HARDWAREPERIPHERIQUES ★ Amstrad CPC 464 - Les secrets d'un bon réglage du magnétophone ★

Depannage - Lecteurs Externe - Magnetophone - les Secrets d'un Bon ReglageHardware Peripheriques

Si le lecteur de cassettes de votre CPC 464 ne lit pas d'anciens logiciels que vous lui proposez, c'est qu'il a besoin d'être réglé. Mais attention : une fois ce réglage effectué, il est possible que vos cassettes les plus récentes refusent maintenant le chargement ! A vous de peser le pour et le contre...

—  Munissez-vous d'un mini-tournevis, si possible en matériau non magnétique.
—  Pressez la touche « play » du magnétophone.
—  Introduisez le tournevis dans le (seul) petit trou prévu à cet effet, sous le couvercle et juste au-dessus de la tête de lecture, jusqu'à atteindre la vis de réglage.
—  Tournez délicatement cette vis (d'un huitième de tour environ) dans te sens des aiguilles d'une montre.
—  Faites un essai de chargement d'une ancienne cassette devenue récalcitrante.
—  Si le chargement est encore douteux, mais meilleur, tournez encore la vis d'un huitième de tour dans le même sens.
—  Si aucune amélioration n'apparaît, remettez la vis dans sa position initiale et tournez-la, cette fois, d'un huitième de tour dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

Encore une fois, attention. Ce réglage ne doit être effectué que par doses « homéopathiques ».


Le CPC464 en version Schneider est beaucoup plus discret, bien que totalement équivalent au 464.

http://cpcrulez.fr

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 040 millisecondes et consultée 900 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.