HARDWAREMONTAGES ★ DIGISON ★

Digison|CPC Revue)Hardware Montages

OU POURQUOI FAIRE COMPLIQUE ET CHER LORSQUE L'ON PEUT FAIRE SIMPLE ET BON MARCHE

La digitalisation vocale est de plus en plus présente dans les logiciels ludiques, faire parler son cher CPC est devenu un désir brûlant pour de nombreux Amstradistes, malheureusement les logiciels ou interfaces spécialisées ne sont pas à la portée de toutes les bourses...

Une fois de plus CPC vient à votre secours en vous permettant de digitaliser votre voix ou n'importe quel son, pour un prix de revient dérisoire.

L'ensemble proposé comprend un boîtier électronique, chargé d'amplifier et de numériser les sons issus d'un microphone ou toute autre source, et d'un ensemble de programmes permettant l'échantillonnage, la restitution et môme la modification des sons. SI la méthode a l'avantage d'être économique, elle est par contre gourmande en mémoire. Pour atteindre une bande passante de 5700 Hz il nous faudra 1430 octets de mémoire par seconde de son.

LA PARTIE MATERIELLE (LE HARD POUR LES SNOBS)

Elle n'est pas Indispensable à l'utilisation des programmes décrits dans cet ensemble, Il est en effet possible de se servir du magnétophone Intégré du CPC 464 ou d'un magnétophone extérieur avec les CPC 664 ou 6128, au prix d'une légère perte de qualité et de manipulations supplémentaires. La sortie de notre boîtier sera connectée à la prise magnétophone pour les CPC 664 et 6128, le malheureux 464 n'en étant pas équipé, il faudra lui en ajouter une ou se résigner à passer par une cassette.

NB : ce montage peut également permettre aux utilisateurs de cassettes de "récupérer" des programmes enregistrés sur des cassettes douteuses, et qui donnent des "READ ERROR".

1. LE BOITIER ELECTRONIQUE

Le montage tient dans un boîtier de 125 * 65 * 35 mm, plie comprise. Une prise JACK sur le côté gauche assure l'entrée MICRO.

Sur la face supérieure se trouvent :

  • un potentiomètre de GAIN
  • un potentiomètre de SEUIL
  • un inverseur de polarité du signal de sortie
  • une LED témoin visualisant ce signal.

L'interrupteur M/A se trouve sur le côté droit.

Principe de fonctionnement

L'alimentation est assurée par une pile 9 volts, l'ensemble T2-R16-DZ1 constitue un régulateur 5 volts simplifié, mais suffisant pour la faible consommation du montage.

Le signal appliqué à l'entrée est filtré par la cellule C1-C2 avant d'attaquer la base du transistor T1 qui assure une haute Impédance et une première amplification.


Figure 1

L'étage suivant est constitué d'un des quatre amplificateurs d'un circuit Intégré LM324 monté en inverseur, son GAIN est réglable par le potentiomètre P1.

Le signal est ensuite appliqué à un deuxième élément du LM324 monté en TRIGGER, à sa sortie nous disposons d'Un signal carré compatible avec l'entrée de l'ordinateur, mais en opposition de phase avec le signal d'entrée. Le potentiomètre P2 ajuste le seuil de basculement du TRIGGER, ce qui agit sur le timbre du son. Le troisième ampli-OP inverse de nouveau le signal pour le remettre en phase avec celui d'entrée, le quatrième pilote la LED en évitant de perturber le signal de sortie sélectionné par le commutateur Normal/Inverse.

Nomenclature des composants :

Résistances :

  • R1 -1 MOhm -1 /4 W - (Marron Noir vert)
  • R2 - 180 k - 1/4 W - (Marron Gris Jaune)
  • R3 - 5,6 k -1/4W- (Vert Bleu Rouge)
  • R4 -180 -1/4W-(Marron Grts Marron)
  • R5 R7 R9 R12 -15 k -1/4 W - (Marron Vert Orange)
  • R6 R10 R13 -10 k - 1/4 W - (Marron Noir Orange)
  • R8 R11 R14 - 47 k - 1/4 W - (Jaune Violet Orange)
  • R15 R17 - 560 - 1/2 W-(Vert Bleu Marron)
  • R16 - 680 - 1/2 W-(Bleu Gris Marron)
  • P1 1M Potentiomètre linéaire 
  • P2 20 k Potentiomètre linéaire

Condensateurs :

  • C1 1F 16 V Tantale goutte
  • C2 1nF 63 V Polyester
  • C3 100 nF 63 V Polyester
  • C4 33 pF 63 V Céramique
  • C5 22F 16 V Tantale goutte

Actifs:

  • DZ1 Diode Zener 5,6 volts 1 /4 W DL1 LED au choix (méplat ou broche courte = cathode)
  • T1 BC548C ou BC109C
  • T2 2N2222 avec petit radiateur (facultatif)
  • Cl 1 LM324 (quadruple ampll-OP) Divers :
  • Support de Cl 14 broches (facultatif)
  • Prise JACK 3,15 mm pour circuit Imprimé
  • Prise DIN 5 broches mâle Inverseur à glissière pour circuit Imprimé
  • Interrupteur miniature
  • Connecteur à pressions pour pile 9 volts
  • 1 mètre de câble blindé Circuit Imprimé 10,5 * 6 cm Boîtier à votre convenance

Réalisation pratique :

Le schéma du circuit Imprimé avec Implantation des composants est donné en figure 2 : la prise JACK, les potentiomètres P1 et P2, le commutateur Normal/Inverse et la LED sont montés directement sur le circuit.

Il est recommandé d'utiliser un fer à souder de faible puissance (60 W maxi) et à panne fine.

Souder les composants dans l'ordre suivant :

  • les deux staps (ponts en fil conducteur) et les picots
  • les résistances et potentiomètres
  • les condensateurs
  • les diodes et transistors
  • le circuit Intégré ou mieux, un support de Cl

Respectez la polarité des condensateurs, des diodes ; si vous utilisez des équivalences pour les transistors, n'oubliez pas de vérifier les brochages ; faites bien attention à l'orientation du LM324. (Il vous le rendra...). Rien ne vous empêche d'utiliser des potentiomètres de brochage différent, ou de type rotatif, en les montant sur le boîtier et en les raccordant au circuit par des fils souples. Idem pour la prise JACK et le commutateur Normal/ Inverse.

La possibilité de télécommander la mise en marche du boîtier par l'ordinateur, via la prise magnéto, n'a pas été exploitée.

Raccordements :

  • En entrée : la source sonore se connecte dans la prise JACK
  • En sortie (vers l'ordinateur) : le brochage de la prise DIN 5 broches (entrée magnéto d'un CPC 6128) est donné cl-dessous
  1. Télécommande
  2. Masse
  3. Télécommande
  4. Données entrantes (magnéto vers ordinateur)
  5. Données sortantes (ordinateur vers magnéto)

Pour un CPC 664 vérifiez dans le manuel si le brochage est Identique. Pour ' ajouter une prise au CPC 464, reportez-vous au chapitre suivant.

Essais - Utilisation :

  • Positionner l'Inverseur sur NORMAL (vers la LED)
  • Mettre le potentiomètre SEUIL à 0 (curseur à la masse)
  • Mettre le potentiomètre GAIN à 0 (résistance minimum)
  • Mettre l'Interrupteur sur Marche

La LED doit s'allumer, glisser (ou tourner) le potentiomètre SEUIL Jusqu'à ce que la LED s'éteigne. Brancher le microphone et, tout en parlant normalement, augmenter le GAIN Jusqu'à ce que la LED clignote. Si vous êtes arrivé Jusqu'ici sans encombre, c'est que votre montage est correct : vous pouvez le raccorder au CPC, sinon vérifiez-le (n'oubliez pas la plie 1 certaines plies 9 volts neuves sont défectueuses...).


Figure 2


2. AJOUTER UNE PRISE AU CPC 464

Cette Intervention vous fera perdre définitivement le bénéfice de la garantie du fabricant, à vous de choisir en connaissance de cause... Vous avez décidé de passer outre ? Alors allons-y...

Déconnecter votre unité centrale, la retourner clavier sur ta table. Enlever les 6 vis de fermeture du boîtier, soulever doucement le fond, débrocher le connecteur clavier et le connecteur magnétophone, n'ayez aucune crainte il y a des détrompeurs. Maintenant il va falloir installer ta prise DIN 5 broches, observez bien les photos 3 et 4 cela vaut mieux qu'un long discours...

Photo n°3 : Montage prise magnéto externe et inverseur à l'arrière du CPC 464.


Photo n°4 : Vue CPC ouvert

 

Il est nécessaire d'utiliser une prise avec commutation, ou une prise normale plus un Inverseur, car il serait dangereux pour notre montage et le magnétophone intégré de mettre leurs sorties respectives en liaison directe.

Prenez un soin tout particulier pou l'Installation de la prise (et de l'inverseur Normal/Externe), un malencontreux coup de perceuse sur la carte pourrait vous coûter fort cher ! Si vous trouvez le risque trop grand, vous pouvez "sortir" les fils de l'ordinateur et monter la prise (et l'inverseur) dans un petit boîtier collé ensuite contre la partie supérieure de l'UC. Parmi les fils arrivant au connecteur magnétophone. Il y en a un de couleur verte, c'est lui qui véhicule les Informations du magnéto vers l'ordinateur. Coupez-le vers le milieu. Raccordez la prise (et l'Inverseur) comme le montre la figure 3, en prolongeant les fils. N'oubliez pas d'isoler les raccordements.


Figure 3


L'opération est terminée, rembrochez les connecteurs clavier et magnétophone, puis refermez votre cher CPC en veillant à ne pas pincer de fils. Rebranchez l'UC et faites un essai de chargement sur cassette, profitez-en pour repérer les positions de l'inverseur s'il y a lieu.

LA PARTIE LOGICIELLE (LE SOFT...)

CPC

★ ÉDITEUR: CPC Revue
★ LICENCE: LISTING
★ ANNÉE: 1988
★ AUTEURS:: David PAVEN & Christophe PAVEN

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 048 millisecondes et consultée 795 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.