APPLICATIONS ★ LES UTILITAIRES DE CP/M|AMSTRAD MAGAZINE) ★

Les utilitaires de CP/M|Amstrad Magazine)

CP/M c'est bien, mais à quoi ça sert? Nombre d'utilisateurs ont dû se poser la question.
CP/M offre, tel qu'il est livré sur l'AMSTRAD quelques utilitaires d'un intérêt non négligeable.
Nous allons essayer de vous décrire les plus importants d'entre eux.

Format: indispensable, il vous permet de formater les disquettes au format CP/M, vous pouvez choisir plusieurs options telles que format système ou format data. Le format système laissant sur chaque disquette le CP/M, le format data ne contenant que des pistes offrent à l'utilisateur quelques Ko de plus pour le stockage.

Notons que sur les 6128, et PCW 8256, les options de formatage et de copie sont intégrées à l'utilitaire DISCKIT.

Copie et transfert de fichier

CP/M vous permet grâce aux utilitaires de copie et de transfert d'effectuer bon nombre d'opérations. Ces utilitaires présents individuellement sous les noms de FILECOPY, COPYDISC, DISCCOPY, DISCKIT sur les 464 et 664 sont regroupés sur disckit pour les 6128 et PCW, nous reviendrons sur disckit en fin de ce chapitre. Notons également la présence de PIP dont nous parlerons plus en détail plus loin.

FILECOPY.COM: il permet de copier un fichier de manière sélective. La syntaxe est de la forme FILECOPY *. *.

La copie s'effectue uniquement sur les noms donnés par l'étoile: ex. FILECOPY pip. com, copiera l'utilitaire pip. com, si l'on utilise FILECOPY *.com, tous les fichiers .com seront copiés. Cet utilitaire fonctionne avec un seul lecteur de disque.

COPYDISC.COM : copie un disque du drive A vers le drive B et peut effectuer un formatage.

DISCOPY.COM : réalise une copie d'un disque sur un seul lecteur .

L'utilitaire DISCKIT développé spécialement pour le CP/M de l'Amstrad, cet utilitaire permet toutes les fonctions précédemment citées sur un seul et même utilitaire. Le choix des opérations s'effectue de façon très simple grâce à des menus. La détection du deuxième lecteur et du formatage du disque s'effectue automatiquement.

PIP. Sans doute l'un des utilitaires les plus puissants, PIP permet entre autre: la conversion de lettres, la recherche de chaînes de caractères, la copie de fichiers, la copie de disquette, la copie entre zones utilisateurs (zone USER), la copie sous diverses formes avec deux lecteurs de disquettes, numérotation d'un fichier de texte.
Comme vous le voyez, PIP est loin d'être inintéressant, et sa complète maîtrise nécessite la lecture d'ouvages spécialisés dont nous vous donnons les références en fin d'article.

STAT : vous permet d'observer la structure du système, de le modifier, et d'examiner certains états tels celui d'une disquette. Tapez STAT suivi de "ENTER" et vous observerez l'état de la disquette contenu dans le lecteur :

Ex. B:R/O, SPACE: 120K.

Ceci vous indique que la disquette contenue dans le drive B est protégée à l'écriture (R/O read only) et qu'elle dispose de 120Ko de libres.
Vous pouvez également obtenir des informations sur les zones User, les fichiers, etc.

En vrac

Nous vous avons donné précédemment des exemples détaillés et une description des principaux utilitaires CP/M, voici rapidement quelques-uns des autres utilitaires qui sont vendus avec les CPC.
CP/M 2.2

AMS: assembleur 8080 vous permet d'assembler un fichier de texte.

DEVICE : permet de connaître ou de modifier les différents canaux de liaison avec les périphériques.

DIR: donne le contenu du directory (catalogue) de la disquette.

DUMP : donne le contenu de fichiers en hexa et ascii.

ERA : supression de fichier.

LOAD : transforme en fichier COM un fichier héxadécimal.

REN: change un nom de fichier.

SAVE: transfert de mémoire vers un fichier.

SYSGEN : copie CP/M sur disquette.

USER: chargement des zones d'utilisateurs (il en existe 16). CP/M 3.0 ou CP/M+ DATE: indique et entre dans le système une date ainsi qu'une heure donnée par vous. DIRSYS: donne à l'écran le nom des fichiers système. GET: retire d'un fichier des données.

HELP : fichier d'aide à l'utilisateur, il vous permet d'obtenir des renseignements sur toutes les instructions notamment sur leur syntaxe.

HEXCOM: utilisé pour les programmes assembleur. LIB: utilisé pour la gestion d'une banque de sousprogrammes.

MAC: macro assembleur. PATCH: modifications de programmes.

SET: diverses applications de codage et d'affectations de nom à des fichiers.

SID: debugger pour l'assembleur.

SHOW: indication sur le statut d'une disquette.

Voici superficiellement diverses fonctions de certains utilitaires CP/M il existe actuellement en France deux livres spécialement dédiés à l'Amstrad et qui vous permettront d'en savoir plus sur le CP/M : CP/M2.2 pour l'AMSTRAD édité par Sybex. Le livre du CP/M 2.2. et CP/M + édité par Micro Application.

Nous espérons que vous pourrez dorénavant aller plus loin avec votre Amstrad.

AMSTRAD MAGAZINE n°5, p46

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 102 millisecondes et consultée 1645 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.