★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ ROLLABALL|COMPUTING WITH THE AMSTRAD) (c) COMPUTING WITH THE AMSTRAD ★

Computing with the Amstrad
★ Ce texte vous est présenté dans sa version originale ★ 
 ★ This text is presented to you in its original version ★ 
 ★ Este texto se presenta en su versión original ★ 
 ★ Dieser Text wird in seiner Originalfassung präsentiert ★ 

Rollaball you must guide a number of balls — into boxes marked with an X. It sounds a cinch but of course hurdles are placed in your way to stiffen the challenge.

Your control is limited to left or right movement and once a ball moves in one direction it is irreversible.

The screen consists of passages formed by blocks and fatal flashing obstacles which, if touched, destroy your ball. However with a sharp mind and deft steering you can avoid them.

The game has five different screens and 10 speed levels and you can use either a joystick or the left and right cursor keys.

The number of balls is unlimited but you race against time. You pay for losing a ball with a time penalty which depends on the speed level.

To complete a screen you have to steer six balls into the six boxes at the bottom of the screen. The reward for each success is the appearance of a new, more daunting screen.

Rollaball's speed is decided by delay. To alter it just change the number 250 in line 3020 to whatever new value you want.

You can also create your own screens by altering existing ones.

CWTA

ROLLABALL|COMPUTING WITH THE AMSTRAD)
(c) COMPUTING WITH THE AMSTRAD

AUTHOR: ERIC HARPER
AMSTRAD CONVERSION: KEN GOODMAN

★ YEAR: 1987
★ LANGUAGE:
★ GENRE: BASIC , ARCADE , BALL GAME

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Type-in/Listing:
» Rollaball-Computing  with  the  Amstrad    LISTINGDATE: 2013-09-28
DL: 35 fois
TYPE: PDF
SIZE: 454Ko
NOTE: 3 pages/PDFlib v1.6

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 089 millisecondes et consultée 621 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.