APPLICATIONSBUREAUTIQUEGAMESLIST ★ LABELMATIC|CPC REVUE) ★

LABELMATIC (c) Michel ARCHAMBAULT/CPC
Le rôle spécifique de ce programme de "qualité commerciale" est d'imprimer des adresses sur des étiquettes adhésives en continu, pour envois en nombre ("MAILING"). Il possède toutes les fonctions d'un gestionnaire de fichiers classique, à savoir : mise à jour, recherche, tri, etc. Le fait qu'il soit 100 % Basic ne nuit pas à la rapidité qui demeure plus que suffisante. Il dispose en outre des caractères AZERTY accentués et de sécurités anti-plantage afin d'être confié à une personne sans formation informatique (vérifié). Côté imprimante, il faut un modèle 80 colonnes de marque quelconque chargé avec des étiquettes en continu. Deux étiquettes par rangée de format normalisé 89 x 36, 102 x 36 ou 107 x 36 mm. Ce format importe peu car le centrage de chaque rubrique est automatique. Pour fixer les idées, disons le prix de revient moyen d'une étiquette adhésive est de l'ordre de 5 à 8 centimes TTC.

LE PROGRAMME

Ne sursautez pas à la vue de certains caractères bizarres au sein de certains mots ; ils donneront à l'écran et sur imprimante des caractères accentués : a commerciale ; anti-slash = e ; crochet ouvert+ SHIFT (accollade ouverte) = é ; accollade fermée = è ; barre verticale = ù ; crochet ouvert =° ; crochet fermé = § (définitions en GOSUB 51000).

LE MENU PRINCPAL (1000)

Il propose dix options. Après l'exécution de chacune d'entre elles, il y a toujours retour à ce menu.
Chaque option débute par une confirmation (O/N) pour les étourdis.
Le nombre de fiches en RAM (maxi + ou - 200) apparaît en haut à droite de l'écran. Tous les "questionnaires" utilisent le module 50000. Exemple, la ligne 1150 : TEX$ rassemble tous les symboles d'options. Le module 50000 fait quatre opérations :

  • il affiche, en bas de l'écran, la liste des réponses possibles,
  • il transforme les réponses en majuscules,
  • si la réponse n'est pas dans TEX$, il émet un BIP sonore et repose la question,
  • il retourne au programme le numéro K de l'option choisie.

NOTE : Nous vous conseillons d'enregistrer d'abord sur une cassette à part les modules 50000 et 51000. Ils vous seront très utiles pour d'autres programmes ; il suffit de les joindre au programme en cours par MERGE" ".

LE FICHIER D'ADRESSES

Il est mis dans un tableau DIM AD$(200,5). Cela nous procure une grande souplesse d'utilisation (modification de fiches, recherche, tri, etc.). Seul défaut, ce grand tableau en RAM ralentit les opérations de sauvegarde sur cassette. Les "rubriques" ou "champs" de 0 à 5 sont les suivantes :

  • 0 = nom, exemple "Mr. Jean BERGER" (22 caractères)
  • 1  = adresse 1, exemple "6 rue MACHIN" (22 caractères)
  • 2 = adresse 2, lieu-dit, etc. (22 . caractères)
  • 3 = code postal (5 caractères)
  • 4 = ville (16 caractères)
  • 5 = (facultatif) secteur de distribution (3 caractères) mais peut être porté à 11 caractères pour le numéro de téléphone, pays étranger ou toute autre remarque. Nos longueurs maximales en caractères sont arbitraires ( = minimum). Vous pouvez élargir.

LA PAGE D'ECRAN

Elle représente une seule fiche à la fois. Elle spécifie si vous êtes en   saisie   ou   en   vision,   son numéro,   le   titre   de   chaque champ, sa longueur en pointillés (en saisie), et en bas, un menu de trois lettres.

  • S = fiche suivante
  • P = fiche précédente
  • F = FIN (retour au menu).
  • En saisie, une quatrième option "E" (Erreur), qui efface la fiche à l'écran.

NOTE : Grâce à la commande UNE INPUT au lieu de INPUT, on peut entrer des virgules et des guillemets.

LA VISION

La vision du fichier fiche par fiche peut se faire en donnant le numéro de fiche ou par recherche du nom, même une partie du nom. Ainsi, "RCHAMB" présentera la fiche "ARCHAMBAULT" ; "RAT" peut présenter la fiche de
M. GARRAT, puis celle de Mme. RAT, mais " RAT" (un espace devant) ne conduira qu'à Mme. RAT.

LE TRI

Ou classement peut se faire d'après n'importe quel champ (classement alphabétique, ordre ASCII). Nous utilisons ici le "tri à bulle", la "bulle" étant l'indice zéro du tableau DIM. Un tri sur un grand désordre peut demander près de cinq minutes, mais s'il s'agit de mettre en place quelques fiches nouvellement entrées ("suite de saisie"), cela ne prend que quelques secondes.

LA SAUVEGARDE DU FICHIER

Elle débute par le nombre de fiches en RAM (NF), le nom du fichier  (à entrer au clavier) et enfin le contenu des fiches. A la lecture, il n'est pas utile d'entrer ce nom (tapez ENTER).

L'IMPRESSION

Elle peut se faire sous deux modes. La "GLOBALE" ou ligne à ligne : sur une ligne, on a le numéro puis le contenu de la fiche. C'est un listing personnel. Enfin, le "LABEL" ( = étiquette) qui vous demande le numéro de départ et le numéro final. Pour éditer tout le fichier, tapez "1" puis "D" ( = dernier).

TRES IMPORTANT : En lignes 8100 et 9060, figure l'ordre CHR$(27)"R"CHR$(1) qui, sur les imprimantes de la marque EPSON (et assimilées), conduit aux caractères français (à, é, è, ù, ç,...). Consultez la notice de la vôtre afin de modifier ou confirmer ce code. Si votre imprimante n'a pas cette possibilité (par code ou   par   switches),   supprimez cette commande. Le   listing   présenté   fait   7391 octets, soit 4 "blocks".

CONSEILS
D'UTILISATION

SUPPRESSION DE FICHE

Appelez cette fiche par l'option modification ; elle apparaît vide. Mettez des "zzzzz" dans chaque champ. Si vous refaites un tri, elle ira en bout de liste. Sinon, laissez-la en place, mais lors de la prochaine suite de saisie, recherchez par "zzz", modification, et "remplissage" par la nouvelle personne.

ADRESSES COMMERCIALES

Utilisez le champ adresse 1 pour le nom du service, et "adresse 2" pour l'adresse proprement dite.

COMMANDE DU MAGNETO-CASSETTE

Il est normal que l'écran paraisse bloqué quelques instants (absence du curseur) avant et après un enregistrement de fichier. C'est l'AMSTRAD qui réorganise sa RAM, et le tableau DIM le gène un peu. Ce temps augmente avec la taille du fichier. Un bug de l'AMSTRAD : au-delà de 90 fiches (environ), l'écran devrait afficher "Saving - nom du fichier - Block 1". Or, à la place du nom attendu, apparaissent parfois des fragments de chaînes du fichier ! Sans importance, le nom réel que vous avez tapé ( = FICH$) est une des données enregistrées.

LA PLACE MÉMOIRE

Avec notre fichier personnel de 112 fiches en RAM, il reste 25574 octets disponibles ! On doit donc pouvoir dépasser les 200 fiches initialement prévues. Toutefois, il est plus pratique de fractionner en fichiers de tailles raisonnables.
Pour savoir ce qui vous reste, tapez "F" au menu principal, puis PRINT FRE (" "), et enfin GOTO 1000 pour revenir au programme.

Michel ARCHAMBAULT , CPC n°1

★ EDITEUR: CPC Revue
★ ANNÉE: 1985
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: Michel ARCHAMBAULT

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Type-in/Listings:
» Labelmatic    FRENCHDATE: 2013-09-03
DL: 52 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 30Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

» Labelmatic    LISTING    FRENCHDATE: 2015-10-11
DL: 34 fois
TYPE: text
SIZE: 10Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Home Finance
» Applications » Stock - Aid
» Applications » Ajuste
» Applications » Logipresse - Calculatrice
» Applications » Adrescomp
» Applications » TASSpell 8000

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 125 millisecondes et consultée 956 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.