HARDWARELE CPC 6128 ★ CPC 6128 : L'AMSTRAD GTI|MICROVO) ★

CPC 6128 : L'Amstrad GTI (MicroVO)Hardware Le Cpc 6128
Une version luxe du CPC 464. Puissance étonnante, Basic excellent et confort d'utilisation amélioré grâce au disque. Amstrad fait du gringue aux professionnels.

Fin 1984, au milieu d'une véritable foire d'empoigne, une société britannique, néophyte en informatique, réussit la gageure d'imposer son premier ordinateur. Un an plus tard, une troisième machine vient étoffer la gamme Amstrad. Le modèle de base 464 est doté d'un clavier comptant 74 touches. Cette valeur n'a pas changé. La coloration criarde a disparu, et la disposition s'est assagie. Fini les autonomies, qu'il s'agisse du clavier numérique séparé ou des touches de déplacement curseur en pavé. Signe des temps d'économie et de banalisation, le clavier QWERTY, à membrane, offre néanmoins un toucher mécanique assez ferme. Il ne manque ni les dix touches de fonction ni les flèches de déplacement du curseur.

La formule « tout intégré », qui a fait le succès du 464, est reconduite. Seul le magnétophone à cassette cède la place à un lecteur de microdisquettes. Comme sur le 664, le format retenu est celui du constructeur japonais Hitachi : trois pouces. La capacité de 128 Ko est comparable à celle d'ordinateurs tels que l'Apple 2c et le TO 9. Les professionnels feront la moue, car ils se sont habitués à des espaces de mémoire plus vastes pour gérer des fichiers importants. Par ailleurs, une prise peut accueillir un magnétophone à cassette doté d'une télécommande grâce auquel on accède à la bibliothèque de jeux déjà développée sur Amstrad.

Est-il besoin de le souligner, le succès d'Amstrad tient en partie à son moniteur couleur ou monochrome livré pour un prix raisonnable. Le modèle est inchangé, jusqu'aux fils de liaison qui restent trop courts. Les possesseurs des tout premiers modèles constateront toutefois une petite différence : une prise supplémentaire destinée à l'alimentation séparée du lecteur de disquettes. L'amateur appréciera toujours autant la palette aux vingt-sept couleurs, plus riche que celle de la plupart des concurrents actuels. Mais, plus la définition augmente, plus la palette s'appauvrit. En haute résolution, il ne reste plus que deux couleurs... La lisibilité du texte devient médiocre, voire difficile, si l'affichage se fait sur 80 colonnes.

Comme langage de programmation intégré, Amstrad utilise de nouveau le Basic Locomotive Software.


Le lecteur de microdisquettes fabriqué en Extrême Orient est un produit moins coûteux que les modèles traditionnels.
Le prix de la disquette par contre reste relativement élevé : une quarantaine de francs.

Compatibilité oblige, les caractéristiques sont identiques à celle des versions 464 et 664. La syntaxe est la même, inspirée du standard Microsoft, et particulièrement puissante pour créer sons et graphismes, avec des interruptions programmables.

Le passage du 464 au 664 s'était accompagné d'un enrichissement de certains ordres tels le Fill nécessaire au remplissage d'un dessin ou les
instructions de gestion du disque. Le 6128 introduit un concept supplémentaire : la manipulation de l'espace mémoire. Si le microprocesseur Z 80 est éprouvé, il s'agit d'un vieux modèle 8 bits incapable d'adresser plus de 64 Ko. Pour utiliser les 64 Ko supplémentaires, il faut charger un complément du Basic appelé le Bank Manager. Muni de cet utilitaire, il devient possible de faire réapparaître de façon magique un des cinq écrans (textes ou dessins) sauvegardés dans la zone mémoire supplémentaire.

Utile pour les jeux, cette technique est transposable pour les données, avec la création d'un disque virtuel. Avec quatre commandes supplémentaires, la mémoire se comporte comme une disquette à accès instantané, mais volatile à la moindre interruption de courant.

Le manuel, monumental, souffre du fouillis et notamment du mélange ae genres. Débutant avec un ton qui s'adresse au néophyte, il décrit quelques ordres simples, saute aux graphiques et aux sons, fait un détour par le système d'exploitation avant de revenir à un dictionnaire des mots clés. L'alternance des instructions détaillées et des phrases lapidaires, l'absence de synthèse sont pénibles. Le débutant devra lire et relire la notice avant de s'y retrouver. Bon courage I Cela dit, la somme d'informations et de renseignements techniques reste considérable.

Le système d'exploitation retenu sur le 6128 est le CP/M +, connu également sous le nom de CP/M 3.0. Il demeure compatible avec les programmes CP/M 2.2 développés sur 664 ou 464 équipé du lecteur de disques DD1. L'introduction de la date et de mots de passe facilite l'utilisation professionnelle des fichiers. Le manuel reste toutefois trop discret sur les possibilités. Il serait injuste d'oublier Dr Logo, de Digital Research, livré avec la disquette système. Un cadeau qui prend toute sa valeur avec l'introduction du Logo dans l'opération « 100000 micros » à l'école, même si la version est différente.

Ne pas oublier non plus l'interface parallèle toujours dépourvue d'un connecteur normalisé. Quant aux périphériques, ils offrent un bon rapport qualité/prix, avec un lecteur de disquettes FD1 et une imprimante matricielle satisfaisante. Les manettes de jeu sont standard. Le choix du Z 80 et du standard CP/M explique en partie ce rapport qualité/prix très alléchant.

FICHE TECHNIQUE

  • Unité centrale : microprocesseur Z 80, tournant à 4 MHz ; mémoire vive 128 Ko en deux zones de 64 Ko ; mémoire morte 48 Ko, contenant le Basic et une partie du CP/M. Système d'exploitation CP/M 2.2 et CP/M 3.0 (dans ce dernier cas, émulation de différents terminaux CP/M avec jeu de caractères nationaux étendus). Circuit spécialisé dans les sons, générateur 3 voies.
  • Résolution graphique : 320 x 200 en 4 couleurs, 640 x 200 en 2 couleurs, 160 x 200 en 16 couleurs.
  • Disquettes : 3 pouces simple face avec 178 Ko (disques données) ou 169 Ko (disque système).
  • Interface : parallèle en standard.
  • Extensions : second lecteur de disquettes. Interface série.

Alain Lavenir, MICROVO n°2

★ ANNÉE: 1985
★ EDITEUR/DEVELOPPEUR: Amstrad Consumer Electronics

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Amstrad  6128-Dabeisein  ist  alles    GERMANDATE: 2017-01-20
DL: 269 fois
TYPE: image
SIZE: 157Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w776*h1120

» Amstrad  CPC  6128-Pour  les  Accros  de  la  Micro    (Amstrad  Expo  89)    FRENCHDATE: 2015-01-30
DL: 1006 fois
TYPE: image
SIZE: 644Ko
NOTE: w894*h1302
 
» Amstrad  CPC  6128-Pour  les  Accros  de  la  Micro    FRENCHDATE: 2015-01-30
DL: 1175 fois
TYPE: image
SIZE: 457Ko
NOTE: w785*h1112
 
» Amstrad  CPC  6128    (128Ko  Techniques)    FRENCHDATE: 2015-01-08
DL: 2634 fois
TYPE: image
SIZE: 209Ko
NOTE: w1079*h743

» Amstrad  CPC  6128    (Athens  Computer  Centre)    ADVERT    GREEKDATE: 2014-06-09
DL: 811 fois
TYPE: image
SIZE: 196Ko
NOTE: w767*h1034

» Amstrad  CPC  6128    (Il  etait  une  fois  le  futur)    ENGLISHDATE: 2015-01-08
DL: 1167 fois
TYPE: image
SIZE: 241Ko
NOTE: w1080*h743

» Amstrad  CPC  6128    (New  Zealand)    ENGLISHDATE: 2016-08-22
DL: 982 fois
TYPE: image
SIZE: 254Ko
NOTE: w1484*h1006

» Amstrad  CPC  6128    SLOVENIANDATE: 2021-11-21
DL: 13 fois
TYPE: image
SIZE: 111Ko
NOTE: w1019*h1401

» Amstrad  CPC  6128    SPANISHDATE: 2015-01-08
DL: 3055 fois
TYPE: image
SIZE: 323Ko
NOTE: w988*h1355

Manuels d'utilisation & docs:
» Amsoft-Software  and  Peripherals  Catalogue  1986    ENGLISHDATE: 2021-08-16
DL: 507 fois
TYPE: PDF
SIZE: 5107Ko
NOTE: Scanned by Dagger ; 34 pages/PDFlib v1.6

» Amsoft-Software  and  Peripherals  Catalogue  summer-autumn  1984    ENGLISHDATE: 2021-08-16
DL: 474 fois
TYPE: PDF
SIZE: 6674Ko
NOTE: 17 pages/PDFlib v1.6

» Amsoft-Software  and  Peripherals  Catalogue  Winter  1984-85    ENGLISHDATE: 2018-03-13
DL: 4358 fois
TYPE: PDF
SIZE: 8229Ko
NOTE: 64 pages/PDFlib v1.6

» Amstrad  CPC-6128  Manual  del  Usuario    SPANISHDATE: 2011-08-20
DL: 1697 fois
TYPE: PDF
SIZE: 12194Ko
NOTE: 508 pages/PDFlib v1.6

» Amstrad  CPC  6128-Manuel  de  L  utilisateur    FRENCHDATE: 2011-08-22
DL: 2606 fois
TYPE: PDF
SIZE: 110612Ko
NOTE: 511 pages/PDFlib v1.6

» Amstrad  CPC  6128-Service  Manual    ENGLISHDATE: 2011-07-25
DL: 1907 fois
TYPE: PDF
SIZE: 15651Ko
NOTE: 31 pages/PDFlib v1.6

★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Hardware » CPC 6128: New Amstrad Computer Launched in America
» Hardware » CPC 6128 (Amstrad Magazine)
» Hardware » Analog-Digital-Wandler für Schneider CPC 6128
» Hardware » Plus - CPC 6128 Plus
» Hardware » Montage Drive - CPC 6128 Plus - Changer 3 Pouces Interne Par un 3 Pouces 5
» Hardware » Richtige CPC 6128¬†schnittstellen-belegung (Schneider Aktiv)
Je participe au site:
» Vous avez des infos personnel, des fichiers que nous ne possédons pas concernent ce programme ?
» Vous avez remarqué une erreur dans ce texte ?
» Aidez-nous à améliorer cette page : en nous contactant via le forum ou par email.

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/c
Page créée en 277 millisecondes et consultée 23 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.