CODINGCLASSEURS WEKA ★ CLASSEURS WEKA : Comment exploiter toutes les ressources et augmenter les performances de votre AMSTRAD CPC ★

2/3.4 - L'interface parallèle PIO 8255ACoding Classeurs Weka

Le circuit 8255 proposé par INTEL est un circuit LSt (Large Scale Intégration ou intégration à grande échelle) dont les fonctions concernent l'interfaçage de l'unité centrale avec divers équipements périphériques qui possèdent un bus d'entrée/sortie parallèle sur 4 ou 8 bits.

L'organisation interne de ce circuit est la suivante :

Nous voyons qu'il comporte trois ports d'entrée/sortie : A, B et C. Chaque port est relié au bus interne du 8255, lequel est relié au bus de données externe général (DO à D7).

Les ports A, B et C sont connectés à deux registres de contrôle. Ces registres déterminent le mode de fonctionnement des trois ports. Les registres de contrôle sont accèdes en écriture par le CPU. Ainsi, le PIO est entièrement configurable par programmation. Le port C est divisé en deux demi-ports de 4 bits (C UPPER et C LOWER). C UPPER est affecté au registre de contrôle A, et C LOWER au registre de contrôle B.

LE CIRCUIT INTÉGRÉ PIO 8255

C'est un circuit à 40 pattes dont le brochage est le suivant :

D0 à D7:
Entrée/sortie : 8 bits de données connectés au CPU. Toutes les données ou ordres provenant du CPU transitent sur ces connections.

PA0 & PA7 :
Données sur 8 bits concernant le port d'entrée/sortie A sur 8 bits. Sur ce port est connecté le générateur sonore AY3-8912.

PB0 à PB7 :
Données sur 8 brfâ concernant le port a"entrée/sortie B sur 8 bits. Sur
ce port sont connectés le lecteur de cassettes et le signal BUSY de l'imprimante.

PC0 à PC7:
Données sur 8 bits concernant le port d'entrée/sortie C sur 8 bits. Sur ce port sont connectés les ports clavier et joystick.

CS:
Entrée active à l'état bas. Le PIO est accessible quand cette entrée est
à l'état bas, c'est-à-dire qu'une donnée transitant sur un des ports A, B, C ou D ne sera accessible que si CS est à 0.

RD:
Entrée active à l'état bas. Si cette entrée est active en même temps que CS (RD = 0 et CS = 0), les données disponibles sur le port D sont lisibles par le CPU.

WR:
Entrée active à l'état bas. Si cette entrée est active en même temps que CS (WR = 0 et CS = 0), les données présentes sur le port de données D et envoyées par le CPU sont lues par le PIO.

A0 et A1 :
Entrées. Désignant le registre interne du PIO dans lequel vont se faire les opérations de lecture/écriture.

RESET:
Entrée active à l'état bas. Provoque une initialisation du PIO.

Page précédente : 2/3.3 - Le circuit sonore AY3-8912

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 241 millisecondes et consultée 1840 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.