CODINGCLASSEURS WEKA ★ Comment exploiterr toutes les ressources et augmenter les performances de votre AMSTRAD CPC ★

7/1.2.1 - Les fiches de référenceCoding Classeurs Weka

7/1 Traitements de texte

7/1.2 Tasword

7/1.2.1 Les fiches de référence

I. Accents

On peut y accéder par te 2e jeu de caractères.

Sur 6128, le pavé numérique a été redéfini afin d'offrir l'accès aux principaux caractères accentués. Il faut appuyer sur la touche ISHIFT] en même temps que la touche de fonction correspondante. Les caractères * obtenus sont les suivants :

à é è
ç ù ô
â ê î
ë    ï

II. Adaptations

A. REGLER LE PROGRAMME (MENU PRINCIPAL)

Ce sous-menu permet à l'utilisateur de créer sa propre version de Tasword.

[CONTROL] [RETURN]

Pour accéder au menu

C : Régler programme tou changer programme).

Plusieurs options sont alors proposées :

— Définir disp. page O/N
— Définir car. d'impr. normaux O/N
— Déf. car. contrôle imprimante O/N
— Déf. code d'impression du 2e jeu car. O/N
— Définir caractères pavé numérique O/N
— Changer programme O/N

Définir disposition de page

Les nombres entre parenthèses indiquent les valeurs par défaut que vous pouvez modifier.

— nb. de lignes par page (50).
— n° ligne début de l'en-lête 52) : il s'agit de la position de l'en-tête par rapport au sommet de la feuille.
— en-tête texte (3) : c'est le nombre de lignes vides Qui séparent l'en-téte du début du texte (ici trois lignes).
— texte note ( 3) : ici le nombre de lignes qui séparent le texte de la note de bas de page (par défaut 3).
— note N° dern. ligne (2) : après la note de bas de page l'imprimante saute ici 2 lignes avant de placer le numéro de la page s'il est demandé.
— retour de chariot (13)
— interligne (10)
— saut de page (12) : il s'agit de trois codes imprimante. Si votre imprimante imprime systématiquement avec un double interligne, affectez O à l'interligne.

Définir les caractères d'impression normaux

Cette option n'est utile que si vous ne disposez pas d'une imprimante ASCII standard.

De un à trois codes ASCII peuvent être attribués à un caractère.

L'écran affiche Taper le caractère dont la séquence est à définir.

L'ancienne séquence s'affiche. Vous pouvez attribuer une nouvelle séquence en tapant de un à trois codes décimaux suivis de (RETURN).

Exemple : Définissons un caractère nouveau fait d'un « T » et d'un « V » superposés qui remplacera le point d'exclamation.

Répondons ! à la demande du caractère à définir, l'ancienne séquence 33 s'affiche.

Tapons la nouvelle séquence : 86 [RETURN]8 [RETURN] 84 [RETURN]. 86 correspond au code de V, 8 au recul du chariot, 84 à la lettre T.

Définir tes caractères de contrêle Imprimante

Ce sont les codes qui apparaissent chaque fois que vous appuyez [CONTROL] [ESPACE]. Ils conviennent parfaitement à une DMP 2000. Si vous disposez d'un autre modèle, il vous faut vous plonger dans son manuel et effectuer les modifications.

Si vous chosissez la modification, la liste de tous les codes déjà attribués s'affiche (de A à T et de a à t). Les codes de P à T et de p à t sont libres. Vous pouvez attribuer jusqu'à 5 codes par fonction.

En général, la première fonction active la commande et la deuxième, qui correspond â une lettre minuscule, provoque l'annulation de son effet :

 
Gras
Proportionnel
Condensé
Double frappe
Elite
Saut de page
Exposant
Indicé
Italique
Soulignement
Condensé-élargi
Elargi
1 /6 espace ligne
1/8 espace ligne
7/72 espace ligne
P
Q
R
S
T
A 27 69
B 27 112 48
C 15
D 27 71
E 27 77
F 12
G
H 27
I 27 52
J
K 15 14
L 14
M 27 50
N 27 48
O 27 49
p
q
r
s
t
a 27 70
b 27 112 48
c 18
d 27 72
e 27 80
f 12
g 27 84
h 27 84
i 27 53
j 27 45 48 32
k 18 20 
l 20
m 27 50
n 27 50
o 27 50

Définir les codes d'Impression du 2e jeu de caractères

Ce sont les codes qui apparaissent lorsque vous tapez [CONTROL].

Leur définition s'effectue comme pour les caractères normaux. Vous tapez le caractère dont la séquence est à définir, puis vous entrez la nouvelle séquence.

Exemple : si vous tapez « a », vous obtenez le signa alpha qui a pour code 173. Il suffit de remplacer le code 173 par le code qui permet d'obtenir effectivement le caractère alpha sur votre imprimante, ce qui n'est pas toujours possible, mais ce n'est pas de la faute de Tasword !

Définir ta caractères du pavé numérique (CPC 6128)

Tapez la touche de fonction â redéfinir en môme temps que la touche [SHIFT]. L'ancienne séquence s'affiche, vous pouvez la modifier. Par défaut, on a :

ï  .   188 73
ë f0 188  84
à f1 186  86
ê f2 186  69
î f3 186  74
ç f4 186 92
ù f5 186 124
ô f6 186 91
à f7 186 64
é f8 186 123
è f9 186 125

Changée le programme

Les questions suivantes sont posées :

— couleur stylo (26)
— 2e couleur stylo (13) - version disquette -
— couleur papier (0)
— couleur bord 1 (0)
— couleur bord 2(13)
— forme curseur (4)
— type curseur (0)
— marge à gauche (0)
— marge à droite (80)
— car ctrl fusion de données (38) - version disquette -
— car ctrl impression fichier (36) - version disquette -
— supprimer ENTER confirmation O/N - version disquette -
— supprimer rejustification écran O/N - version disquette -
— taper de droite > gauche O/N - version disquette -
— ouvrir aide O/N

Couleur du bord 2 correspond à la couleur que prend le bord de J'écran lors de l'exécution de certaines commandes qui demandent un temps important (le bord devient gris).

Forme du curseur ; il s'agit d'un code ASCII.

Type de curseur : 0 = opaque, 1 = transparent.

Caractère de fusion de données (version disquette) : c'est le caractère qui permet le mailing (&).

Caractère de contrôle Impression fichier (version disquette) : il s'agit du code à placer en haut de page lorsqu'on crée un « fichier d'impression », c'est-à-dire un fichier de textes à imprimer automatiquement depuis la disquette ($).

Ouvrir aide : Cette commande vous permet de modifier les bandeaux d'aide 4 et 5 qui correspondent aux codes d'imprimante que vous avez peut-être modifiés. Voici le détail de cette possibilité :

Vous ne pouvez effectuer les modifications que si vous n'avez pas de texte en mémoire, car ce texte serait perdu.

Répondez O à la demande d'ouverture de l'aide.

Revenez au texte par R

[CONTROL] 3 : recopie les deux bandeaux d'aide, l'un sous l'autre, sur l'écran. Vous pouvez vous déplacer sur les bandeaux et effectuer toutes les corrections que vous voulez (supprimez par exemple les codes que ne possède pas votre imprimante).

Lorsque vous avez terminé les corrections, recopiez le texte dans les bandeaux en tapant [CONTROL] 4. Cette opération verrouille à nouveau les bandeaux d'aide afin qu'ils ne soient pas modifiés par erreur (ce qui oblige à reprendre toute la procédure depuis l'ouverture de l'aide).

B. MODIFIER LA SIGNIFICATION DES TOUCHES DE FONCTION (CPC 6128)

Si vous appuyez sur [CONTROL] f0, vous voyez l'adresse de la société Sémaphore s'insérer dans votre texte à la position du curseur.

De la même façon vous pouvez attribuer les phrases que vous utilisez le plus souvent à chacune des touches de fonction. Pour cela revenez au Basic par [CONTROL] [RETURN] puis B. Listez le programme et modifiez les lignes 20 à 110 qui correspondent au sous-programme d'affectation des touches de fonction.

Par exemple : 30 KEY 1, «1»

peut être remplacé par

30 KEY 1, «Cordiales salutations.»

Si vous ne travaillez pas sur 6128 méfiez-vous de ne pas saturer la mémoire par des phrases trop longues !

Puis relancez te programme par RUN.

C. T : SAUVER SEMWORD (MENU PRINCIPAL)

Si vous avez effectué des modifications sur le programme afin de le personnaliser (adaptation à votre imprimante, à votre confort visuel, à vos habitudes...) , vous devez sauvegarder ces paramètres sur une disquette (ou une cassette).

Conservez néanmoins I'original du programme car la version de Semword corrigée se recopie sur le disque à la place de l'ancienne. 

III. Aides

Bandeau d'aide n° 3.

Trois bandeaux de commandes et deux bandeaux de codes imprimables apportent une aide permanente à l'utilisateur de Tasword.

  • [CONTROL] 1       Affiche un bandeau d'aide dans la partie supérieure de l'écran. 16 lignes sont réservées au texte.
  • [CONTROL] 2       Tout l'écran est consacré au texte.
  • [ESC]                   Toutes les pages d'aide s'affichent à l'écran.
  • [RETURN]            Permet de retrouver le texte de travail.
  • [CONTROL] [       Retourne page par page vers le bandeau d'aide n° 1.
  • [CONTROL] ]       Passe au bandeau d'aide suivant.

IV. Blocs 1 à 4 (version disquette)

Quatre blocs-notes permettent de conserver des annotations soit directes, soit provenant des textes que vous êtes en train de travailler. Ces annotations peuvent être intégrées à vos textes si besoin est. Le bloc-notes fonctionne alors comme la fonction couper/coller/copîe décrite plus loin.

Vous devez déjà faire apparaître le bloc-notes sur lequel vous voulez travailler en utilisant les commandes [CONTROL] [ ou [CONTROL] ].

  • [CONTROL] [ESC]     Place le curseur dans le bloc-notes affiché. Le curseur texte reste à sa place mais ne clignote plus. Vous pouvez alors taper six lignes de notes. Lorsqu'un bloc-notes est plein, vous accédez au suivant par [CONTROL] ]. Le retour au texte s'effectue à nouveau par [CONTROL] [ESC].
  • [CONTROL] [CLR]     Efface le bloc-notes affiché à condition que le curseur soit dedans, sinon c'est le texte qui est effacé.
  • [SHIFT] [COPY]         Recopie dans le bloc-notes les six lignes de texte qui survent le curseur immobilisé dans la partie texte. Il faut que le curseur clignotant soit dans le bloc-notes.
  • [CONTROL] [COPY]   Recopie le contenu du bloc-notes dans le texte à la position du curseur immobilisé. Il faut que le curseur clignotant soit dans le bloc-notes.

 V. Couper/copier/coller

Bandeau d'aide n° 2.

  • [CONTROL] B          Place un repère de début de bloc (crochet ouvrant) avant la ligne contenant le curseur.
  • [CONTROL] V          Place un repère de fin de bloc (crochet fermant! après la ligne contenant le curseur.
  • [CONTROL] [DEL]    Efface le repère de début ou de fin de bloc à condition que le curseur soit sur le crochet ouvrant ou fermant.
  • [CONTROL] M          Déplace le bloc à la nouvelle position du curseur,
  • [CONTROL] N          Duplique le bloc à la nouvelle position du curseur.
  • [CONTROL] C          Efface le bloc.

Attention !

Un bloc ne peut contenir que des lignes entières de texte. Si le curseur se trouve au milieu d'une ligne lors de la pose du repère de début de bloc, une ligne vierge précédant la ligne courante est créée et le repère de début de bloc se place au début de cette ligne vierge.

On ne peut définir qu'un seul bloc à la fois.

VI. Chargement du programme

Depuis Basic

Sur cassette tapez : RUN puis procédure habituelle.

Sur disquette tapez : RUN « SEMWORD »

 

Sur un 464 ou 664 équipé de disquette et de l'extension mémoire DK'tronics vous pouvez lancer le programme par RUN « DKRAM ».

VII. Déplacements à l'intérieur du texte

Bandeau d'aide n° 1

Déplacement horizontaux

  • [CONTROL] ← Début de ligne
  • [CONTROL) → Fin de ligne
  • [SHIFT] ← Mot à droite
  • [SHIFT] → Mot à gauche

Déplacements verticaux

 

  • [CONTROL] < Descente du texte d'une ligne à l'écran
  • [CONTROL] > Montée du texte d'une ligne é l'écran
  • [SHIFT] ↓    Montée du texte d'un écran
  • [SHIFT] ↑    Descente du texte d'un écran
  • [CONTROL] ↑ Retour du curseur au début du texte
  • [CONTROL] ↓ Envoi du curseur â la fin du texte.

VIII. Effacements

Bandeau d'aide n° 1.

  • [DEL]                     Effacement du caractère se trouvant à gauche du curseur (backspace).
  • [CLR]                     Effacement du caractère situé sous le curseur
  • [SHIFT] [DEL]         Effacement du mot sur lequel se trouve le curseur (le curseur ne doit pas se trouver sur un espace).
  • [CONTROL] [DEL]    Effacement de la ligne sur laquelle se trouve le curseur. Cette ligne est rangée dans un tampon et peut être restituée et dupliquée. Attention le tampon ne contient que la dernière ligne introduite.
  • [CONTROL] @         Restitution du contenu du tampon sur la ligne précédant la ligne courante.
  • [CONTROL] [CLR]    Effacement de tout le texte. Cette commande dangereuse nécessite une confirmation (O/N).
  • [CONTROL] [C]       Effacement d'un bloc marqué

IX. Fichiers

  • [CONTROL] [RETURN] fait accéder au menu principal dont les options concernant les fichiers sont les suivantes :

— Sauver le fichier         P
— Charger le fichier        L
— Fusion de fichier         M
— Effacer le fichier         E (disquette)

Ces opérations s'effectuent de manière interactive et n'appellent pas de remarque particulière quant à leur utilisation.

 

Si vous chargez un fichier, celui Qui se trouvait en mémoira, se trouve automatiquement effacé. Si vous souhaitez le conserver, utilisez la fonction de fusion (M) qui place le deuxième texte à la suite du premier, à condition que la taille mémoire le permette.

X. Formatage du texte

Bandeau d'aide n° 1.

A. POSITIONNEMENT DE LIGNE

Deux commandes applicables uniquement avec des lignes courtes f poésie par exemple) :

  • [CONTROL] Q Déplace le contenu d'une ligne d'un caractère vers la gauche à condition que le curseur soit â la droite des mots à déplacer et que le texte ne soit pas contre la marge gauche.
  • [CONTROL] E Déplace le contenu d'une ligne d'un caractère vers la droite à condition que le curseur soit à la gauche des mots à déplacer et que le texte ne soit pas contre la marge droite.

Exemple :
Gorges de nuages,                               
Torses de nuages.
Tous les métaux dans les nuages.
Casques d'acier,
Coulées de plomb.
                      Gorges de nuages,
             Torses de nuages.
Tous les métaux dans les nuages.
             Casques d'acier,
                      Coulées de plomb.

B. CENTRAGE

  • [CONTROL] W Centre le texte sur la ligne courante à condition qu'il ne s'étende pas d'une marge à l'autre.

C. JUSTIFICATION

Un texte est justifié si les marges sont alignées â droite comme à gauche. Le traitement de texte ajoute des espaces entre les mots, le résultat n'est pas toujours très heureux surtout sur des lignes courtes.

Exemple :

Odeur des pluies de mon enfance
Derniers soleils de la saison.
A sept ans comme il faisait bon
Après d'ennuyeuses vacances
Se retrouver dans sa maison.

Odeur des pluies de mon enfance
Derniers   soleils  de   la   saison.
A sept ans  comme  il faisait  bon
Après   d'ennuyeuses    vacances
Se retrouver dans sa maison.

On distingue les commandes s'appliquant à la ligne courante et celles qui concernent tout le paragraphe. Attention, la dernière ligne d'un paragraphe ne doit normalement pas être justifiée.

  • [CONTROL] K      Justifie la ligne courante, Cela permet par exemple de forcer la justification de la dernière ligne d'un paragraphe.
  • [CONTROL] L     Annule la justification d'une ligne.
  • [CONTROL] J     Rejustifie un paragraphe à partir de sa ligne courante, la dernière ligne n'est pas justifiée. On utilise cette fonction après avoir réalisé des corrections (insertions ou suppressions) qui ont détruit l'alignement sur les marges.
  • [CONTROL] U    Rejustifie un paragraphe dont on a modifié les marges. On l'appelle également justification forcée.
  • [CONTROL] F     Bandeau d'aide n° 3. Active/annule le mode de justification automatique lors de la création de texte. Un drapeau en bas d'écran rappelle le mode courant :

    «J/D ma ou J/D arr»

D. L'ECRITURE AU KILOMETRE

Cette fonction empêche les coupures des mots en fin de ligne. Les mots trop longs pour tenir entre les marges sont automatiquement reportés à la ligne suivante.

Exemple :

L'hiver venu, la mer en chass
e, la nuit remonte les estuai
res, et les voiliers d'offran
des se bercent aux voûtes des
sanctuaires.

L'hiver venu, la mer en
chasse, la nuit remonte les
estuaires, et les voiliers
d'offrandes se bercent aux
voûtes des sanctuaires.

  • [CONTROL] G    Bandeau d'aide n° 3. Activa/annule le mode frappe au kilomètre (Word Wrap). Un drapeau en bas d'écran rappelle le mode courant :

    «W/W ma ou WW arr.»

 

XI. Imprimante

A. ACTVATION DE L'IMPRIMANTE

  • [CONTROL] [RETURN] puis P puis [RETURNJ : fait accéder aux paramètres d'impression. L'appui sur [RETURNJ ou [COPY] pour la totalité de la page impose les valeurs par défaut qui sont affichées :

    — début de ligne (1 )
    — fin à la ligne (dern)
    — nombre de copies (1)
    — interligne (1)
    — continu/feuille e feuille (C) C/F
    — saut de page (N) O/N
    — imprime en-tête (N) O/N
    — imprime note (N) O/N
    — imprime No pages (N) O/N
            en haut ou en bas (T) H/B
            au millicotes/droite (M) M/C/D
            début numérotation (1)
    — marge à gauche a l'impr (0)
    — saut de page ) la fin (N) O/N
            taper ENTER = valeurs par défaut
            taper CLR = recommencer
            taper COPY = commencer impression
            taper ESC pour retourner au menu

    Début de ligne (1) : tapez  une autre valeur si vous ne souhaitez pas imprimer le texte à partir de la première ligne.

    Fin à la ligne (dern) : idem pour la dernière ligne.

    Nombre de copiés (1) : si vous en choisissez plus d'une, vous mettrez à Oui l'option « saut de page à la fin ».

    Interligne (1) :  le programme ne comptant que les lignes imprimées du texte pour activer le saut de page, si vous choisissez un interligne supérieur à 1, vous devrez redéfinir la longueur de page.

    Continu/feuille à feuille (c) : si vous choisissez « F » (feuille à feuille) l'imprimante s'arrête en bas de chaque page.

    Saut de page (N) : lors de l'utilisation de papier en continu, cette option évite d'imprimer sur la pliure.

    Imprime en-tête (N) : pour la création doe en-têtes, voir « les paramétres d'impression à insérer dans le texte ».

    Imprime note (N) : il s'agit de ta note de bas de page. Idem que l'en-tête quant à la création.

    Imprime No de pagre (N)

    — en haut ou en bas : il s'agit de la place des numéros de page.

    — au mill/côté/droite (M) : idem sur la ligne.

    — début numérotation (1) : utils si vous réalisez un long texte fait de plusieurs fichiers différents.

    Marge à gauche à l'impr (0) : cette option envoie des espaces à l'imprimante au début de chaque nouvelle ligne, indépendamment des marges que vous avez fixées dans votre texte. Faites vos calculs afin de ne pas-sortir de la feuille !

    Saut de page à la fin (N) : indispensable si vous demandez plus d'une copie.

B. LES PARAMETRES D'IMPRESSION A INSERER DANS LE TEXTE

Bandeau d'aide n° 3.

Les sauts de page

  • [CONTROL] P                          Rend visible/invisible la fin d'une page (présence de tirets). Un drapeau en bas d'écran indique l'état courant : « M en P ma ou M en P arr »
  • [CONTROL] [ESPACE] puis U    Place un U en inversion vidéo qui oblige l'imprimante à produire un saut de page forcé.

L'en-tête

Un en-tête est une ligne de texte qui apparaît au sommet de chaque page. La création d'en en-tête se fait en une seule opération qui regroupe en réalité trois étapes :

— Ecriture, sur la première ligne de le première page, du texte à mettre en tête de chaque page.
— Mémorisation de texte.
— Effacement du texte à l'écran, sinon il est écrit deux fois sur la première page.

  • [CONTROL] 6       Met en mémoire la première ligne du document et l'efface. Cette ligne sera reproduite au début de chaque page si l'option correspondante est validée.
  • [CONTROL] T       L'en-tête qui se trouvait en mémoire est remis à sa place pour être corrigé par exemple.

La note de bas de page

Le principe est le même que pour l'en-tête.

  • [CONTROL] 7  Met en mémoire la première ligne du document et l'efface. Cette ligne sera reproduite su bas de chaque page si l'option correspondante est validée.
  • [CONTROL] Y La note de bas de page qui se trouvait en .mémoire est réaffichée sur l'écran sur la première ligne afin d'être corrigée.

Les codes d'imprimante

  • [CONTROL] [ESPACE] Fait apparaître les codes d'imprimante tele que soulignement, gras, etc.

Le curseur devient un rectangle vide. Un drapeau en bas d'écran indique « IMPRIMANTE » à la place de « CARS NORMAUX ».

Les choix possibles sont les suivants : 
A gras
B proportionnel
C condense
D double frappe
E elite
F saut de page
G superscript
H subscript
I italique
J souligne

K condense-élargi 
L élargi
M 1/6 espace ligne
N 1/8 espace ligne
O 7/72 espace ligne

Pour activer la fonction, il faut taper la lettre en majuscule alors que le curseur a la forme du rectangle vide. La lettre doit apparaître en inversion vidéo.

Pour annuler la fonction, la lettre doit être tapée en minuscule. Elle doit apparaître en Inversion vidéo.

Exemple : Voici un mot écrit en [A]gras[a]. Pas celui-ci I

Voici à quoi correspondent ces différentes fonctions sur une imprimante DMP 2000 qui n'a nécessité aucune adaptation.


TASWORD : Essai sur imprimante (DMP 2000)

Utilisation de Tasprint

L'achat de polices de caractères supplémentaires (option Tasprint) permet leur intégration directe eu texte à condition qu'elles soient recopiées sur la disquette. Cinq polices sont prévues :

V — lectura light
U — médian
X — compacte
Y — datarun
Z — palace script

C. IMPRESSION DE TEXTES SCINDES EN PLUSIEURS FICHIERS (DISQUETTE)

De très longs textes ne tenant pas entièrement en mémoire et répartis en plusieurs fichiers sur le disque peuvent être imprimés en une seule opération.

On doit créer un fichier d'impression qui contient la liste de tous les fichiers à imprimer et dont la première ligne, première colonne ne doit contenir que le signe $.

Exemple : soit trois textes text1 , text2, text3 se trouvant sur le disque. Créez le texte suivant :

text1
text2
text3

puis demandez l'impression (attention te signe $ doit être en colonne 1, ligne 1).

XII. Insertion

Bandeau d'aide n° 1.

 

  • [CONTROL] 1    Insère un espace si le curseur est au milieu d'un mot.

    Une ligne si le curseur est sur un espace ou au début d'une ligne. Utiliser [CONTROL] J pour reformater le paragraphe une fois les insertions réalisées.

  • [CONTROL] H Bandeau d'aide n°3. Active/désactive l'insertion d'une ligne lors de l'appui sur la touche [RETURN]. Un drapeau en bas d'écran rappelle le mode courant :

    « Insére ma ou Insére arr »

  • [CONTROL] @ Insère la ligne se trouvant dans le tampon mémoire avant la ligne courante.

  • [CONTROL] O Active/désactive le mode insertion automatique. Un drapeau en bas d'écran rappelle le mode courant : « Insere aut ».

    Ce mode exige une frappe des caractères très lente si le curseur est positionné au début d'un long paragraphe car le programme doit décaler les caractères qui suivent le curseur.

    N'utilisez pas cette fonction pour corriger un texte déjà réalisé, seulement en mode création de texte pour corriger immédiatement de petites erreurs.

XIII. Jeux de caractère

Bandeau d'aide n° 5

 

  • [CONTROL]   Permet d'accéder au deuxième jeu de caractères. Le curseur devient un rectangle vide. Un drapeau en bas d'écran indique « 2e JEU CARS » à la place de «  CARS NORMAUX ».

    Les caractères tapés apparaissent bien à l'écran mais ne sortiront correctement à l'imprimante que si celle-ci a été correctement initialisée (voir réglage du programme).

XIV. Mailling (version disquette)

Réaliser un mailing consiste à mettre en relation avec un texte des données contenues dans un fichier. Le fichier de données contient par exemple les nom et adresse d'un ensemble de clients auxquels on souhaite faire parvenir un courrier personnalisé.

Tasword permet en plus de réaliser un mailing conditionnel comme n'envoyer un courrier qu'à un sous-ensemble de clients répondant à un certain critère (habitant telle ou telle ville par exemple).

Pour réaliser un mailing, il faut d'abord disposer d'un fichier. Ce dernier peut être constitué à l'aide de Tasword, Dans notre exempte, chaque fiche correspondant à un client est divisée en trois champs contenant :

A — Le nom du client

B — Son adresse

C — L'état de son compte en banque

&AM. O. Slow
&B45, rue Parmentier
70000 Vesoul
&C6578.42

&AM. P. Pair
&B3, impasse Aimaque
23000 Besançon
&C3400.00

&AM. K. Soulais
&B2, rue de la Tripperie
70000 VESOUL
&C9350.25

Nos trois fiches sont séparées les unes des autres par une ligne vide.

Chacun des champs A, B et C est précédé du signe & : &A, &B et &C mais on aurait pu utiliser n'importe quelle lettre de l'alphabet majuscule ou minuscule, ce qui nous donne accès à 52 variables différentes possibles.

On retrouvera ces variables &A, &B et &C dans le fichier texte qui servira à la fusion. L'opération de fusion consistera à remplacer les variables par le texte approprié.

Le fichier des données étant constitué, nous pouvons le sauver par [CONTROL][RETURN] puis S.

Nommons-le CLIENTS.

R : nous retournons au texte.

[CONTROL] [CLR] pour tout effacer.

Il faut maintenant taper la lettre à envoyer à nos clients.

&&C>6000
&A
&B

Notre référence : B88 &54

Cher &A , j'ai le plaisir de vous annoncer que votre solde est créditeur de la somme de &C francs.

A Vesoul, le &"date"

&&C >6000 Le && indique une condition. Celle-ci est C > 6000. En effet, nous ne souhaitons contacter que nos clients dont le solde est supérieur à 6 000 F. On aurait pu utiliser de la même façon les opérateurs >, <, = < > (différent). Ces opérateurs peuvent s'appliquer aux chaînes de caractères ou aux nombres inférieurs à 10000.

&54 : Notre courrier portera une référence différente pour chacun des destinataires. Le premier aura la référence 54, le suivant la référence 55, etc

&A : Cette ligne contiendra le nom de notre client

&B : Puis son adresse

Il en est de même dam le texte de la lettre où &A et &C seront remplacés respectivement par le nom du client et par son solde

&«date» : Le programme s'interrompre à ce moment-là et vous demandera de taper la date du jour. Le mot placé entre guillemets sera affiché à l'écran, vous n'aurez plus qu'à compléter

Le texte étant réalisé, nous pouvons lancer la fusion par [CONTROL] [RETURN] puis D (fichier avec fusion). [COPY] permet de passer la liste des paramétres d'impression.

Entrez le nom du fichier contenant les données à fusionner, ici CLIENTS.

Tapez A pour imprimer avec toutes les données de fusion. Si vous aviez tapé S, chacune dès fiches serait apparue à l'écran et le programme vous aurait demande si vous souhaitiez l'imprimer ou non.

L'imprimante se met en route un court instant puis s'arrête.

Tapez la date que le programme vous demande. Au deuxième arrêt, il vous suffit de valider pour que,te même date s'imprime sur la lettre suivante.

H. O. Slow
45, rue Parmentier
70000 Vesoul

Notre référence : b88 54

Cher M. O. Slow , j'ai le plaisir de vous annoncer que votre
solde est créditeur de le somme de 6578.42 francs.

A Vesoul, le 27/07/1988

 

M. K. Boulais
2, rue de la Tripperie
70000 VESOUL

Notre référence : B88 55

Cher H. K. Soulais , j'ai le plaisir de vous annoncer que votre
solde est créditeur de la somme de 9350.25 francs.

A Vesoul, le 27/07/1988

Nos deux lettres sont correctes. Seuls les deux clients dont les comptes étaient supérieure à 6000 F ont été contactés. Les différents champs ont correctement été remplacés. Chacune des lettres porte une référence différente (B 88 54 et B 88 55 ). Néanmoins, la justification a été faussée dans le texte lors de la fusion ; voilà un problème dont il faut tenir compte lors de la réalisation de mailings.

En résumé :

 

— Les champs des différentes fiches doivent être précédés d'une lettre de A à Z ou de a à z précédée elle-même du signe & (ce signe peut être modifié, voir adaptations).
— Les variables précédées du signe & sont remplacées par les données du fichier lors de la fusion mais la justification est détruite.
— Le signe double && indiqua une condition ( > , < ,  =  ,< > ) sur un des champs du fichier.
— Le signe & «......» indique que la fusion s'interrompra, le texte entre guillemets s'affichera à l'écran. Il faudra alors saisir un ou plusieurs mots qui seront imprimés à la position du & «........». Cette fonction permet de personnaliser une lettre en tapant par exemple des formules de politesse différentes pour chacun des destinataires.
— Le signe & qui précède un nombre indique que l'on souhaite réaliser une numérotation des feuillets. &1 permet de commencer au N° 1 mais on peut choisir n'importe quel autre nombre comme dans notre exemple. La progression ce fait dans l'ordre des fiches telles qu'elles se présentent dans le fichier de données.

XV. Majuscules/Minuscules

 

  • [CONTROL] * Transforme en lettre minuscule la lettre majuscule située à la position du curseur. Le maintien de ces deux touches permet, grâce à la répétition automatique, de modifier une phrase entière.
  • [CONTROL] +    Opération inverse (minuscule → majuscule).

XVI. Marges

Bandeau d'aide n°2.

  • [CONTROL] A Fixe la marge gauche à la position du curseur. La règle en bas de page, au-dessus des drapeaux d'aide, visualise cette position.
  • [CONTROL] D Fixe la marge droite à la position du curseur (maximum 128).
  • [CONTROL] S Ramène tes marges à leur position d'origine, c'est-à-dire 0 et 80.

La possibilité d'écrire dans tes marges droites et gauches permet une présentation du texte en plusieurs colonnes à condition de procéder prudemment et d'éviter les commandes destructrices. Cette possibilité, remarquable dans un traitement de texte, permet l'indentation de certaine paragraphes à mettre en valeur ou de préparer des tableaux. On approche ici des possibilités de la micro-édition.

Par exemple pour travailler en deux colonnes :

— Définir la marge de droite à la position 38 en  y amenant  le  curseur puis en appuyant [CONTROL] D
— Taper le texte de la colonne de gauche. Corriger les éventuelles erreurs car il sera difficile de le faire ensuite.
— Annuler la marge droite par [CONTROL] S
— Poser la marge gauche à la position 42 en y plaçant le curseur puis en tapant [CONTROL] A
— Taper le texte de la colonne de droite.

Attention, il faut éviter autant que possible de définir une nouvelle position de marge tant que des erreurs subsistent dans le texte. Eviter aussi ta commande CONTROL [U] qui reformate le texte entre les dernières marges définies, en mélangeant les textes des colonnes droites et gauches. Il en est de même de la commande de remplacement automatique qui rejustifie aussi le texte automatiquement.

XVII. Menu général (version compléte sur 6128)

[CONTROL] [ESPACE] Affiche le menu principal
— Imprimer le fichier          
— Imprimer avec fusion 
— Sauver le fichier         
— Charger un fichier       
— Fusion de fichier         
— Retour au texte         
— Régler programme 
— Sauver Semword   
— Effacer fichier        
— Aller au Basic
— Vérifier orthographe
— Installer Tasprint     
P
D
S
L
M
R
C
T
E
B
K
L

Imprimer te fichier : voir impression

Imprimer avec fusion : voir mailing

Sauver le fichier : voir fichiers

Charger te fichier : voir fichiers

Fusion de fichier : Voir fichiers

Retour au texte ; ramène au texte de travail à l'endroit précis où on l'a laissé.

Régler programme : voir adaptations

Sauver Semword : voir adaptations Effacer fichier : voir fichiers

Aller au Basic : permet de revenir à Basic pour effectuer des opérations de maintenance sur les fichiers. Depuis Basic, taper RUN pour retrouver le texte là où il a été laissé.

Vérifier l'orthographe : nécessite l'utilisation de la disquette TAS-SPELL non fournie d'origine.

 

Installer Tasprint : nécessite l'utilisation de ta disquette Tasprint contenant les fontes, non fournie d'origine.

XVIII. Recherche/Remplacement

Bandeau d'aide n° 2.

[CONTROL] R Exécution de l'opération de recherche ou de f emplacement. Il suffit de répondre aux questions posées :

taper mot à remplacer/trouver :          tapez le mot 

ignorer cas? (O)                                 O/N ne différencie pas maj/min

avec (juste ENTER) pour trouver) :      tapez le mot

selectif ou tout? (T) S/T                      T signifie automatiquement

— La recherche ou le remplacement s'effectuent ô partir de la position du curseur. [CONTROL] I permet de le ramener au début du texte si nécessaire.

— Le remplacement peut s'effectuer sur la totalité du texte avec confirmation ou automatiquement.

— Un mot peut être remplacé par plusieurs mots séparés par des espaces. le formatage du texte se réalise automatiquement.

Attention ! la recherche s'arrête à la première occurrence trouvée. On ne dispose pas de fonction de poursuite de recherche et il faut rappeler « remplacer/retrouver ».

— Seuls les mots entiers, c'est-à-dire situés entre deux espaces, sont acceptés. Il n'est par exemple pas possible de rechercher tous les verbes se terminant par -aient.

— Les mots contenant des caractères accentués, les groupes de mots séparés par un ou plusieurs espaces sont refusés par cette fonction.

 

— Dans la ras d'un remplacement, le texte est reformaté entre les marges courantes ce qui peut poser des problèmes si on a travaillé avec des marges différentes (voir marges).

XIX. Tabulations

Bandeau d'aide n° 2.

 

  • [TAB]                 Déplace le curseur à la tabulation vivante.
  • [SHIFT] [TAB]         Place un taquet de tabulation à la position du curseur. La règle en bas d'écran, au-dessus des drapeaux indicateurs, indique la position des marges et des tabulations.
  • [CONTROL] [TAB] Annule te taquet de tabulation se trouvant à la position du curseur.
  • [CONTROL] X         Rétablit tes taquets tous les dix caractères.
  • [CONTROL] Z         Efface tous les taquets.

 

★ NOTE: 9e Complément

Page précédente : 7/1.2 Tasword

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 180 millisecondes et consultée 191 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.