APPLICATIONSCREATION GRAPHIQUE ★ THE ANIMATOR ★

The animator (Amstrad Magazine)The animator (CPC RevueThe animator (Tilt)The animator (Amstrad Especial)

Le « Magazine de la mer » , sur FR3, vous connaissez ? Il vous est arrivé de rester béat d'admiration devant le bateau qui se transforme en crabe, en boussole puis en scaphandrier ? Vous vous êtes dit « Si je pouvais faire ça avec mon Amstrad ! ? » Eh bien cette époque est terminée. A partir d'aujourd'hui, il vous suffit d'acheter le logiciel "THE ANIMATOR", dont le seul défaut est d'être en anglais (notice comprise), et vos désirs de dessins qui se transforment seront comblés.

Comment ça marche ?

N'étant pas un dessinateur hors pair (je suis même carrément nul !), j'ai décidé de faire un essai tout simple : transformer une voiture en camion. Je commence donc par dessiner une forme qui ressemble à une berline vue de profil, avec ses roues. Pour ce faire, je choisis le mode "Édition". Apparaît alors au centre de l'écran un curseur en forme de croix que je peux déplacer au moyen du joystick

ou des flèches du curseur. La croix se déplace en douceur, s'accélérant après plus de cinquante points consécutifs. Avec la touche "shift", je règle mon curseur pixel par pixel. Une fenêtre, en bas de l'écran, m'indique les coordonnées X et Y, la droite courante, le nombre total de droites, le pourcentage de mémoire occupé, le mode de tracé et le numéro de mon dessin. Alors, c'est parti : je dessine ! Pour cela, un certain nombre d'options me sont offertes.

Je peux tracer une droite à la fois ou plusieurs droites enchaînées les unes aux autres, dessiner point par point, choisir une partie de mon dessin puis la rapetisser, l'agrandir, la faire pivoter dans tous les sens. Je peux modifier une droite à tout instant, remplir des zones et tracer un polygone. Ce ne sont pas les possibilités qui manquent ! Ma voiture fait cinquante-neuf droites, il faut donc que mon camion en face également cinquante-neuf, c'est là la seule contrainte.

C'est fini ! Ma berline prend le dessin numéro 1 et mon camion, le numéro 24. Je choisis le mode "RUN" dans le menu et je vois "en direct" la compilation, pas seulement de mes deux dessins, mais aussi des vingt-deux dessins intermédiaires. Ensuite, c'est le spectacle : ma voiture se transforme en camion.

Attendez,
ce n'est pas tout !

Si j'ai pris comme exemple le générique de Thalassa, c'est pour vous permettre d'imaginer très vite l'un des intérêts du logiciel. Mais la transformation pas à pas d'un dessin n'est qu'une des possibilités de "ANIMATOR". Vous pouvez également lui demander de faire tourner votre dessin sur l'axe des X ou des Y, de le rétrécir ou de l'agrandir. Imaginez que vous vouliez faire apparaître un objet du fond de l'écran jusqu'au premier plan tout en le faisant pivoter sur lui-même ! Rien plus de simple, il suffit de le demander gentiment ! Mais voici une autre animation qui m'a demandé cinq minutes à tout casser. J'ai commencé par dessiner un grand "A" puis je l'ai fait rétrécir jusqu'à quelques pixels. "ANIMATOR" s'est ensuite occupé de créer toutes les images intermédiaires. Le résultat final montrait mon "A" qui s'éloignait jusqu'à disparaître. Ah ! J'allais oublier le principal : vous pouvez inclure vos animations dans vos programmes Basic, c'est très facile !

Pour les six-mille-cent-vingt-huitard's

"ANIMATOR" est un logiciel réussi, original, et qui présente un grand intérêt pour ceux qui veulent faire de l'animation facilement. Les méconnaisseurs de l'anglais seront encore défavorisés (comme c'est trop souvent le cas). Ils devront y aller à tâtons mais finiront par s'en sortir après quelques essais. Le logiciel a besoin de beaucoup de place mémoire pour stocker une image. D'autre part, il faut beaucoup de dessins pour rendre une animation parfaite. C'est pourquoi "ANIMATOR" utilise toute la mémoire du 6128. Les possesseurs de 464 risquent, par conséquent, d'être déçus et même frustrés par le "MEMORY FULL" qu'ils rencontreront à chaque tentative de dessin intéressant.

AMSTRAD MAGAZINE n°18

★ PUBLISHERS: DISCOVERY / Gremlin Graphics
★ ANNÉE: 1986
★ CONFIG: ???
★ LANGAGE:
★ LICENCE: COMMERCIALE
★ AUTHOR: Richard TAYLOR ( Woolf Graphics)

Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (2). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

File:
» The  Animator    ENGLISHDATE: 2013-09-03
DL: 113 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 180Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

Adverts/Publicités:
» Discovery-Pyraddev-Pyraword-The  Code  Machine-EMU-The  AnimatorDATE: 2015-01-08
DL: 188 fois
TYPE: image
SIZE: 223Ko

» Discovery-Pyraddev-Pyraword-The  Code  Machine-EMU-The  Animator    ENGLISHDATE: 2020-08-03
DL: 2 fois
TYPE: image
SIZE: 224Ko
NOTE: w900*h1284

Cover:
» The  Animator    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2018-03-05
DL: 44 fois
TYPE: image
SIZE: 1075Ko
NOTE: Scan by Abraxas ; w3654*h2447
 

Media/Support:
» The  Animator    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2018-06-24
DL: 94 fois
TYPE: image
SIZE: 305Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w1957*h1175

Dump disquette (version commerciale):
» The  Animator    ENGLISHDATE: 2018-06-06
DL: 37 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 67Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for Loic DANEELS ; 42 Cyls
.HFE: NON

Manuel d'utilisation & doc:
» The  Animator    (Release  TAPE-DISC)    ENGLISHDATE: 2019-12-31
DL: 19 fois
TYPE: PDF
SIZE: 12916Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; 22 pages/PDFlib v1.6

Dump cassette:
» The  Animator    ENGLISHDATE: 2014-05-05
DL: 87 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 35Ko
NOTE: Headerless Custom; /CDTBlocks=27

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » In alle Himmelsrichtungen - eine Erweiterung für ARTWORX (CPC Amstrad International)
» Applications » Traitement de l'Image Part2b (CPC Revue)
» Applications » Komplexe Zahlenfolgen (CPC Amstrad International)
» Applications » Art-1
» Applications » Generateur de Photo v2
» Applications » Grapheur (Micrologic)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 071 millisecondes et consultée 2248 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.