GAMESEDITEURS ★ DANS LES GRIFFES DU COBRA ★

Bertrand Brocard - Cobra SoftCobra - Brocard a VeniseCobra - Dans les Griffes du CobraCobra Soft 1985Cobra Soft

Oui je sais, un serpent n'a pas de griffes mais un auteur célèbre avait déjà écrit un jour :"ll avait les mains aussi froides que celles d'un serpent". Ce qui n'empêche pas Bertrand Brocard d'accueillir fort chaleureusement les journalistes qui viennent le voir à Chalon-sur-Saône, cette ville étant le repaire attitré du reptile de l'informatique. Reptile par le sigle seulement hein, ne me faites pas dire ce que je ne pense pas, car les Cobramen sont fort sympathiques ! Et que couvent-ils dans leur sein, les Cobra Brothers (Brocard, Bertin, Morla et Adolphe) ?


En haut à gauche Roland Morla, à droite Jacky Adolphe, en bas Bertrand Brocard.

D'abord Action Service, dont la sortie mondiale est prévue pour le mois d'octobre (sur ST, PC, Amstrad et certainement Amiga). L'action se situe quelque part en Europe... Vous êtes un membre des services "action" qui faites un stage d'entraînement en préparation d'une mission périlleuse dans un des fameux commandos "Cobra". Ça rappelle un peu le début du film "Les douze salopards" et vous disposez d'ailleurs de douze combattants .

Votre entraînement se compose de trois épreuves imposées. Le parcours du combattant d'abord, où vous devrez "négocier" le plus rapidement possible les obstacles les plus divers. La piste du risque ensuite, où vous serez jugé sur vos aptitudes à manier grenades et explosifs et à éviter les mines et les rafales de FM. Puis l'épreuve de close-combat où vos adversaires ne vous feront pas de cadeau et où tous les coups seront permis ! La vigilance et la concentration sont indispensables (normal dans un camp), il faut réagir au quart de seconde aux ordres de vos chefs et tenter d'échapper à Rex, le chien de combat qui vous confond avec sa pâtée. Il y a deux super gimmicks dans Action Service. D'abord un mode "replay" qui fonctionne grâce au magnétoscope intégré sur le bas de l'écran, car rien n'échappe aux caméras disséminées sur tout le parcours. Vous pourrez donc revoir votre parcours, avec fonctions ralenti et arrêt sur image, bien utiles pour améliorer votre technique. Puis le mode construction, un super-outil de développement mis au point pour créer le jeu : le Commando Construction Set, qui permet de créer vos propres parcours et de disposer à votre guise les pièges dans le décor de votre choix. Cobra Soft organisera un concours du meilleur score (avec la preuve du replay), ainsi qu'un concours du meilleur parcours construit. Ce dernier servira de terrain d'exercice pour la suite : Action Service 2 : la mission.

En octobre sortira également Maxi Bourse, qui est l'adaptation sur micro du jeu de société. Vous êtes un "traider", un stratège de l'argent, personnage similaire à Michaël Douglas dans le film récent sur la bourse américaine. Le but : gagner le plus d'argent possible ! La version micro vous évitera de brasser du papier et surtout d'avoir à trouver les quatre ou cinq partenaires indispensables au déroulement d'un tel jeu. Meurtres à Venise, qui sortira cet hiver, sera la suite de Meurtres en série qui avait pour cadre l'île de Sercq, une petite île anglo-normande de 600 habitants. Ce sera une enquête policière, la grande spécialité de Cobra Soft. Un groupe de terroristes menace de faire sauter Venise. Il faut mener l'enquête et arriver à temps pour désamorcer la bombe et arrêter les terroristes.

Dames Grand Maître, le fameux logiciel de jeu de dames développé par Cobra sous la supervision technique de Wladimir Agafonov, devrait également être disponible à la rentrée. Ce programme devrait théoriquement être capable de battre n'importe quel joueur et donc d'être champion du monde du jeu de dames. Rappelons que Agafonov est Grand Maître International, champion du monde par correspondance et entraîneur de l'équipe d'URSS.

Cobra Soft semble donc prêt à cracher sa nouvelle fournée de venin ludique et Action Service, notamment, sera certainement un hit en France et à l'étranger puisque chez Cobra, également, le mot d'ordre est désormais : qualité et exportation.

http://cpcrulez.fr - MICRONEWS

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 097 millisecondes et consultée 1172 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.