HARDWARELES PC D'AMSTRAD ★ AMSTRAD PCW 8256 ★

AMSTRAD PCW 8256: PLOP ! UN NOUVEL AMSTRAD (Hebdogiciel)AMSTRAD PCW 8256 (Popular Computing Weekly)NEWAMSTRAD 8256 EXPOSEDAMSTRAD PCW 8256 (CPC Magazin)

ENCORE ???

Ca devient presque routinier, la sortie hebdomadaire d'un nouvel Amstrad. Comme d'habitude, celui-ci est encore mieux et encore moins cher que ses prédécesseurs. Comme eux, il ouvre une brèche dans le monde informatique. Pourtant, celui-ci n'est pas comme les autres, ce n est pas qu'un ordinateur. Ce n'est pas non plus qu'une machine à traitement de textes. Il a des icônes, mais pas de souris, une résolution d'enfer mais rien pour le graphisme...

Y A UN NOM

Il s'appelle le PCW 8256. PCW. c'est Personal Computer Word-processor (Ordinateur Personnel à Traitement de textes), 8 c'est la génération et 256, c'est bien sûr la capacité mémoire. Exercice : que veut dire VGC 10512 ?

Y A UN CLAVIER

82 touches sont langoureusement allongées sur un boîtier plastique de forme parallélépipédique. Le tout constitue un clavier en bonne et due forme, avec cependant quelques exceptions : on cherche en vain une touche "control", alors que certaines semblent ésotériques : extra, alt, + , -, can, eut, copy, paste... Ces dernières sont dédiées uniquement (pour l'instant) au traitement de textes, sur lequel nous allons revenir.
Le clavier est en azerty (que voilà un mot agréable à taper ! Essayez !) avec tous les accents souhaitables. Bonne chose.

Y A UN ECRAN

L'écran permet un affichage de 90 caractères par 32 lignes Norme étrange, mais le calcul est simple : en poussant jusqu'au bout la résolution du moniteur, on gagne 44% d'affichage. Il existe un jeu de caractères graphiques, ainsi qu'un de caractères inversés.
Sur le côté droit de cet écran se trouve le lecteur de disquettes. Encore une fois, c'est un trois pouces. Parenthèse à ce propos : nous avons dit la semaine dernière qu'il n'y avait plus de disquettes vierges en Europe. C'était sans compter les 10.000 unités que vient d'importer Amstrad. Si vous en manquez, vous savez qui vous devez aller emmerder. Trois pouces donc, 180 Ko par face en format données et compatible CP/M Plus. Fidèle à la tradition, le moniteur (à noter qu'il n'existe qu'une version monochrome) alimente le clavier, l'unité centrale qui se trouve dans le moniteur et l'imprimante.

Y A UNE IMPRIMANTE

Ah. voilà une innovation. Cette fois, en plus du moniteur et du lecteur de disquettes, on rajoute une imprimante dans le paquet-cadeau Et pas une copie de Seikosha. attention ! Une Amstrad, une vraie, à 90 caractères par seconde quand elle va vite et 20 c/s quand elle fait beau ! Elle fonctionne par traction et par friction, ce qui permet d'utiliser aussi bien du papier listing ou du beau papier à lettres monogrammé. Elle écrit en normal, en joli, en superbe, en très beau, en italiques, en super-italiques, en gras, en super-gras, en petit, en tout petit et en des tas d'autres caractères encore, parmi lesquels l'hyper-petit et le supra-infra petit. Regardez l'illustration, vous comprendrez.

Y A UN TRAITEMENT DE TEXTES

Il était en sueur. L'ambiance qui régnait dans cette salle immense, aseptisée lui provoquait des frissons désagréables. Devant lui, à la chaire, des types en blouse blanche s'agitaient. Ils répondaient aux questions qui fusaient du public.

Lui savait qu'il n'aurait qu'une réflexion à faire; cela faisait partie du Plan. Les types devant venaient d'aborder le traitement de textes. Ca allait être à lui.
Un spectateur se leva. "Pouvez-vous nous parler du traitement de textes ?"
Il frissonna. Il vit toute la scène comme au ralenti.
'Bien sûr, ce...'
C'était bientôt à lui. Il devait dire 'Mais si le traitement de textes est intégré, cela interdit les évolutions ultérieures !" d'un ton indigné. C'était le Plan, "traitement..."
Mais si le traitement de textes... Ne pas rater le moment.
'De...'
La sueur dégoulinait sur son front. Est intégré, cela interdit...
'Textes .'
Le visage de celui qui parlait se déformait petit à petit. Les évolutions ultérieures Bientôt.
'N'est pas intégré !'
Il bondit : "Comment ça. pas intégré ???'
Car en effet, le traitement de textes n'était pas intégré. C'était la fin du Plan.
Car, comprenez-vous, un logiciel intégré est par essence destiné à être dépassé rapidement. C'est la raison pour laquelle Atari a décidé de ne pas fournir de Gem ni de basic en ROM. et c'est cette même raison qui a décidé les gens d'Amstrad à ne rien mettre en ROM non plus, ni le traitement de textes, ni le CP/M, ni le basic. Tout est donc sur disquette. Ainsi il suffit, lorsqu'une nouvelle version apparait, de recopier la nouvelle version sur l'ancienne et le tour est joué. Bon calcul.
Attention ! Désormais, "traitement de textes" sera noté "tt" pour éviter les répétitions trop lourdes (je ne suis plus payé au mot. mais à l'article).
Sur les 256 Ko disponibles. 112 sont utilisés comme disque virtuel. C'est-à dire qu'au lieu d'aller chercher des informations ou des sous-programmes sur le disque, le tt se sert de la Ram comme moyen de stockage temporaire. D'où gain de temps colossal Autre avantage : cette espace mémoire permet simultanément de travailler sur un document et d'en imprimer un autre, par exemple. Voilà qui est bien agréable.

Y A UN BASIC

Alors là. je me permets d'être singulièrement étonné. Car ce basic n'est pas compatible avec les basics des CPC 464, 664 et 6128. Voilà qui nous éclaire : le PCW 8256 n'est PAS un ordinateur familial ! C'est un ordinateur personnel, pas fait pour les jeux ni pour passer le temps. C'est un appareil fonctionnel, fait pour bosser, un point c'est tout. J'irai jusqu'à dire que je suis un fieffé con de ne pas m'en être douté plus tôt : Amstrad n'allait pas se cantonner dans le milieu des hobbyistes. Après être allé voir s'il se passait quelque chose dans l'éducation avec son Dr Logo, les voici qui incursionnent dans le pro : rien d'étonnant.

Le basic, c'est un peu comme si vous preniez le basic des autres Amstrad et que vous l'amélioriez. On commence à avoir l'habitude : il est mieux que le précédent.
Une note d'humour qui vous est offerte par Amstrad : le basic s'appelle ‘basic Mallard'. Or, la 'Mal-lard'est une locomotive anglaise. Et comment s'appelle la boite qui a écrit le basic ? Locomotive. Comme Apple et Macintosh, quoi. D'ici que Commodore appelle son C128 le "Sergent', y a pas loin. Fin de l'humour.

Y A UN PROCESSEUR

C'est un Z80A à 4 Mhz. Il y a aussi des co-processeurs pour l'imprimante et le clavier

Y A UNE APPARENCE

Oui, il y a le look 'souris'. En appuyant sur une touche, on voit apparaître des menus déroulants, comme sur le Mac, comme sur le Gem. Il suffit de sélectionner une initiale pour voir s'effectuer la tâche que l'on désire. Quoiqu'on s'y perde un peu au début, cela devient très rapidement simple d'utilisation, même pour un néophyte. Tout est expliqué, de nombreux messages viennent aider l'utilisateur paumé. Après quoi, il se dépaume.

Y A DES PERIPHERIQUES

On trouvera bientôt une interface RS-232 et Centronics permettant de brancher n'importe quoi sur le bus de sortie, pour la modique somme de 600 francs. Ceci dit, elle semble a priori inutile puisque J'imprimante fournie avec la machirïé se connecte directement à l'arrière. Enfin, qui peut le plus peut le moins.

Y A UN SOFT

En prévision, Multiplan devrait être disponible pour ce PCW 8256 d'ici deux mois pour le prix de. . 600 francs au maximum Bravo, c'est très fort. Je vais vous expliquer comment ils font

Y A UN TRUC

Lorsqu'on demande à un éditeur pourquoi ses prix sont si élevés, il répond invariablement "Je ne suis pas sûr d'en vendre beaucoup, alors je les vends cher. Si le chiffre de vente augmente, je pourrai baisser".
Mais c'est idiot ! Imaginez que vous alliez au cinéma : premier jour d'exploitation. on ne sait pas si le film va marcher, hop. 100 balles ! Le deuxième jour serait moins cher, et ainsi de suite... Vous imaginez ça ? Non. hein ? Moi non plus. Et Amstrad non plus.
Donc, ils vendent leurs produits en tablant sur le fait que les ventes seront bonnes. Ils font leur boulot, quoi. Et si c'est un flop, tant pis : c'est la règle du jeu. J'applaudis des deux mains.

Y A UN PRIX

Allez, le tout : unité centrale, moniteur, lecteur de disquettes, imprimante. le basic. le tt et le CP M. dites un prix ? Combien vous dites ? Non. moins. Hein ? Moins encore Non, vous n'y êtes pas : 7000 balles. Plus exactement 6990. car il faut respecter la tradition. C'est pas cher, hein ? Pour le prix d'une bonne machine à écrire électrique. vous avez un ordinateur en plus. Sympa

Y A UNE DATE DE MISE EN VENTE

L'appareil est en stock, rien ne s'oppose à ce qu'il soit mis en vente dès maintenant, sauf que le manuel d'instructions n'est pas traduit. Vous imaginez Amstrad sortir un appareil avec un mode d'emploi en anglais ? Que nenni. mon ami. La traduction prendra près de deux mois et vous ne pourrez vous payer ce joujou que fin octobre.

Y A UNE CONCLUSION

En fait, je me demande si cette machine vous concerne. Malgré qu elle ait le prix d'un micro familial, elle a toutes les caractéristiques du matos
pro : moniteur monochrome, grande capacité mémoire, tt fourni avec, imprimante qualité courrier... Quoique, pour le prix d'un micro,
on a en plus une machine à écrire très performante. Si vous avez besoin d'une machine à écrire performante, sautez dessus. C'est une affaire.

Y A UNE POSTFACE

Sans supplément, vous avez droit à un petit récapitulatif des prix de la gamme, histoire de mettre au point. Comme je n'aime pas trimbaler des 99.99 francs, j'arrondis aux dix balles supérieurs.

Le CPC 464 en monochrome coûte 2700 balles. Le même en couleur 4000 balles Le 664 se vend à 3800 balles, son frangin coloré à 5300. Le 6128. petit dernier, est pratiquement donné en monochrome pour 4500 francs. En rajoutant 1500 francs, on a la couleur.
Et finalement. 7000 francs pour celui-ci. Y en a pour toute la famille. quoi.

HEBDOGICIEL n°99

★ ANNÉE: 1985
★ ÉDITEUR/DEVELOPPEUR: Amstrad Consumer Electronics

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Amstrad  PCW  8256    (Melmak)    ADVERT    GREEKDATE: 2014-06-09
DL: 309 fois
TYPE: image
SIZE: 336Ko

» Mercikit  pour  PCW  8256DATE: 2015-01-15
DL: 192 fois
TYPE: image
SIZE: 477Ko
NOTE: Scan by hERMOL
 
» MicroSkill    (Training  for  Amstrad  PCW  s  and  PC  s)    ENGLISHDATE: 2017-06-17
DL: 53 fois
TYPE: image
SIZE: 284Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1154*h1684

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Littérature » Mastering the Amstrad Pcw 8256 - 8512 (Amstrad Computer User)
» Applications » Graphics, The Universe and Everything on PCW 8256/8512 version 2
» Littérature » Micro Application - Le Grand Livre de l'Amstrad PCW
» Peoples » Amstrad nets £75m profit from PCW (1986/10)
» Applications » Turbo CPCWord v1
» Littérature » Fichiers sur Amstrad PCW 8256/8512

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop
Page créée en 382 millisecondes et consultée 3261 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.