APPLICATIONSCREATION MUSICAL ★ MUSIC-PRO ★

MUSIC PRO PREVIEW|AMSTRAD MAGAZINE)MUSIC PRO|CPC Magazine)MUSIC PRO (c) Music Logiciel|AM-Mag)MUSIC PRO|Tilt)Music-Pro vs. E.M.U|Amstrad Cent Pour Cent)

Vous avez dit musique ?...

Pour vous, et en exclusivité dans Amstrad Magazine, Chartes Callet nous a dévoilé son premier logiciel. Cet utilitaire musical va révolutionner le monde de la musique ! ...

Charles Callet, vous connaisse ? Musicien de son état, il est surtout connu du monde des compositeurs. Il a écrit de nombreuses chansons - pour n'en citer qu'une, "La main sur la rivière", interprétée par Eve Brenner -, fait des arrangements comme ceux du dernier album de Gérard Lenormand mais il est également chanteur : rappelez vous de "Radio Sex Appel" en 1982. Par sa profession il a donc été intéressé par récriture de partitions sur ordinateur. En février 85, il a testé différents matériels et son choix s'est fixé sur l'Amstrad CPC 464 plus le DDI.



Mode professionel

La conception du logiciel

Mais encore fallait-il trouver un programme valable !... Membre du Celebrity Center - sorte de club dont de nombreux artistes tels Al Jarreau et Steve Wonder font partie - il a assisté â un débat sur la façon d'enseigner la musique. En rentrant chez lui, et ce par amusement, Charles mis en application ce cours sur l'Amstrad. C'est ainsi que naquit Amstradeus...

Le développement du logiciel

Contrairement à ce que nous vous avions annoncé dans l'article du numéro deux d'Amstrad Magazine intitulé "ERE   Informatique   contamine   le monde", Charles Callet a décidé de créer sa propre société d'édition, suite à quelques problèmes avec les éditeurs. Musiciel est ainsi la dernière-née des sociétés d'édition de logiciels. A ce jour, Charles s'occupe de la production et de la fabrication de son produit afin de le mettre à disposition du public pour les fêtes de Noël.

En fait, avec ce type de programme, Charles Callet vise aussi bien les professionnels que le grand public, en permettant aux non-initiés d'acquérir rapidement les bases du solfège. D'un naturel très sympathique, il nous a fait une démonstration de son produit. Ce qui nous a tout d'abord frappé, c'est la qualité du graphisme, et ce dès le menu : on pourrait croire que l'Amstrad s'est transformé en Macintosh !... Vous avez le choix entre différentes options : écrire une partition, l'écouler, la sauvegarder, l'effacer, l'imprimer ou bien changer la couleur de l'écran. De plus, vous pouvez sélectionner l'un des trois modes suivants :
- débutant
- lent
- rapide.
selon votre niveau.

Si vous décidez de créer une musique.

vous pourrez non seulement lui donner un nom mais également préciser l'auteur et le compositeur. Selon le mode, vous verrez apparaître le nom des noies sous les portées et ce pour les débutants, ainsi qu'un clavier piano. Les initiés auront également la possibilité de créer deux ou trois portées pour les accompagnements, des altérations à la clé ou bien encore de définir la mesure.


Mode débutant

Tout ceci peut, bien évidement, se faire à partir du clavier comme du joystick. Nous ne vous en dirons pas plus sur ce programme aujourd'hui mais rassurez-vous, il fera l'objet d'un "super" test !.

Un tel programme ne pouvait être écrit que par un musicien de carrière. C'est vraiment un chef-d'oeuvre dans son genre !

Où vous le procurer ? Hélas, il vous faudra encore patienter jusqu'au 25 décembre, approximativement. Vous le trouverez alors chez certains revendeurs, dont nous ne possédons pas encore les noms. Si vous souhaitez avoir de plus amples informations, téléphonez donc à M. Charles Callet au : 43.36.63.01 il se fera un plaisir de vous renseigner. Le prix du logiciel devrait être inférieur à 500 F.

Les projets d'avenir

Quatre logiciels par an : c'est le but fixé par Charles pour sa nouvelle société. Bien que relativement secret, il nous a gentiment dévoilé le contenu du prochain : il s'agira d'un groupe de logiciels d'éducation concernant l'apprentissage de différents instruments de musique (piano, guitare, saxophone, ... ). Nous l'attendons avec impatience...

Fabienne Ferrer , AMSTRAD MAGAZINE n°7

★ ÉDITEUR: Music Logiciel (Musiciel)
★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1987
★ CONFIG: ???
★ LANGAGE:
★ AUTEUR: CHARLES CALLET

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Files:
» Music  Processor  v1.0    ENGLISHDATE: 2017-12-21
DL: 13 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 12Ko
NOTE: Upload by CPCLOV ; 42 Cyls
.HFE: NON

» Music  Pro    FRENCHDATE: 2013-09-03
DL: 167 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 97Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Advert/Publicité:
» Music  Pro    FRENCHDATE: 2017-01-22
DL: 44 fois
TYPE: image
SIZE: 569Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w2506*h1685
 

Dump disquette (version commerciale):
» Music  Pro    FRENCHDATE: 2017-05-09
DL: 9 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 37Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; 40 Cyls
.HFE: NON

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Musiquabasic
» Applications » Speech for SymbOS
» Applications » Dazzler
» Applications » Amsynth
» Applications » Soundmanager (CPC Amstrad International)
» Applications » Pocket Composer

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/cache
Page créée en 187 millisecondes et consultée 1368 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.