GAMESEDITEURS ★ USGOLD - OCEAN - SFMI : REVUE DE DETAIL ★

Sfmi - 1991 - Revue de Detail|Micro News)Games Editeurs

Elles sont belles mes disquettes, elles sont belles !

Des jeux, encore des jeux ! Serrez vos ceintures et carrez bien vos fesses, vous allez être de la revue...

TOTAL RECALL

Evénement cinématographique de la fin de l'année, cette science-fictionnerie magistrale (vous l'avez vue ? Géniale iî's noî ?) débouche traditionnellement sur une adaptation disponible fin octobre sur ST, Amiga et Amstrad CPC. Océan s'est inspiré des scènes cruciales .du film (le contraire m'eût étonné) pour concocter cinq étapes distinctes. La recherche d'éléments épars (destinés à constituer une mallette), un réseau de plates-formes, une course-poursuite en taxi sur la planète Mars, un carnage parmi les sbires du dictateur, une fuite éperdue à nouveau en taxi et le bouquet final : un duel impitoyable contre le vil Cohaagen en personne... L'action exaltante et le soin apporté aux graphismes et à l'animation offrent matière à s'identifier au héros amnésique Doug - Schwarzenegger.

NAVYSEALS

Et hop ! Pendant qu'on y est, une autre adaptation Océan du film d'action qui doit sortir chez nous en principe fin novembre, sous le titre Les Meilleurs. En fait, la sempiternelle histoire d'un sauvetage en territoire adverse. Cinq marines triés sur le volet ont pour mission de ramener sains et saufs un pilote d'hélico et son copain détenus par des fanatiques arabes (incroyable ! Mais où vont-ils chercher tout ça ?). Ce thème extrêmement original, comme chacun peut en juger, nous vaudra à la même période un jeu - ST Amiga et Amstrad cartouche -visiblement de plate-forme, heu... (attendez, je compulse ma liste de clichés...), voilà : un jeu de plateforme riche en rebondissements (comme Arkanoid) !

Test de jeu pour 'puzznic (c) ocean'

PUZZNIK

Preuve que l'arcade sait flatter parfois (mais rarement) l'intelligence du joueur, ce casse-tête de Taito qu'Océan nous promet début novembre sur ST, Amiga et Amstrad CPC... En un temps limite et au fait des contraintes imposées, le surdoué doit repérer les cubes identiques du décor et les réunir afin qu'ils s'anéantissent. Si les premiers tableaux se révèlent rassurants, on est assez vite tenu en échec au point d'être obligé de réfléchir avec le cerveau de sa tête plutôt qu'avec celui du poignet. D'autant que ce jeu offre la bagatelle de 8 niveaux de 144 sections..

NARC

Louable entreprise que celle des deux agents de la brigade des stups (la D.E.A., Drug Enforcement Agency) que vous incarnez dans cette adaptation Océan du jeu d'arcade de Williams. Assainir, en usant d'arguments décisifs, les endroits chauds d'une ville comme il en existe malheureusement: ghettos, entrepôts abandonnés, stations de métro, bordels etc. Comme le veut la coutume, le dernier tableau est propice à une rencontre au sommet manichéenne entre l'incarnation du Bien - vous - et celle du mal, Mister Big. Une pléthore de trafiquants, des armes qui, comme les feuilles mortes se ramassent à l'appel (non, Johnny, "à la pelle"), d'honorables animations et onze niveaux d'une intense cruauté fin novembre sur ST, Amiga et Amstrad CPC.

S.C.I.
(Spécial Criminal
Investigation)

Encore en plein Océan, voici la suite de Chase H.Q., où il était question d'une course-poursuite en Porsche. Celle-ci ayant beaucoup souffert, nos joyeux duettistes ont cette fois troqué leur épave contre une Ferrari. L'animation a gagné en fluidité (aucun rapport de cause à effet), le circuit est agréablement vallonné et l'action pimentée des répliques de l'adversaire. A fond la caisse en novembre sur Amiga, ST et Amstrad cartouche.

STRIDER 2

Défenseur de l'aveugle et de l'orphelin (mais non, Johnny... ), Strider s'annonce derechef chez Capcom pour voler au secours de madame la Présidente détenue, la pauvre, par des extraterrestres. Affublé de son inséparable épée-laser et d'un gyrolaser d'appoint, notre acrobate peut cette fois endosser à l'occasion (selon les icônes raflées au passage) une superbe panoplie de Robocop gagnée à la tombola du coin. A peine débarqué sur la planète Magenta pleine d'étrangers qui sont pas de notre planète, Strider aura maille à partir et même du mal à repartir. On débute par une forêt à traverser, puis deux tours à escalader, des cavernes souterraines à explorer - lesquelles hébergent un générateur vital pour l'adversaire , le local dudit générateur à visiter et finalement la victime à délivrer dans le vaisseau terrien. Cinq niveaux (j'ai compté sur mes doigts) où il faudra grimper chaînes et cordes, plates-formes et ascensionner (!) comme un fou. Les scrollings multidirectionnels, les graphismes et l'animation sont garantis par US Gold. C'est pour novembre sur ST, Amiga et Amstrad CPC.

ESWAT

Cyber City n'est plus ce qu'elle était ! C'est aussi l'avis de Sega qui tente depuis des lustres d'y faire régner l'ordre par son commando de choc : ESWAT (Elite Weapons And Tactics). Le but de la manoeuvre est de manifester une bravoure sans égale durant une quinzaine de niveaux (quais, docks etc.), afin de mériter les honneurs de ce corps d'élite. La racaille pullule et au fil du temps vous troquerez avec soulagement le gilet pare-balles alloué au départ, contre une armure décente et quelques armes puissantes. Cette adaptation US Gold du jeu d'arcade pourra se jouer à deux simultanément fin novembre sur ST, Amiga et Amstrad CPC.

LINE OF FIRE

Le "Rapier Gun", arme d'une sophistication extrême, est la propriété d'une bande d'allumés qui menacent notre fragile démocratie. La mission qui incombe au joueur et à son coéquipier semble aller de soit : récupérer le gadget meurtrier. Malheureusement, la base secrète terroriste située au fin fond de la cambrousse oblige à de horsaines randonnées (jungle, désert, rivières, canyons etc.) et son accès nécessite quelques actions d'éclat (destruction du stock d'armes, du centre de communication, que sais-je encore..). Sega, qui aime le réalisme, nous gratifie de graphismes en 3-D avec scrolling avant, arrière, gauche et droite. US Gold, l'adaptateur en titre, précise la date et les lieux de l'opération : décembre sur ST, Amiga et Amstrad CPC.

TOYOTA CELICA GT4 RALLY

Considérée à juste titre comme une des meilleures voiture de rallye, la Toyota Celica GT4 a impressionné Gremlin Graphics au point que l'éditeur n'a pu résister au plaisir de lui rendre hommage. Nous voilà donc en présence d'une simulation 3-D avec vue perçue par le pilote, volant à droite et voix digitalisée du coéquipier. D'ores et déjà, on peut affirmer que la difficulté des circuits, la variété des graphismes et le comportement très réaliste du véhicule emportent l'adhésion. Quelques détails s'ajoutent à la véracité de l'ensemble : les essuie-glaces par mauvais temps, les phares à la tombée de la nuit, etc. De quoi s'y croire en novembre sur ST, Amiga et Amstrad CPC.

Jean-Claude Paulin , MICRONEWS

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 080 millisecondes et consultée 830 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.