CODINGCLASSEURS WEKA ★ Comment exploiter toutes les ressources et augmenter les performances de votre AMSTRAD CPC ★

4/4.1 - Pourquoi utiliser le Turbo PASCAL et dans quels domainesCoding Classeurs Weka

4/4.1 - Pourquoi utiliser le Turbo PASCAL et dans quels domaines

Le langage Pascal a été créé par N. Wirth à Zurich. Avec ce langage est né le concept de programmation structurée. Utilisé en premier lieu par les étudiants, le Pascal est aujourd'hui présent aussi bien dans le domaine professionnel que personnel.

Ainsi, le Pascal est souvent choisi dans le milieu industriel pour :

  • réaliser des interfaces de communication entre ordinateurs ou entre ordinateur et périphériques ;
  • résoudre des problèmes de gestion ;
  • gérer des tâches en temps réel ;
  • effectuer du calcul scientifique.

Dans le domaine particulier, ce langage rebute un peu au début, et il arrive que les programmeurs ne franchissent pas le cap du BASIC. Cependant, il n'est pas rare de voir un programmeur qui s'est initié au Pascal ne plus vouloir travailler dans un autre langage : le Pascal lui semble pratique, rapide et universel. Il est vrai que lorsqu'on a bien appréhendé les possibilités de ce langage, le BASIC peut sembler désuet.

Dès qu'une application dépasse quelques centaines de lignes de programme, on aura intérêt à l'écrire en Pascal, selon les principes de la programmation structurée hiérarchisée.

Il faudra diviser le problème en sous-problèmes. Chaque sous-problème correspond à une pièce de programme appelée « procédure ». Une procédure est un programme à part entière, possédant ses données locales, pouvant accéder à des données communes et les modifier. Une procédure possède un seul point d'entrée et un seul point de sortie.

Le problème étant décomposé en sous-problèmes, donc en procédures, il suffira de définir :

  • l'ordre d'enchaînement des procédures (définition de la structure),
  • les paramètres de communication inter-procédures.

TURBO Pascal est une version de Pascal développée par Borland International. Cette version possède des caractéristiques de vitesse très intéressantes, tant au niveau de la compilation que du temps d'exécution (les jeux d'arcade sont souvent écrits en Pascal, ou en Turbo Pascal quand celui-ci est disponible sur la machine de développement).

De plus, TURBO Pascal rassemble beaucoup d'améliorations et de fonctions supplémentaires par rapport à la norme « Pascal User Manual and Report » définie par N. Wirth.

Ces avantages pris en compte, si vous décidez d'apprendre le TURBO PASCAL, vous aurez sans doute du mal à revenir au BASIC...

 

Page précédente : 4/4 Turbo PASCAL : Définitions et rappels de base

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 122 millisecondes et consultée 361 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.