DEMOSCENEPARTY ★ EUROPEAN DEMOPARTY 91|AMSTRAD CENT POUR CENT) ★

European Demo Party '91European Demo Party '91|CPC Attack!)

Fait exceptionnel, durant le week-end du 27 au 28 juillet 1991 s'est tenu, à Osnabrück dans le nord de l'Allemagne, le plus grand rassemblement de démomakers sur CPC. Amstrad Cent Pour Cent ne pouvait pas rater un tel évènement. Pendant deux jours nous avons cotoyé les meilleurs programmeurs CPC d'Europe.

La première réunion franco-allemande sur CPC avait été à l'initiative des Logon System qui avaient invité BMC et quelques-uns de ses amis à venir en France pour un week-end de programmation technique sur CPC. Un an plus tard, cette nouvelle réunion en terre allemande marque la fin de la gentille guerre que se livraient français et allemands par démos interposées.

CHAPEAU STEFAN!

BMC, alias Stefan du groupe franco-allemand GPA, n'avait pas fait les choses à moitié. C'est un pavillon entier qui avait été réquisitionné pour la quarantaine de démo-makers venus de tous les coins de l'Europe. En fait, BMC avait bien calculé son coup: il a profité de son déménagement vers une autre ville pour inviter tous ses amis démo-makers dans son ancienne maison vide et aménagée pour l'occasion.

Dans chacune des pièces de la maison étaient installés bancs et tables sur lesquels avaient pris place les CPC de chacun des participants. Au total, une vingtaine de CPC de provenances diverses étaient réunis pour ce week-end de folie.

La délégation française s'étaient déplacées avec 2 CPC 6128 et un CPC Plus (voir LES CARTOUCHES). Avec une participation de 30 francs par tête, tout le monde a pu boire jusqu'à plus soif: 160 bouteilles de Coca-Cola et 72 litres d'une eau minérale allemande bizarre (qui laisse un désagréable goût d'aspirine' effervescente dans la bouche) étaient à la disposition des invités.

CPC CUSTOM

C'est décidé, dans le prochain numéro d'Amstrad Cent Pour Cent, il y aura un dossier « Customisez votre CPC ».

Les machines que nous avons vues au meeting étaient bigrement équipées: pause hard, bouton reset, extensions mémoires, boîtiers de mémoires mortes additionnelles, brûleur et programmeur d'eproms, lecteurs de disquettes 5" 1/4 ou 3" 1/2. La plupart des CPC allemands étaient pourvus d'un assembleur ou d'un éditeur plus quelques utilitaires « maisons» sur autant d'eproms additionnelles montées sur des cartes d'extensions (souvent bricolées maison) .

Nous avons vu, par exemple, Boris du groupe Merlyn se bricolant, fer à souder à la main, une carte « sampling » alors que WEEE! se faisait de la place dans ses eproms à coups de brûleur.

LES JEUX DU MEETING

On trouve de moins en moins de programmeur CPC salarié chez les éditeurs de jeux. La plupart d'entre eux confient désormais les conversions de leur s jeu CPC à des studios de développements spécialisés tel que Probe Software par exemple.

D'autres éditeurs commencent à se tourner maintenant vers les démo-makers. Qui d'autre que ces véritables amoureux du CPC pourraient réaliser des prouesses techniques capables d'attirer encore le regard vers le moniteur d'un CPC ?

C'est le cas de Silmarils qui va éditer, d'ici à la fin de l'année, deux jeux comme nous n'en avons encore jamais vus sur CPC.

Ainsi, vous avez peut-être déjà entendu parler de Xyphoes Fantasy, un jeu étonnant réalisé par le duo Fefesse - Stéphane Saint-Martin. Le premier ne se présente plus aux mordus du Cpc. Il est un démomaker bien connu de l'Hexagone, l'un des rivaux de Longshot (voir LE GRAND AMOUR). Il a déjà commis avec son compère, le graphiste Stéph' SaintMartin, un jeu d'arcade haut en couleur édité en listing chez notre confrère CPC Infos.

Xyphoes Fantasy est un jeu d'action totalement en overscan dont les graphismes sont tout à fait splendides.

Le jeu alterne des séquences dans lesquelles vous dirigez un personnage au joystick dans un scrolling horizontal avec des scènes de baston à la Barbarian. Voici un jeu qui ne manquera pas de séduire par la très haute qualité de sa réalisation. Les bandes sonores, par exemple, seront composées de sons samplés transférés depuis l'Atari ST.

Autre jeu à sortir bientôt chez Silmarils, il s'agit de  réalisé par une équipe germano-française.


Killing Fist , un jeu d'action totalement en Overscan

On trouvera sur la page de présentation les noms de BMC, Thriller, Tom & Jerry (pour le scénario et la programmation), WEEE! (pour la partie sonore) et c'est encare Stéphane Saint-Martin qui signe les graphismes.

Là aussi, on peut s'attendre à un jeu bien différent de ce que nous avons l'habitude de voir sur nos CPC.

Enfin, l'autrichien EGS du groupe GCS nous a présenté un jeu assez fascinant qui s'appelle CYBORGS. Il sera édité par Starlight Software, une société que nous ne connaissons pas. Ce jeu très classe est un shoot them up qui tient à la fois de Tétris et de Builderland.


CYBORGS de l'autrichien EGS du groupe GCS

LE GRAND AMOUR

Fefesse alias Fabien Fessard était donc le seul démo-maker français à se joindre au Logon System pour se rendre à cette grande réunion européenne.


Fefesse peaufine ses routines sonores ST-CPC.

Il fut aussi, à l'époque, le premier à faire parvenir ses réalisations à la rédaction d'Amstrad Cent Pour Cent, la Soundtrack Demo de Fefesse nous avait alors enchantés. Certains démo-makers n'aiment pas se côtoyer, orgueil du bon programmeur oblige. Ils préfèrent ce lancer des défis ou s'envoyer « des fleurs» dans de longs messages scrollants dans leurs écrans overscan. Ainsi, il semblerait que Longshot, leader des Logon System ,et Fefesse aient appris à s'apprécier lors de ces deux jours de vie commune.Les deux se sont forcés au respect mutuel. Il faut dire que, si Longshot fut le premier à transférer des musiques de l'Atari ST vers le CPC, le travail que Fefesse a entrepris dans ce domaine est réellement enthousiasmant. Les prochaines démos françaises sur CPC seront truffées des grandioses compositions de David Wittaker.


La délégation française: debouts, Valérie, Digit, Fefesse, Naminu, Christèle;
assis, Rubi, Fred Crazy, Longshot, Pict et Overflow.

Finalement, Longshot et Fefesse ont passé le plus clair de leur temps à parler technique et à échanger divers points de vue sur leurs réalisations propres. Durant tout le voyage du retour vers la France, qui a duré tout de même plus de 12 heures, les deux compères n'ont pas arrêté de discuter ensemble. Sur la route, puis assis côte à côte dans un premier train, couchés l'un en face de l'autre dans le train-couchette, il n'a été possible de les interrompre que très tard dans la nuit. Il ne serait pas étonnant que l'ami Fefesse devienne ainsi le dixième membre des Logon System. Affaire à suivre...

LES CARTOUCHES

Ce meeting fut l'occasion pour nos voisins européens de découvrir le CPC Plus qui est quasiment introuvable en Allemagne et non diffusé dans les autres pays.

La machine a, bien sûr, été visitée par tout le monde. Elle est en fait restée allumée pendant 36 heures. Nous avions emporté avec nous toutes les cartouches que nous possédons à la rédaction et chacune a été testé avec des avis de connaisseurs. C'est finalement Pang d'Ocean et Tennis Cup 2 de Loriciel qui ont remporté le plus de suffrages. Dans la nuit du samedi au dimanche, certains ont été jusqu'à jouer plus de cinquante parties de Pang. Incroyable.

Et très tard dans la nuit, Fred Crazy et Longshot ont donné un petit cours de programmation de l'ASIC aux plus intéressés par la machine.

NO CRACKING

Ainsi, Pang fut le jeu qui tourna durant tout le meeting. Et il fut d'ailleurs le seul puisqu'il n'était pas question de parler jeux mais techniques de programmation. Nous tenons d'ailleurs à signaler que cette réuniop ne peut d'aucunes façons être assimilée à un rassemblement de pirates dans une copy-party. Nous n'avons pas vu une seule disquette de jeu dans les bagages des participants et il ne fut pas une seule fois question de déplombage ou de piratage.

Les démo-makers européens sur CPC semblent être bien au-dessus de ses basses préoccupations qui sont celles du collectionneur de jeux sur Amiga.

Oui, bon, OK c'est méchant pour les possesseurs d'Amiga. Mais je n'en connais pas un seul qui se soit intéressé de près ou de loin à la production des démos sur CPC.

Or, il faut savoir que les démo-makers CPC connaissent toutes les démos tournant sur ST ou Amiga. C'est en fait assez normal puisque la plupart d'entre eux, s'ils sont amoureux de leur CPC, possèdent également une machine plus puissante: un ST ou un Amiga justement. Alors, pour prouver que le CPC sait également faire de belles choses quand on sait le programmer, les démo-makers CPC s'ingénient à reproduire des choses qui ne semblent réalisables que sur des machines 16 bits. Avec leurs armes à eux, les CPCistes étudient les moyens qu'ils ont de faire comme sur Amiga ou ST. La démarche est assez édifiante puisque même en 1991, les démo-makers CPC arrivent à repousser toujours plus loin les limites techniques de leur machines.
Et c'est sans complexes qu'ils montrent leur méga-démos réalisées sur un CPC dépourvu, lui, de Blitter graphique ou de canaux DMA.

LES PARTICIPANTS

Voici la liste non exhaustive de cette première méga-party européenne. Vous retrouverez tous les démo-makers présents à ce meeting (qui fera date) dans une des parties de la prochaine démo des Logon System. Chacun ayant mis un petit mot en anglais exprimant sa satisfaction d'avoir été là ce fameux week-end de juillet. La partie sera, notamment, accompagnée d'une musique composée spécialement par Poum pour l'occasion: un remix tonitruant du thème de L'île.

France :  Longshot, Fred Crazy,Pict, Naminu, Rubi, Digit, Overflow, Valérie (Mlle Digit), Christèle (Mlle Slash), Fefesse.

Allemagne : Excalibur, Weee!, The Rat, Wizard of Merlyn, The Saurian, DJH of GCS, BSC of GCS, Thriller of GOS, LTP of GOS, KNS of CBS!, BMC of GPA, MCS et TITUS.

Suisse: ASTERIX, TMP et WARLOCK, tous trois du groupe UNIX.

Danemark : New Way Cracking of UNIX.

Hollande : les Dragon Breed.

Autriche : EGS of GCS.

Norvège : JAN.

Cette fantastique réunion a permis à tous les démo-makers de mettre un visage sous chacun des noms qu'ils connaissaient au travers des nombreuses démos qui circulent à travers toute l'Europe.


Un 100 % A d'OR pour marquer cette première rencontre européenne.

Ils se sont promis de ne pas en rester là et, déjà, on parle d'une autre rencontre internationale qui se déroulerait en France. Amstrad Cent Pour Cent sera bien sûr de la fête. Pour marquer cet évènement de taille, nous avons remis un A 100 % d'OR à Stefan. Celui-ci le remettra à l'organisateur du prochain meeting des démos-makers sur CPC...

Robby & Poum, ACPC n°40,sept/oct 91, p70,71,72,73

★ PAYS: (Osnabrück)
★ LICENCE: FREEWARE
★ ANNÉE: 1991 (27 au 28 juillet)
★ PARTICIPANTS: Longshot , Fred Crazy , Pict , Naminu , Rubi , Digit , Overflow, Valérie (Mlle Digit), Christèle (Mlle Slash), Fefesse , Excalibur , Weee! , The Rat , Wizard Of Merlyn , The Saurian , DJH Of GCS , BSC Of GCS , Thriller Of GOS , LTP Of GOS , KNS Of CBS! , BMC Of GPA , MCS , TITUS , ASTERIX , TMP , WARLOCK , New Way Cracking Of UNIX , Dragon Breed , EGS Of GCS , JLCS

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Dump disquette:
» European_Meeting_92_advertDATE: 2013-08-30
DL: 199 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 22Ko
NOTE:
.HFE: OUI

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Demoscene » Euro Meeting Demo (Maxi Micro & Press Fire)
» Demoparty » European Demoparty 91 (Amstrad Cent Pour Cent)
» Demoscene » European Meeting 92 Message
» Demoparty » European Demoparty 92 (Amstrad Cent Pour Cent)

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 070 millisecondes et consultée 1491 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.