★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ WINDSURF WILLY (c) SILMARILS ★

A100%Amstrad Sinclair OcioAMSTAR&CPCGEN4MICROMAG

Philippe Pamart a encore frappé. Comme annoncé au mois de septembre, dans l'interview du mois, voici enfin le jeu qui devrait monter dans tous les tops informatiques, car j'en connais plus d'un qui ont déjà essayé de réaliser ce type de jeu et sans succès. Suivez-moi, car la promenade vaut vraiment le détour.

Je dois vous avouer que je suis plié en quatre à l'idée de tester Windsurf Willy qui n'est autre qu'une superbe simulation de planche à voile sur nos CPC adorés. Je m'explique : il y a deux mois environ, nous nous trouvions sur les plages de l'île de Ré, avec mon cher ami Septh. Le soleil était présent à son rendez-vous quotidien, les belles filles inondaient littéralement les quelques plages que nous avions pris l'habitude de fréquenter, et la mer était à la température idéale pour faire mouillette. Nous nous sentions comme deux lézards au bord de l'eau et nous pensâmes que nous pourrions faire autre chose que de nous transformer bêtement en écrevisses.

Bref, je ne vais pas vous raconter nos vacances-, si ce n'est que nous avons galéré pour pouvoir faire du parachute ascensionnel, de la plongée sous-marine, ou de la planche à voile. Allez savoir pourquoi, nous n'avons rencontré que des bateaux en panne qui ne pouvaient nous tirer vers les cieux ou des plongeurs professionnels en vacances à Paris, ou encore des vents de force quatre (avec beaucoup de panache) qui nous plantaient, rêveurs, sur le sable chaud des portes de l'île. Tout ça pour vous dire que la planche à voile, on l'a vu passer au ras de notre museau et que c'est avec beaucoup de déception que nous rentrâmes à Paris.

DEUX MOIS PLUS TARD

Que vois-je un beau matin d'octobre 1989 sur le bureau de Pierre ? Le nouveau jeu de l'éditeur Silmarils. Un jeu dont Philippe Pamart nous avait déjà parlé lors de l'interview du mois de septembre , un simulateur de planche à voile. Sans que personne ait eu le temps de dire ouf, je me suis jeté sur le soft pour prendre ma revanche sur nos vacances.

J'allume mon CPC et lance le jeu. Le logo de Silmarils apparaît à l'écran dans un nuage de poussière de diamants (du jamais vu), suivi d'une page de présentation avec un texte qui scrolle, digne des plus belles démo. On passe vite fait à la suite. J'ai le choix entre trois personnages : le débutant qui s'emmêle les pattes tant il est mort de trouille, ou le petit frimeur qui représente un joueur moyen, ou encore le pro qui, avec son allure fière, est sûr de décrocher toutes les médailles de la saison. Pour ma part, je commence soft, et prends le joueur débutant. Vient ensuite le choix de la planche. Nous avons la Racing, la Powerjibe et la Wave. Je choisis la Wave qui est la seule planche qui permet de faire toutes les figures imaginables sur l'eau.

LE DELIRE VA COMMENCER

Mon personnage est dans l'eau à côté de sa planche. Je grimpe sur cette dernière et essaie, tant bien que mal, d'attraper le Wishbone. Après plusieurs tentatives, je réussis à garder mon équilibre sur la planche. Et c'est parti, je glisse de gauche à droite et de droite à gauche. On dirait que j'ai la glisse dans la peau. Tout se passe à merveille et je me régale comme rarement j'ai eu l'occasion de le faire sur mon CPC.

Je suis tellement pris par mes mouvements que je ne vois pas ce baigneur imprudent qui, paisiblement installé sur sa bouée, barre ma route et me fait chuter dans l'eau. Après l'avoir maudit jusqu'à sa vingt-huitième génération, je remonte sur ma planche et continue la course. C'est tout simplement du délire. Il faut que je fasse du slalom entre des bouées, que j'évite des rochers et que je prête toujours attention à ces baigneurs du dimanche. En poussant et tirant le Wishbone, j'essaie de prendre de la vitesse, mais je suis disqualifié par le temps et il faut que je recommence tout le parcours.

Il est très difficile de parler de la perfection d'une animation, mais il faut que j'arrive à vous sensibiliser à cette prouesse technique. Le sprite de Windsurf Willy est ce que j'appellerais un méga sprite (donc loin de faire trois pixels sur quatre). La mer, quant à elle, est complètement en mouvement, à tel point qu'Agnès, après avoir -vu le jeu, eut le mal de mer. Le véliplanchiste peut réaliser de nombreuses figures, comme des départs en Water Start, des sauts Barrel Roll ou le Body Drag (les pieds en l'air, le corps à l'horizontale accroché au Wishbone). Il paraît même qu'on peut faire des Killers Loop (soleil).

ON LEUR LAISSE LA PAROLE.

Pour vous prouver qu'à la rédaction mon enthousiasme est bel et bien partagé, les autres rédacteurs de Cent Pour Cent donnent leur avis sur ce futur hit.

Sined : Côté technique il n'y a rien à redire. C'est du Pamart tout craché. Et que ça va même plus vite que Barbarian. Seul reproche, c'est que l'on ne puisse pas décapiter les baigneurs. J'aurais bien aimé voir un peu d'hémoglobine dans l'eau, comme dans tes Dents de la mer.

Miss X : Et la planche passe et repasse sur l'écran, ça va tellement vite que je m'y perds un peu. Heureusement que Pierre m'a montré toutes les finesses de ce jeu car, pour une fois, je m'entraîne comme une folle pour battre tous les mecs de la rédaction.

Septh : Bon, OK, c'es toi qui l'auras voulu, mon p'tit Poum. Franchement, je trouve ce jeu pas vraiment génial. Je dirais même plus, je le trouve assez mauvais. Je m explique. La réalisation est peut-être superbe (Philippe Pamart a encore assuré comme une bête), mais l'intérêt est complètement inexistant Tu sais par expérience que la planche à voile et moi, ça fait quatre, même sur micro (les lecteurs peuvent pas comprendre, tant pis pour eux).

Lipfy : Moi, ça me fait penser aux vacances que je n'ai pas prises. Quel plaisir de sentir les embruns alors que la mer est à plus de cent bornes. Moi, j'aime, et vous ?

Matt : Tu sais, Poum, moi j'aime les jeux quand il y a une bonne baston, mais je reconnais que ce jeu est drôlement bien réalisé et il serait bien que les programmeurs de jeux de castagne (niet) en prennent de la graine.

Franck : J'adore. D'autres questions ?

WINDSURF WILLY de SILMARILS
Disponible seulement en disquette : 199 F

Poum à la plage , A100% n°20 p30-31

WINDSURF WILLY
(c) SILMARILS

AUTEUR: ANDRE ROCQUES
VERSION CPC: PHILIPPE PAMART
GRAPHISME: J.C CHARTER , CHRISTOPHE FAGOT
ILLUSTRATION POCHETTE: GRABUGE

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1989
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , SPORT , SURFING , ARCADE


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (3). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Windsurf  WillyDATE: 2010-06-02
DL: 122 fois
TYPE: image
SIZE: 60Ko
NOTE: w411*h548

» Windsurf  Willy    (Maintenant  sur  CPC)    FRENCHDATE: 2015-01-24
DL: 73 fois
TYPE: image
SIZE: 740Ko
NOTE: w902*h1314
 
» Windsurf  Willy    FRENCHDATE: 2010-06-02
DL: 163 fois
TYPE: image
SIZE: 401Ko
NOTE: w1232*h1644
 

Covers:
» Wind  Surf  Willy    (Release  DISK)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 158 fois
TYPE: image
SIZE: 237Ko
NOTE: w1243*h1700

» Wind  Surf  Willy    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 71 fois
TYPE: image
SIZE: 375Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w2048*h1316

Dump disk:
» Windsurf  Willy    XORDATE: 2013-08-30
DL: 73 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 221Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI
 

Dumps disquettes (version commerciale):
» Windsurf  Willy  (TrackFix  by  DLfrsilver)    FRENCHDATE: 2013-07-28
DL: 46 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 91Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: NON

» Windsurf  Willy    FRENCHDATE: 2011-04-03
DL: 60 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 93Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: NON

» Windsurf  Willy    SPANISHDATE: 2011-08-24
DL: 52 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 83Ko
NOTE: Dump by Johnny Farragut ; 43 Cyls
.HFE: NON

» Windsurf  Willy    FRENCHDATE: 2016-11-18
DL: 13 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 125Ko
NOTE: Dumped by Dlfrsilver for Loic Daneels ; 42 Cyls/CT-RAW
.HFE: NON
 

Medias/Supports:
» Wind  Surf  Willy    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2017-06-02
DL: 40 fois
TYPE: image
SIZE: 41Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w534*h658

» Wind  Surf  Willy    (Release  DISC-PROEIN)    SPANISHDATE: 2017-01-13
DL: 21 fois
TYPE: image
SIZE: 233Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1836*h1200

Notice d'utilisation:
» Wind  Surf  Willy    FRENCHDATE: 2011-07-25
DL: 51 fois
TYPE: PDF
SIZE: 81Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 938 millisecondes et consultée 2685 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.