APPLICATIONSCREATION MUSICAL ★ THE ADVANCED MUSIC SYSTEM ★

THE ADVANCED MUSIC SYSTEM (Amstrad Magazine)THE ADVANCED MUSIC SYSTEMTHE MUSIC SYSTEM et THE ADVANCED MUSIC SYSTEM (AM-Mag)THE ADVANCED MUSIC SYSTEM (AM-Mag HS)THE ADVANCED MUSIC SYSTEM (Amstrad Action)THE ADVANCED MUSIC SYSTEM (Computing with the Amstrad)
Utilitaire

Les amateurs de musique assistée par ordinateur sont prévenus : Music System est annoncé comme le meilleur utilitaire du genre sur Amstrad. Il faut dire que le "look" du produit avec moult icônes et menus déroulant est assez flatteur. Mais la qualité d'un logiciel ne se mesure pas forcément à la beauté des graphismes.

D'autant plus lorsqu'il s'agit d'un utilitaire musical. A.M.S. présente 3 modules : l'Editeur, le "Linker" et un programme d'impression.

Cliquez sur l'image pour l'agrandirCliquez sur l'image pour l'agrandir

Il est à noter que les deux derniers modules ont été ajoutés à l'ancienne version (The Music System) pour former le logiciel actuel. L'éditeur permet toute sorte de manipulation des canaux musicaux. Sa fonction première est bien sûr de permettre l'entrée d'une mélodie. Pour cela, il existe deux moyens : note à note ou par l'intermédiaire d'un clavier dessiné en bas de l'écran. Dans les deux cas, les portées s'inscrivent dans une fenêtre centrale. L'entrée note à note permet aux débutants la recopie de partitions : il suffit d'utiliser 4 touches pour changer la hauteur de la note et sa valeur. Il existe plusieurs "résolutions" d'écriture: du débutant au professionnel. Ce paramètre influe sur le nombre de notes possibles. Par exemple, le mode débutant ne propose pas de quadruples croches. Une autre voie est offerte par le clavier : le programme étant en position "enregistrement", vous pouvez jouer en direct. Bien sûr, la vitesse d'exécution pourra être ensuite réglée grâce au métronome. Celui-ci peut battre la mesure dans l'intervalle 4/4 à 16/16. Ces entrées se font sur l'une des 3 voies. En regard de la fenêtre d'édition, on trouve un tableau indiquant la quantité de notes entrées sur chaque canal. Les autres fonctions, insertion, effacement, remplacement sont assez proches de celles d'un traitement de textes. Un tableau vous donne les enveloppes, les volumes et les octaves des 3 voies. Libre à vous de jouer avec ces valeurs prédéterminées.

Si vous voulez aller encore plus loin, le synthétiseur devrait vous donner satisfaction puisqu'il vous offre le plaisir de manipuler à loisir la forme des enveloppes, c'est-à-dire l'AOS (Attaque , Relâche, Maintien). L'ajout de bruit vous offre une batterie de percussions. Des menus déroulant contiennent les altérations, les barres de renvoi et les marqueurs de volume. Ceux-ci augmentent ou diminuent le niveau sonore d'une ou plusieurs notes. La similitude avec un traitement de textes est encore accentuée par la présence de commandes permettant, par l'intermédiaire d'un bloc (notes !) en mémoire, de copier des morceaux de musique d'une voie à l'autre ou de vérifier la position des barres de mesures. Le linker possède une caractéristique intéressante : il permet de jouer plusieurs morceaux les uns à la suite des autres. Ces morceaux sont chargés à partir du disque et sont disposés à votre goût dans une "séquence". Le même titre peut être répété plusieurs fois avec un tempo différent par exemple. Lorsque votre concert est mis en forme, vous le sauvez sous un seul nom portant le suffixe INK, ainsi vous récupérerez l'intégralité de votre œuvre. Le dernier module propose aux propriétaires de compatibles EPSON", ou mieux de la DMP 2000, l'impression des partitions. Cette fonction est paramétrable, non seulement en ce qui concerne l'imprimante (longueur du papier, largeur.,.), mais aussi tout ce qui touche au morceau lui-même. Il est possible de supprimer certains signes, d'imprimer ou non sur 6 voies (2 morceaux simultanés), d'ajouter des paroles (ces dernières sont sauvées sur un fichier indépendant).

Advanced Music System offre un système complet de la composition à l'édition. Il satisfera sans nul doute les amateurs les plus exigeants et les moins anglophobes puisque le manuel est rédigé, pour l'instant, dans ce langage.

★ PUBLISHERS: RAINBIRD , FIREBIRD
★ ANNÉE: 1986
★ CONFIG: AMSDOS + 64K (All CPCs)
★ LANGAGE:
★ LICENCE: COMMERCIALE
★ AUTEUR(S): ???
★ PRICE: £29.95 (disc)


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (2). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

File:
» The  Advanced  Music  System    ENGLISHDATE: 2013-09-03
DL: 222 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 204Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

Covers:
» The  Advanced  Music  System    (Release  DISK)    ENGLISHDATE: 2019-12-26
DL: 209 fois
TYPE: image
SIZE: 349Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1953*h1478

» The  Advanced  Music  System    (Release  DISK-FRENCH)    ENGLISHDATE: 2019-12-10
DL: 27 fois
TYPE: image
SIZE: 190Ko
NOTE: w1164*h841

Media/Support:
» The  Advanced  Music  System    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2019-11-21
DL: 108 fois
TYPE: image
SIZE: 169Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1867*h1173

Dump disquette (version commerciale):
» The  Advanced  Music  System    ENGLISHDATE: 2020-11-10
DL: 0 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 81Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: NON

Manuels d'utilisation & docs:
» The  Advanced  Music  System    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2019-12-28
DL: 198 fois
TYPE: PDF
SIZE: 6090Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; 15 pages/PDFlib v1.6

» The  Advanced  Music  System    (Release  DISC-UBISOFT)    FRENCHDATE: 2019-12-28
DL: 66 fois
TYPE: PDF
SIZE: 3491Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; 8 pages/PDFlib v1.6

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » A.M.C: Advanced Music Creator

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 103 millisecondes et consultée 2942 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.