HARDWAREMONTAGES ★ Coup de frein sur le CPC ★

Coup de Frein sur le CPC|Micro-Mag)Hardware Montages

Bon, OK, on ne rigole pas. Un ralentisseur de CPC, de prime abord, il y a de quoi ricaner (comme si un Z80 pouvait aller trop vite !), mais pour contourner relax-coulos un féroce Alien véloce ou traverser un tir de barrage serré, on ne fait pas mieux. Ce coup de patin salvateur, nous le devons à nos amis allemands de PC International. Voici la bidouille anti-speed. Le ralentisseur de CPC est un petit montage à base de transistors que l'on branchera sur le port d'extension du CPC. Conçu pour un CPC 6128, il fonctionne aussi sur les autres modèles. Un inverseur permet de régler le ralentissement sur deux cadences : normale ou fine.

Le matériel nécessaire

  • 3 résistances (R1, R2, R3), 1 kOhm
  • 1 résistance (R3), 47 kOhm
  • 1 potentiomètre (P1), 47 kOhm/lin
  • 1 condensateur (C1), 4,7 µF/16 V
  • 2 condensateurs (C2, C3), 100 nF
  • 3 transistors (T1, T2, T3), BC 548 B
  • 1 interrupteur (SI)
  • 1 inverseur (S2)
  • 1 plaquette à trous 100 x 50 mm
  • 1 prise pour batterie 9 V
  • 1 prise d'extension 50 broches (mâle ou femelle suivant le modèle de CPC)
  • du câble plat à trois brins et bien sûr une pile de 9 V.

La bidouille n'utilise que deux broches : READY (broche 39) et GND (masse, broche 49). L'alimentation du CPC en 5 V étant insuffisante, le circuit est branché sur une pile de 9 V. Sur la plupart des jeux, le ralentisseur génère un souffle qui fausse le son ainsi qu'un scintillement de l'image. Ces effets secondaires, qui n'affectent en rien le bon fonctionnement de l'ordinateur, sont malheureusement incontournables.



Schéma

BJ. , MICROMAG 7 p85

★ ANNÉE: ???
★ AUTEUR(S): ???

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop
Page créée en 796 millisecondes et consultée 1063 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.