://cpcrulez.fr

★ ANNÉE: ???
★ ÉDITEUR/DEVELOPPEUR: VORTEX COMPUTER SYSTEME/ JASMIN/ ICV/ MVI

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Jasmin  AM5D    (AMD5Dplus  nouveau  est  arrive)    FRENCHDATE: 2015-01-16
DL: 60 fois
TYPE: image
SIZE: 779Ko
NOTE: Scan by hERMOL
 
» Jasmin  AM5D    FRENCHDATE: 2015-01-08
DL: 141 fois
TYPE: image
SIZE: 126Ko

» Vortex-Das  Superding  fur  Profis-Vortex  Floppy  Disk  Station  F1    GERMANDATE: 2015-01-08
DL: 182 fois
TYPE: image
SIZE: 163Ko

» Vortex-Laufwerk  F1-X    GERMANDATE: 2017-01-23
DL: 21 fois
TYPE: image
SIZE: 199Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w793*h1122

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Hardware » Lecteurs Externe - Jasmin AM5D
» Hardware » Lecteurs Externe - les Drives 3 Pouces 1/2 Arrivent (Hebdogiciel)
» Hardware » Lecteurs Externe - SD Microsystems - Second Disc Drive (Amstrad Computer User)
» Hardware » Lecteurs Externe - Teamdrive - Diskettenstation (CPC Amstrad International)
» Hardware » Lecteurs Externe - ICV - 3 Pouces 1/2 sur Amstrad (CPC Revue)
» Hardware » Lecteurs Externe - Amstrad - CTR6600 Slimline Cassette Recorder

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 058 millisecondes et consultée 1411 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.