DEMOSCENEPARTY ★ OVL 2003|ANOTHER WORLD FANZINE) ★

Ovl 2003 (Another World fanzine)Demoscene Party
Excroissance inopinée des Croco Chanel, l'OVL Meeting 2003 s'est déroulé les 28, 29, et 30 mars dans la paisible commune de Savigny-le-Temple. Cassant la tradition des super-productions Catenoises, c'est dans l'intimiste maison des associations Salvador Allende que nous nous sommes réunis. D'aucun diront que l'intimité n'a rien à voir avec Overlanders. Les autres trouveront que leurs productions sont super.

En effet, nous n'avons pas dépassé la vingtaine de participants, ce qui ne dérangeait finalement que peu : après un aussi gros meeting que le Bordelik, se retrouver en petit comité n'a fait que conférer une ambiance plus chaleureuse (et apparemment, les OVLs aiment quand c'est chaud !). D'après les habitués, on se serait presque cru au Ze meeting la première matinée : entre les OVLs qui jouaient au foot, et Roudoudou qui faisait du patin à roulette (il a promit d'emmener sa planche à voile la prochaine fois), nous n'étions plus très nombreux dans la salle à ce moment. Pas grave, nous avons profité de l'occasion pour entamer le meeting avec une petite discussion très scène (l'autre orthographe fonctionne également, même au Seau d'Eau Meeting) en compagnie d'Eliot et Candy. Celle-ci fera sans doute l'objet d'ultérieures réminiscences de ma part, que vous aurez à subir en plusieurs exemplaires et sous diverses formes.

Pas de C4 pour Daniel-Daniel

Les locaux dans lesquels nous logions étaient des plus sympathiques. Il y avait même deux dortoirs, ce qui provoquait un dilemme amusant : des réunions de gens normaux avaient lieu très tôt le matin (14h) dans l'une de ces salles, mais ce n'était jamais la même ! Le concierge, un dénommé Daniel, nous informait régulièrement de l'agenda, ce qui ne changeait rien au problème : en se rendant dans l'autre salle, on avait droit à la vaisselle dès 10 heures du matin (au bruit je veux dire, nous n'étions pas obligé de la faire !), et à l'horloge parlante toute les 30 minutes ("Il est 8 heures, il faut se lever"). Là, j'ai dis : "Daniel, faut arrêter les conneries".

Au moment des repas, une lourde appréhension semblait envahir les participants de l'édition de 96. "Pas de chili", les entendions-nous prier. Les organisateurs firent alors preuve d'une grande humanité, puisqu'ils n'assénèrent leur plat de prédilection que le dernier jour. Aussi, le goûté du vendredi sous forme de barbecue était très bien vu.

Starkod 1.0

Pendant le repas du samedi midi, nous avons assisté à l'arrivée de BarJack et Ced. Fraîchement emmaillotés dans des t-shirts à l'effigie de Rébellion, ils ont rapidement convaincu les participant de leurs talents, avec des previews de cette dernière démo. Venom, autre membre de KOD et dont c'était le premier meeting, était arrivé la veille. Faisant preuve d'une soif d'informations techniques réjouissante, il s'est vu gratifié d'un cours de plusieurs heures sur le CRTC, par Ramlaid et One. Shap est venu repasser la deuxième couche le lendemain matin.

Candy me soumit à ce moment précis du meeting une judicieuse remarque : "Tout le monde est à son CPC". Ca me rappelait un peu les Croco Chanel, qui restent pour moi les meetings les plus enthousiasmants auquels j'ai participé. Voici une liste complète mais non-exhaustive de ce dont je me souviens : Tom&Jerry est resté pas mal de temps à coder devant MAXAM (puisqu'il n'utilise pas D.A.M.S. - bien prononcer chaque lettre distinctement svp - ), Venom a mis en application ses cours de CRTC en essayant d'installer une image plein écran, Ramlaid a affiché des points pendant 3 jours (d'après ses dires), Eliot à aidé Plissken dans le code de sa nouvelle démo, Ker s'est promené avec le recouvre clavier léopard de Candy sur la tête tout le meeting, alors que ce dernier bouclait le code de Rébellion... Il n'y avait bien que Roudoudou pour jouer à Super Scramble Simulator ! Avec les vies infinies, en plus (ouh la honte).

Nous avons bien rigolé avec Ram 7 du disfonctionnement que portait mon CRTC 0 : une fois sous tension, celui-ci affichait une page vidéo qui n'était manifestement pas &c000, alors que tout le reste réagissait parfaitement. Quand on sélectionnait la bank &c4, ça sélectionnait &c5, &c5 donnait bien &c5, mais &c6 donnait &c7, etc. Il s'agissait en fait simplement du bit 0 du PAL (le gestionnaire de mémoire) qui était, électroniquement, toujours forcé à 1 (bravo à Ram 7 pour avoir localisé et résolu le problème les doigts dans le nez). Bin oui, quand on allumait, &4000 était swapée avec &c000, puisque &c1 était envoyé au lieu de &c0... Ca ne vous fait pas rire ?

Objectif OVL 2007

Plusieurs démos ont été débutées à l'occasion du meeting. Beb a soumis une idée à Shap (je ne sais pas c'était quoi, mais il y avait des logos de toutes les couleurs), ce qui a occupé ce dernier et Ramlaid toute une nuit, jusqu'à 8 heures du matin. Le meeting passé, aucune idée de ce qu'est devenu le projet... J'invite donc Shap en ces pages à prouver que sa réputation de tire au flanc est injustifiée en sortant cette démo au plus vite.

Eliot quand à lui a ressorti de ses tiroirs une routine soft, afin de la fignoler et d'y ajouter d'autres   choses.   Ce   fut   l'occasion   pour   les  participants d'admirer Ced et BarJack en pleine action, puisqu'ils sont chargés de la partie graphique. Il fallait les voir faire : après avoir réalisé une esquisse sur papier, l'un des deux commence le graph, puis ils se repassent le clavier à tour de rôle jusqu'à ce que ce soit terminé. Le peu que nous avons pu en voir était en tous cas magnifique, et encore une fois, entièrement crée à partir d'un CPC. Cette partie devrait normalement sortir en digipack de luxe, couplée avec celle de Plissken dont nous avons vu quelques previews sur un CPC vert, mais mes yeux ne captent plus cette composante depuis le dernier tremblement de terre.

J'allais oublier de vous dire qu'Epsilon et Squat sont passé nous voir, et que j'ai enfin vu la cheat part de Crocole Buissonnière. Formidablement conçue, il s'agit là de l'une des meilleurs démos sur CPC !

OVL 2003
les 28,29,30 mars à Savigny-le-Temple

18 participants:
BarJack, Beb, Candy, Ced, Eliot,
Golio Jr. , HICKS , Ker , One , Plissken,
Ram 7, Ramlaid, Roudoudou, Shap,
STV, Tom&Jerry , Tom's , Venom

Hicks , Another World n°33 , page 6 et 7

★ PAYS: (Savigny-le-Temple)
★ ANNÉE: 2003 (28, 29, et 30 mars)

Page précédente : Ovl '96

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/c
Page créée en 322 millisecondes et consultée 947 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.