HARDWARE ★ MONTAGES, EXTENSIONS ET PÉRIPHÉRIQUES DU CPC ★

13.1. 8255 avec décodeur d'adresses simple

Le PIO fait certainement partie des circuits interface les plus employés avec un micro-ordinateur. Vous aurez l'occasion de voir dans ce livre que le PIO bénéficie d'un large champ d'applications. Nous allons décrire 4 montages différents d'interfaces parallèles pour que vous puissiez choisir la plus adaptée à vos besoins.

Deux circuits différents seront utilisés, d'une part le 8255 dont vous avez déjà fait la connaissance au chapitre 13, et d'autre part le Z80-PI0. Ces deux circuits intégrés se distinguent sensiblement par leur prix et par leurs performances.

Pour chaque CI utilisé vous aurez le choix entre un décodage d'adresses simple comme au chapitre 6.1 et le décodage universel du chapitre 6.2.

Vous pouvez voir à la figure 70 un montage utilisant le PIO 8255 et un décodage d'adresses simple. Pour une meilleure clarté le BUS de données (D7-D0) à été représenté par une flèche. La broche 35 (RESET) du PIO est attaquée par un classique du genre. Il s'agit d'une cellule de temporisation (R,C1 ) qui permet de déclencher un RESET, avec un petit délai â chaque mise sous tension.

Les circuits Intégrés IC1-IC4 constituent un décodeur simple pour les adresses F8Fx-FBFx. Bien que vous puissiez programmer d'autres adresses avec les inters DIL, ce sont les seules autorisées pour les E/S.


FIGURE 70 : INTERFACE PIO AVEC LE 8255

ADRESSAGE:

Pour l'adressage veuillez vous reporter au chapitre 6.1.

Si par exemple le décodeur est programmé sur l'adresse F8Fx , on aura les adresses suivantes pour le PI0:

Rappelons la position des inters DIL affectés aux bits A11-A8:

A11  A10  A9  A8  =bin.  =hex.
OFF   ON  ON ON  1000    "8"

REALISATION DU MONTAGE:

Le circuit Imprimé (simple face I) est reproduit à la figure 71 tandis que le schéma d'implantation se trouve en figure 72.

LISTE DES COMPOSANTS:

La réalisation ne devrait pas poser de problème. A côté des trois ports, vous disposez en sortie, sur le connecteur X2, de la masse et du +5V.

La liaison avec l'ordinateur peut s'effectuer de deux manières différentes:

La plus simple consiste à enficher l'interface sur la carte adaptation ou sur la carte extension.

Si vous voulez la relier directement au CPC 464 vous devez souder un câble plat sur le circuit imprimé, côté cuivre. On peut se passer dans ce cas du connecteur X1.

Pour essayer ce PI0 vous trouverez à la figure 73 un petit programme de test.


FIGURE 71 : CIRCUIT IMPRIME DE L'INTERFACE PIO A 8255

FIGURE 74 : ASPECT DE L'INTERFACE 8255-PIO TERMINEE

Page précédente : Book Montages Extension Peripheriques du CPC 13 : Interfaces E/S Paralleles

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 067 millisecondes et consultée 39 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.