CODINGCLASSEURS WEKA ★ Comment exploiter toutes les ressources et augmenter les performances de votre AMSTRAD CPC ★

4/5 - Le langage Forth 83-Standard pour Amstrad 464, 664, 6128 et PCWCoding Classeurs Weka

4/5 - Le langage Forth 83-Standard pour Amstrad 464, 664, 6128 et PCW

I.  Genèse du langage Forth

La formidable évolution de la micro-informatique tend à nous faire oublier qu'il n'y a pas si longtemps, c'est-à-dire une dizaine d'années, pouvoir disposer de 16K de mémoire et d'un lecteur de disquette sur un système de développement constituait un véritable luxe. A cette époque, les langages informatiques les plus « performants », tels que Pascal ou Fortran, ne pouvaient pratiquement être exploités que sur de gros systèmes.

Bien des tentatives ont été faites pour créer des langages à la fois compacts et très performants. On ne parle bien entendu que de langages compilés. Un de ces langages a eu la faveur de la communauté astronomique internationale : le langage Forth.

Forth est un langage surprenant :

  • il génère un code pseudo-compilé plus compact qu'un assembleur classique ;
  • il est à la fois interpréteur et compilateur ;
  • il peut être résident en mémoire ROM ou chargé en mémoire vive ;
  • il est très structuré ;
  • son jeu « d'instructions » est extensible à l'infini (en fait limité à la capacité mémoire disponible) ;
  • la rapidité d'exécution d'un programme compilé est à peine moins rapide qu'un programme équivalent écrit en langage machine ;
  • il autorise la cohabitation de routines assemblées et de routines compilées dans son dictionnaire ;
  • Forth est écrit à 80 % en Forth.

II.  Domaines d'applications

Forth a commencé sa carrière dans le domaine de l'astronomie et plus particulièrement celui du traitement de données en temps réel en radioastronomie à l'observatoire de Kit Peak en Arizona (USA).

Ne quittons pas les étoiles. La première application spectaculaire de Forth a été d'assurer le pilotage de caméras pour le film « La Guerre des Etoiles » de Georges Lucas. Jusqu'alors, la complexité des mouvements de plusieurs maquettes dans une séquence d'animation ne permettait que la prise de vues au plan fixe. Avec une caméra asservie à des servos-moteurs, les mouvements de prises de vues sont calculés pour donner l'illusion du mouvement des maquettes et du décor comme si l'on se trouvait aux commandes d'un appareil inter-sidéral.

Aujourd'hui les domaines d'applications de Forth se sont considérablement élargis.
A Auxerre, les pompiers agissent selon un plan d'intervention calculé par un programme écrit en Forth.

Plusieurs sociétés de conception en automatisme industriel exploitent Forth intensivement.

Des jeux vidéos renommés sont écrits en Forth. Et même le dernier né des logiciels de gestion de base de données Rapidfile, diffusé par Ash-ton Tate, est écrit en Forth. VP-Planer, un clone de Lotus 123, est également écrit en Forth et a été agréé par des sociétés renommées (EDF par exemple). Un générateur de système expert, Forthlog II, est exploité par le département formation d'un ministère.

La prochaine génération de micro-ordinateurs sera peut-être équipée d'un micro-processeur de la série Novix en remplacement des microprocesseurs conventionnels. L'énorme intérêt du Novix 401 6 est de permettre la programmation d'applications directement en langage Forth sans passer par un code machine et des séquences d'instructions issues d'un assemblage. L'architecture Risc ayant servi à la fabrication du Novix 4016 permet des vitesses d'exécution jamais atteintes sur un micro-ordinateur ordinaire (une boucle à vide est exécutée un million de fois en 0,1 6 seconde).

 

Page précédente : 4/4.5.4 Programmation d'un traitement de texte

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 109 millisecondes et consultée 753 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.