CODINGCLASSEURS WEKA ★ Comment exploiterr toutes les ressources et augmenter les performances de votre AMSTRAD CPC ★

8/5.2.2 - Le code ASCIICoding Classeurs Weka

8/5.2.2 - Le code ASCII

Pour permettre la communication en différents organes informatiques, des codes concernant les caractères se sont multipliés. Le code ASCII ( American Standart Code for International Interchange) est actuellement le plus répandu et admis par presque toutes les sociétés.

C'est un code à sept bits, le plus souvent utilisé avec un bit supplémentaire (bit de parité) permettant de détecter d'éventuelles erreurs.

 

NUL : Absence de caractère.
SOH : Début d'en-tête (Start Of Heading).
STX : Début du texte (Start Of Text).
ETX : Fin du texte (End Of Text).
EÛT : Fin de transmission (End Of Transmission).
ENQ : Demande d'identification (Enquiry).
ACK : Accusé réception (Acknowledge).
BEL : Sonnette (Bell).
BS  : Retour arrière d'un caractère (Back Space).
HT  : Tabulation horizontale (Horizontal Tabulation).
LF  : Passe à la ligne suivante (Une Feed).
VT  : Tabulation verticale [Vertical Tabulation).
FF  : Passe à la page suivante (Form Feed).
CR  : Retour chariot [Carriage Return).
50  : Passage dans un jeu de caractères spéciaux (Shift Out).
51  : Retour en caractères standards (Shift In).
DLE : Change la signification du caractère suivant (Data Link Escape).
DC1, DC2, DC3, DC4 : Caractères de commande de signaux ou de périphériques (Device Contrôle 1, 2, 3, 4).
NAK : Réponse négative à une demande (Négative Acknowledge).
SYN : Caractère de synchronisation (Synchronus).
ETB : Fin de transmission d'un bloc de données (End of Transmission Block).
CAN : Annulation du caractère précédent (Cancel).
EM  : Fin physique du support utilisé (End of Médium).
SUB : Remplacement (Substitute).
ESC : Caractère de contrôle permettant un codage (Escape).
FS, GS, RS, US : caractères de séparation organisés hiérarchiquement.
SP  : Espace (Space).
DEL : Suppression (Delete).

Certains de ces caractères peuvent avoir une signification spéciale selon le type de système informatique.

Page précédente : 8/5.2.1 - La liaison RS-232

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 809 millisecondes et consultée 1304 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.