CODINGCLASSEURS WEKA ★ Comment exploiter toutes les ressources et augmenter les performances de votre AMSTRAD CPC ★

8/3.2 - L'interface CENTRONICSCoding Classeurs Weka

8/3.2 - L'interface CENTRONICS

L'interface parallèle CENTRONICS est une des plus utilisées en microinformatique pour assurer la communication entre le micro et une imprimante parallèle.

Contrairement à l'interface série (de type RS 232, par exemple), les imprimantes de type parallèle ne nécessitent pas de bit start et stop pour assurer la synchronisation entre l'émetteur et le récepteur. Des caractères spéciaux sont utilisés à cette fin.

I. La transmission synchrone

Il existe deux types de protocoles de communication synchrone :

  • Protocoles orientés caractères (les données sont des caractères de longueur fixe) : protocole BSC.
  • Protocoles orientés bits (les données n'ont pas forcément une longueur fixe) : protocole HDLC.

PROTOCOLE BSC (BISynC) :

Ce protocole est utilisé pour transmettre des caractères de longueur fixe.
Les données à transmettre à l'imprimante sont insérées dans des blocs appelés trames. Une trame doit commencer par les caractères de synchronisation PAO et SYN comme suit :

Les caractères de contrôle qui sont employés sur une liaison CENTRONICS sont les suivants :

Caractère       Valeur hexadécimale      Description
---------------------------------------------------------------
SYN                    32                Boucle de synchronisation
PAD                    55                Début de trame
PAD                    FF                Fin de trame
DLE                    10                Escape
ENQ                    2D                ENQuiry (demande d'état)
SOH                    01                Début d'entêté
STX                    02                Début de texte
ITB                    1F                Fin de bloc intermédiaire
ETB                    26                Fin de tranmission
ETX                    03                Fin de texte

PROTOCOLE SDLC (Synchronous Data Link Contrôle):

Ce protocole est utilisé pour transmettre des données de longueur variable.
Les caractères de contrôle du protocole BSC ne sont plus utilisés pour définir le début et là fin des trames. SDLC utilise des séquences binaires à cette fin. Une trame SDLC typique a la structure suivante :

II. Brochage de l'interface CENTRONICS

L'interface CENTRONICS comporte 36 broches dont un bus parallèle de 8 bits de données.
L'ordinateur peut contrôler le flux des données grâce au signal STROBE. L'imprimante fait savoir qu'une trame a bien été reçue par le signal ACK-NOWLEDGE, et fait savoir qu'un caractère est en cours d'impression par le signal BUS Y.

Les signaux de l'interface CENTRONICS suivent le standard TTL.

 

BROCHE     NOM                    SENS
---------------------------------------
          ______
 1        STROBE                   ->
 2        DATA 1                   ->
 3        DATA 2                   ->
 4        DATA 3                   ->
 5        DATA 4                   ->
 6        DATA 5                   ->
 7        DATA 6                   ->
 8        DATA 7                   ->
 9        DATA 8                   ->
           ___
10         ACK                     <-
11         BUSY                    <-
12          PE                     <-
13          SEL                    <-
14         Masse                    -
15           ?                      -
16         Masse                    -
17        CHASSIS                   -
18         + 5V                    <-
19         Masse                    -
20           "                      -
21           "                      -
22           "                      -
23           "                      -
24           "                      -
25           "                      -
26           "                      -
27           "                      -
28           "                      -
29           "                      -
30           "                      -
            ____
31          INIT                    ->
           _____
32         ERROR                   <-
33         Masse                    -
            ___
34          CLK                    <-
            ____
35          TEST                    -
36           ?                      -
---------------------------------------

? : utilisation qui dépend de l'imprimante
-> : de l'ordinateur vers l'imprimante

Page précédente : 8/3.1.1 - L'imprimante Citizen 120-D (!)

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/cache
Page créée en 581 millisecondes et consultée 688 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.