APPLICATIONSCOMPTA, BOURSE, BUDGET ★ LOGYS - BOURSE ★

Logys - BourseApplications Compta, Bourse, Budget

Dans la collection logiciels domestiques, Logys vous propose son logiciel Bourse, pour CPC 6128, également sous-titré gestion d'un portefeuille boursier. Vous gérerez quatre types de valeurs : action, fonds communs de placement, obligations et Sicav avec des règles respectives de fonctionnement. Les particularités de chacun des types partent d'un menu commun avec, dans la suite du logiciel, des traitements adaptés aux différentes valeurs pour en optimiser la gestion.

Le logiciel se présente sous la forme d'un boîtier thermoformé - présentation habituelle des produits Logys pour CPC ou PCW - contenant la disquette trois pouces et le manuel utilisateur. Ce manuel, d'une quinzaine de pages est, à défaut d'être vraiment attrayant et agréable à consulter, bien conçu au niveau du fond. Dès les premières pages, l'utilisateur se sent assisté dans l'apprentissage du logiciel. Après une courte introduction de présentation sommaire du produit, tout un chapitre est consacré à la mise en place du logiciel (initialisations). Vient ensuite, sous le terme de "descriptif" toute la partie apprentissage.
Lisez la notice avant de commencer...

Obligatoire avant toute utilisation première du logiciel : la préparation, ou initialisation. Le logiciel se voulant puissant, la notice vous conseille de préparer au moins deux disquettes vierges (quatre faces) pour stocker les données se raportant à chacun des types de valeurs. Vous aurez donc, en plus de la disquette originale, quatre ensembles de données correspondant aux fichiers "Actions", "FCP", "Obligations" et "Sicav". A noter que vous pourrez ù si vous ne gérez qu'un ensemble réduit de valeurs à stocker tous vos fichiers sur la même face. Cette quasi-obligation (si vous gérez un portefeuille "normal") de travailler avec plusieurs supports magnétiques vous demandera un peu d'attention dans les manipulations et un peu d'organisation (bien noter sur chaque face le nom du fichier, faire aussi souvent que possible des copies de vos fichiers avec DISCKIT).

Chaque face de disquette (ou plus précisément chaque fichier) devra être une bonne fois pour toutes ini-tiaiisée. Encore une fois, l'utilisateur se sentira guidé par les nombreuses indications, à l'écran, qu'il lui suffira de suivre. Seul inconvénient : lorsque vous aurez terminé vos initialisations, il vous faudra enregistrer un récapitulatif sur la disquette originale (disquette "Bourse") ce qui n'est généralement pas conseillé... A moins qu'en cas d'accident, vous ayez à portée de main une copie de sauvegarde...

Le lancement

A partir d'un menu général, regroupant toutes les options principales accessibles par les touches de fonctions de F0 à F7, vous allez maintenant pouvoir gérer votre fortune et la faire prospérer... Mais il vous faut, au préalable, organiser votre portefeuille : les initialisations ne concernent en fait que l'organisation et l'ouverture des fichiers sur disquette. L'organisation du portefeuille est la phase qui va vous permettre d'adapter la mémoire de votre ordinateur à "l'aspect" de votre portefeuille et à la façon dont vous voulez le gérer. Partant du principe que, même sur un CPC 6128, l'espace mémoire de travail est limité, il va falloir que vous tranchiez entre gérer beaucoup de valeurs (actuelles ou futures) avec "peu" de cours, ou bien un nombre réduit de valeurs selon un grand nombre de cours (utile pour suivre des évolutions sur de longues périodes). La notice indique que les capacités maximum, selon chaque type de valeurs, sont les suivantes : pour les actions vous pourrez avoir entre 6 valeurs avec 2166 cours (soit plus de six années de cotations !) et 200 valeurs avec 65 cours ; pour les F.C.P. et Sicav, ces valeurs extrêmes sont au nombre de quatre avec 2708 cours à 240 valeurs selon 45 cours tandis que pour les obligations on obtient un éventail de choix allant de 6 valeurs avec 2708 cours à 125 valeurs selon 104 cours... Des capacités de traitement assez imposantes,il faut donc le reconnaître, surtout que le paramétrage simple de votre portefeuille en fonction de vos besoins permet au logiciel de travailler au maximum de sa nuissance.

Visualisation des données

Pour chacun des fichiers (et donc des types de valeurs) vous aurez à effectuer la saisie de vos opérations : achat, vente, suivi des valeurs.
A partir du menu principal vous accédez très simplement à un menu secondaire vous proposant d'entrer les modifications possibles de votre portefeuille. Là encore, la notice vient ù à partir d'un exemple concret ù vous donner une idée claire du travail possible sur chacune des valeurs constituant chaque type de données. Sachez seulement que ce sous-menu comprend les options : acheter, éditer et supprimer une valeur ; entrer le dernier cours, une série de cours ou les modifier ; entrer des dividendes/frais, des ventes et enfin, afficher un graphique.

La gestion des saisies, quoique simple, vous demandera toutefois un petit apprentissage du logiciel (désignations, codes, etc.).

Il est évidemment possible, en plus des visualisations sur écran, d'imprimer les liasses de tableaux correspondant à la gestion de votre portefeuille (sur plusieurs pages). De façon générale, vous pourrez dès le début avoir une visualisation ù à partir du menu principal ù de votre portefeuille dans son ensemble (un "camembert" vous permet de voir quelle est la répartition en pourcentage des types de valeurs dans votre portefeuille : 25 % d'actions pour 45 % d'obligations, 18 % de Sicav et 12 % de FCP, par exemple). Une autre option vous permettra une visualisation immédiate de vos bénéfices (la bonne chose!!!) selon le genre de valeurs ou pour l'ensemble du portefeuille. Pour ce qui est du sous-menu, vous visualisez également chaque valeur ou genre en fonction du nombre de séances. Les passionnés pourront avoir, au sujet des représentations une explication très intéressante de la méthode statistique utilisée et des impératifs à prendre en considération pour avoir une prévision cohérente (variations occasionnelles, conjoncturelles, dérivée de la moyenne mobile).

Un bon outil

Bourse de Logys s'avère donc être un très bon outil pour gérer votre portefeuille et en visualiser la composition et les rendements. Seul point faible, la complexité relative des manipulations (disquettes et saisies avec désignations, codes), en ne perdant pas de vue que celle-ci est inhérente au rapport puissance du logiciel/limitations du matériel (d'où l'appel à des astuces). En tous cas, un bon gestionnaire pour CPC 6128 (version Qwerty ou Azerty) qui va vous assister pour chacun des types de valeurs, et éventuellement (lorsque assez de paramètres auront été entrés) vous conseiller, à partir de modèles statistiques, sur l'achat et la vente d'éléments de votre portefeuille.

FPN , AM Pro n°1 , http://cpcrulez.fr

★ EDITEUR: LOGYS
★ ANNÉE: 1987
★ CONFIG: ???
★ LANGAGE:
★ LICENCE: COMMERCIALE
★ AUTEUR: F.TORRES

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

File:
» LOGYS-Bourse    FRENCHDATE: 2015-07-02
DL: 87 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 193Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Logipaie
» Applications » Cotizacion en la Bolsa de Comercio
» Applications » Sales Ledger
» Applications » Money Manager
» Applications » Credit Controller

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 098 millisecondes et consultée 1011 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.