PEOPLES ★ PRESENTATION ET INTERVIEW ★ AUTEURS (SCENE FANZINES) ★

Auteurs : Scene FanzinesPeoples
TITLE ()
Auteurs : Scene Fanzines
Auteurs : Scene Emulation
Auteurs : Livres et Magazines
Auteurs : Jeux Vidéo (Pro)
Auteurs : Jeux Vidéo (Amateurs)
Auteurs : Demoscene
Auteurs : Applications & Utiliaires

PAGE(S): 1 2 3 4 5 6

TITLES (553)
Ablaze
Acb
Aerokid
Alain Massoumipour (Poum)
Alan Scully
Alan Stead
Alan Tilling
Alexandre Cova
Alexis Henaux
Alex Aird
Alfons Luckner
Alien (Jörn Grunert)
ALN
Amadeus
Amsmad
Face Hugger (Andreas Stroiczek)
Angela Cook
Angie Hardwick
Anke T.
Ansgar Scherp
Anthony Nevo (Orphée)
Anti-Faz
Antiprol
Antitec
Antoine Pitrou
Antoine Reneaut (Tony)
Arnaud Denizart
Arnaud Guillossou
Arnaud Lecouvez (Kameda)
Slyder (Arnaud Martin)
Arrakis (Sébastien Mendez)
Artaburu (Raúl Simarro)
Ast
Asterix
Atlas
Aure (Aurélien Walter)
Axel Weber
Baby Soft
Bad Error
Bad Max
Barjack
Barnabe
Barrie Snell
Bart
Baud
BBS
BBC
BB Tony
BDCiron
BDR
Beast (Cyril Mallet)
Beb
Benjamin Trocme
Benjy
Bernhard Niedermeier
Biggles
Blackbird
Blue Ice
B.M.C
Bob
Bob Moffait
Bob Taylor
Bogger
Borax
Boris Zaborowski (Zabor)
Bouba
Brahim Machkouri
Andreas Koenig (Brainblaster)
Brian Leany
Bruno Le Bourhis (B.L.B)
Bruno Moreno
B.S.C (Oliver Mayer)
Bunny
B. Smyth
Candy (Sébastien Broudin)
MaDe (Carlos Pardo)
Carl Surry
Carole Duguy
Catloc (Chris Archontidis)
Cédric Fontaine
Cédric Giraud
CFG
Chany
Chem Rovis
Christian Beckhaus
Christian Rive
Christian Schuld
Christian Stengel (Steve/Wizcat)
Christophe Dupas (CSKI)
Christophe Grosjean
Chris Williams
CJC (Damien BANCAL)
Clandestine (Sandrine Coutelier)
Clive Bellaby
Clod (Claude Pedron)
Cesar Nicolas Gonzalez (CNGSOFT)
Coco
Coke Au Nutt
Collapse (Tobias Zimmermann)
Cracky (Diego d'Oliveira Granja)

PAGE(S): 1 2 3 4 5 6

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop
Page créée en 304 millisecondes et consultée 2085 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.