GAMESAUTEURS DE JEUX ★ INTERVIEW - MICHEL WINOGRADOFF / LORICIEL ★

Michel WinogradoffMichel Winogradoff - Loriciels|Amstrad Cent Pour Cent)

(Sur un rythme rap)
Come on boooy.
Et je vais te taire,
Une nouvelle inter.
Qui te donne envie,
De danser la nuit.
Et pour ça mon pote,
Suis-moi aux enfers.
La musique est la,
A plus savoir qu' en faire.

Ah ! si le père Matt Murdock avait des compositeurs et paroliers comme moi, il serait depuis bien longtemps au sommet des Top à la noix et autres critères de vente des 45 tours du moment. Mais que voulez-vous, tout le monde n'a pas cette chance. Je crois que vous y êtes. Nous avons ce mois-ci  pres de nous un musicos qui connait bien le milieu. Que ce soit le show biz ou la micro. C'est Michel Winogradoff, un grand nom parmi les grands.

PEOPLES: INTERVIEW - MICHEL WINOGRADOFF / LORICIEL

C'EST LA,
SALSA DU DEMON

Nous : Bon, OK, on commence, Ton nom, age et tout le tra-la-la.
Lui : Eh ben, bonjour he he (ricane), Michel Winogradoff, 34 ans.

Nous : Pour que nos lecteurs te situent, tu faisais partie de l'orchestre du Splendid?
Lui : Je faisais et fais partie du grand orchestre du Splendid. Avant, j'étais dans d'autres groupes, comme Odeur par exemple.

Nous : Ton rôle dans ces groupes ?
Lui : Je faisais, guitare-conneries.

Nous : Raconte-nous un peu ton parcours.
Lui : Au départ, c'était les groupe genre rock'n roll, puis le Splendid. passage micro s'est fait tout à fait par hasard. C'était en 1984, j'avais un a qui connaissait le monde de la micro et m'a emmené à un rendez-vous. devait voir Laurant Weil (NDPoum C'est le big boss de Loriciel présentment). J'y connaissais rien en informatique ; pour moi, ya avait un cote un peu mystérieux, en même temps j'avais envie d'apprendre. C'était l'occasion de mettre les deux pieds dans le plat.

Nous : Sur quels types d'instruments tu joues ?
Lui : Instrument de base et favori, c'est la guitare, clavier un peu mais mal, un peu de violon.

Nous : Tu pourrais en quelque sorte être un orchestre a toi tout seul ? Q'est-ce qui t'a attire vers la micro?
Lui : Vu mon age, c'est les jeux. Je jouais dans les salles ou avec des jeux dits de plateau. A propos, tu connais Abalone? C'est entre les dames, les échecs et le GO, c'est nouveau et c'est béton. j'aime bien aussi les jeux de casino mais il faut avoir les moyens.

Nous : Raconte-nous ton passage avec la musique sur micro.
Lui : Dans un premier temps, on m'a demande de faire une musique pour un jeu sur Amstrad. C'était Rally II et ce fut un gros bidouillage. l'avais écrit la partition, il fallait ensuite entrer le tout dans la machine à l'aide du programmeur. Comme ça prenait pas mal de temps, je me suis mis à apprendre le Basic et c'était la découverte de quelque chose qui faisait du bien par OU ya passait.

Nous : On sait de quoi to paries, c'était pareil pour nous. Tu travailles pour d'autres boites que Loriciel ?
Lui : Principalement pour Loriciel , j'ai fait tout de même des trucs pour d'autres boites mais c'est comme d'habitude une question de temps que je n'ai pas. Dans le fond j'ai un caractère assez fidèle. Avec ma femme et avec mes groupes.
Pierre: Pardon!
Poum : Laisse Pierre, je t'expliquerai.
Lui : Hé ! les gars, laissez-moi vous expliquer la méthode que j'emploie pour composer sur micro.
Pierre: Qu'est-ce-que tu crois, Poum ? Que je ne comprends peut-être pas les jeux de mots ?
Poum : Je ne voulais pas dire ça."
Lui : Bon, pendant que vous vous expliquez, je continue tout seul. Il faut mettre un maximum d'éléments sonores dans un minimum de place car, à côté, il y a le programme qui occupe une grande place mémoire. Ensuite, faut savoir que le résultat sera joue sur trois canaux monophoniques, ce qui, lors de la composition, n'est pas évident. Avant d'entreprendre quoi que ce soit, je préfère voir un maximum de graphismes pour me donner une idée de l'ambiance que devra créé la musique. Apres, c'est un travail de composition qui, lui, n'est pas facilite par les contraintes techniques.
Pierre: Je sais Poum. Mais to comprends... Mais c'est qui ça ?
Lui : Mademoiselle Broderbund.

Nous : Tu as fait les musiques de quels jeux ?
Lui : Il y a eu Cobra , West Phaser , Crazy Shot , Bumpy que j'aime bien comme jeu , Skweek , Turbo Cup , et... Attends, j'ai la liste complete si tu veux.

AMSTRAD CPC | PEOPLE : INTERVIEW - MICHEL WINOGRADOFF / LORICIEL | http://cpcrulez.fr

Nous : En deux mots, toutes les musiques de Loriciel , c'est toi.
Tu écris tes musiques a l'aide du Basic. As-tu essaye d'utiliser des softs qui font la même chose mais plus vite et plus propre ?
Lui : Oui, mais cela ne m'a pas enthousiasme car j'ai des exigences que je ne trouve pas dans les softs. Par exemple, le fait de vouloir changer l'enveloppe d'une seule note que je voudrais légèrement décalée dans une musique, et plein d'autres choses encore.

Nous : Vous n'avez jamais envisage, toi et Loriciel , de faire un utilitaire de musique ?
Lui : Un soft musical? On y a pense à une certaine époque, j'y ai travaille avec des programmeurs, mais faute de temps, il est tombe a l'eau, plouf !

Nous : Comment to situes la composition dite classique et celle faite sur ordinateur ?
Lui : C'est deux choses totalement différentes que je pense complémentaires. Autant avec le Splendid on joue Live sur scène (il n'y a pas d'ordinateur, donc pas de triche), les cuivres sont de vrais cuivres, le batteur est un vrai batteur, autant la musique sur micro est un travail solitaire et qui ne pardonne pas les erreurs. Donc, ce sont deux directions différentes et je ne pourrais plus me passer de l'une comme de l'autre.


Staff Loriciel (Novembre 1989)

Nous : Tu n'as jamais eu la tentation de virer les mecs du Splendid pour les remplacer par des ordinateurs ?
Lui : Certainement pas. Oh non! Et puis, sur ce genre de musique, tu ne peux pas faire jouer des machines, car les fluctuations de tempo lorsque tu joues Live, ça fait partie de la musique et du style du groupe. Il ne faut pas oublier non plus le côté spectacle qui est vivant. Par contre, j'aime bien le cote bidouille dans la micro, qui permet de mettre des trucs pas vraiment en place dans une partition.

Nous : Tes groupes et jeux préfères ?
Lui : Mes jeux ?
J'aime bien Bumpy et Tetris.
Mes groupes ?
J'aime Joe Coker, Rod Stewart et Peter Gabriel. Sinon, j'aime aussi Margerin et les Tintin.
Avant de finir, vous pourrez siter Bernard Aure et Olivier Richez qui m'ont aide et m'aident toujours dans mon travail.

Nous : Pas de probleme, Bernard Aure et Olivier Richez aident Michel dans son travail.

Propos recueillis par Pierre et Poum - Amstrad Cent Pour Cent n°24 Mars 90

★ LICENCE: ???
★ ANNÉE: 1989
★ PAYS:

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Loriciels-Rejoignez  ceux  qui  gagnent    FRENCHDATE: 2011-07-25
DL: 384 fois
TYPE: image
SIZE: 280Ko
NOTE: w1208*h839

» Loriciels-Rejoingnez  des  LeadersDATE: 2011-02-13
DL: 412 fois
TYPE: image
SIZE: 245Ko
NOTE: w994*h1380

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Games » Loriciels - Un éditeur ce présente (CPC Revue)
» Applications » Cao - Loriciels (Amstrad Magazine)
» Games » Olivier Richez - Loriciel (Amstrad Cent Pour Cent)
» Games » Loriciels Est Mort Vive Loriciel
» Info » Loriciel
» Applications » Loriciel - Budget Familial (Tilt)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 062 millisecondes et consultée 5361 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.