DEMOSCENE ★ Peoples ( Dossier demomaker époque 88 -> 92 ) ★

LOGON SYSTEM

J'affirme bien haut ce que je pense: Longshot est le meilleur demomaker sur CPC. Je dis sur CPC car il semble aussi avoir de serieuses bases sur ST et Amiga Bien qu'assez discret, il affirme sa position de Leader du groupe Logon System. Ses demos sont a la pointe de la technique sur Amstrad, et dire qu'il est un precurseur serait point exagere. Mais prouvons-le en z'yeutant les demos: la premiere(sortie fin 1988), "Lost in a Castle" etait avant tout un essai: rasters, Modes 1 et 0 sur le meme écran, scrolling zigzag. La seconde etait d'un tout autre style: une demo en Overscan et en vrai Overscan. Tout l'ecran etait fourni par de beaux graphismes colores dont un extrait de la page de "Gryzor". La double representation de la jeune femme etait aussi pour quelque chose. La demo trois avait une haute resolution en couleurs et animait des barres de couleur horizontales mais aussi verticales! Je ne peux rien vous dire sur la numéro quatre puisque je ne l'ai pas vu. D'ailleurs, je compte sur vous pour me la faire decouvrir. Passons a la numéro cinq, "In the army now".

Overscan vertical, musique de Saboteur II , rasters et scrolling avec accelerations bien dosees. Enfin la demo "Longshot". Une des plus belles sans aucun doute. Les yeux digitalises mis en valeur par des barres de couleur en diagonales supportent le logo et une multitude de cylindres colores. Toute la palette de l'Amstrad y passe. Plusieurs couleurs sur la meme horizontale! Le bas de l'ecran scrolle avec peut-etre le message le plus long de l'Amstrad. La demo "Revolution" etait... revolutionnaire! Normal non? Un des premiers scrollings verticaux hardware, et un autre message scrollant sur des barres de couleur verticales. Tout cela sans oublier l'evenement: une ripped music d'Atari ST. Il nous avait prevenu dans la demo "Longshot" en plus le bougre! Et la derniere? La 'so famous'Amazing Demo (NDLR: j'ai formate par megarde cette demo, alors je serai tres reconnaissant a celui qui pourrait me l'envoyer. Merci) . OK, il ne la pas fait tout seul pour les ceusses qui l'ignoreraient les Malibu y ont participe. Neanmoins elle est tres bonne. Un seul point tout de meme: les bugs! La demo foire avec quelques CPCs a cause des bidouilles sur le controleur video. D'apres des potins Longshot serait en train de remedier a tout ceci et qu'une nouvelle version plus compatible et plus sure serait bientot prete. Tous les scrollings rediges par Longshot sont en Anglais pour une diffusion internationale. Ils ne sont jamais stupides il faut l'avouer pas comme certains... Ses premieres demos n'etaient pas codees mais il semble qu'il le fasse depuis Revolution. Au fait, pour ceux qui aiment les surprises allez voir l'interview de DiGiT. Vous ne serez pas decus. Le dernier mot: LOGON doit etre prononce LOGOOOOONNNNNEEE. Yeah!

MALIBU

Quand vous dit Malibu sur Amstrad vous ne pensez plus a cette chere boisson mais aux Crackers du meme nom. Ceux-ci etaient au debut quatre. Les noms, les voici: P007, Naminu, Foxy, PSoft. Les deux premiers sont plus connus car ce sont de tres bons demomakers. Il paraitrait pourtant que l'equipe soit dissoute, P007 ayant delaisse l'Amstrad pour l'Amiga. Naminu lui a rejoint le groupe LOGON System. Les deux autres j'avoue ne pas savoir. Depuis quelques mois un dernier garcon etait venu completer l'equipe. Son nom? Pict. Graphiste et aussi programmeur. C'est pourquoi je vous recommande MBM qui diffuse dans son numéro 10 sa demo "Sorry". Mais tout de suite et sans transition (comme ca je n'en cherche pas de transition) mattons leurs demos ou intros puisque ce sont aussi des crackers. Premiere demo: c'est une demo de scrollings multiples et tres divers. La musique de ATF rythme les serpentins, vagues, diagonales et autres scrollings forts interessants. Le haut de l'ecran anime des etoiles qui descendent. Je regrette la presence d'un beau graphisme en haut toutefois. Mais c'etait leur premier essai. La seconde demo avait un titre assez sinon tres cool "ZeroZap II" Depourvue de zik faute de temps et codee par Naminu Inc. elle etait pas mal.
Surtout le scolling Mode 0 au bas de l'ecran qui rebondissait avec beaucoup de fluidite. Le haut de l'ecran representait le beau logo de Naminu colore pour l'occasion, qui dominait aussi la jolie routine d'etoiles filantes. Intro 3, ladies and demomakers , ca commencait tres fort avec un scrolling basic beton! Ensuite deux beaux dessins avec des commentaires un peu gamins "Voici votre reflet dans la tele". Eh on la fait a Dorothee celle-la pas a nous! La 'main part' etait bien reussie: d'abord Overscan vertical, scrolling colore et un grand logo 'Malibu' qui joue l'ascensceur. Ensuite un digit vocale sur une simulation tele brouillee. La derniere partie:pendant que les samplers du CPC nous jouent la musique d'Antiriad, nous pouvons admirer un scrolling assez bizarre. Le gag de la fin est pas mal. A voir donc. La demo 4 la meilleure sans aucun doute. Cinq parties constituaient l'"Overscan Mega Demo". La premiere: scrolling simple, animation de boule. Seconde partie: musique, scrolling, rasters modifiables par l'utilisateur. L'idee etait bonne mais je trouvait les couleurs mal choisies. Troisieme partie: scrollings, musique et surprises. La quatrieme partie animait des boules sur de la musique: un equalizer en sorte. Tres bien car ils faisaient partie des premiers a utiliser cette routine. La derniere partie est l'apotheose avec un programme de Naminu. Le scrolling est geant, la musique de Stormlord betonne l'impression. Vraiment accro! Depuis les Malibus ont participe avec Logon a l'Amazing Demo et ont rempli leur boulot Separation? Dommmage!

FEFESSE

Fefesse. Ouah le nom eh! Dur de trouver plus fort comme pseudo non? Enfin, c'est peut-etre aussi a cause de son vrai nom: Fabien Fessard. Le pauvre,enfin je vois qu'il a su le prendre a la rigolade. Surtout que pour rigoler il se pose la lui. L'humour parfois noir ne manque jamais a ses demos et l'on ne sent "Plinpa" ( dans tous les Monoprix 2f30 maximum ). Ce meme Fefesse a declare qu'il allait des a present ne programmer que des jeux. Pour le ble sous-entend il... Il a RAISON! L'argent ne fait pas le bonheur...

Amenez-moi vos economies! Ce mec on a commence a le connaitre vraiment lors d'un article dans 100% en janvier 1989. Robby alors magnifiait les exploits de la Soundtrack Demo. En ce temps tout le monde suivait encore les cours de Sir Sined et n'envisageait pas tellement sa propre demo. La Demo Soundtrack etait tres bien foutue et c'est peut-etre une des demos que je revois avec autant de plaisir. On commencait par une anim fil de fer puis une voix digit de presentation. Ensuite un scrolling en overscan sous un fond etoile. Mais c'est apres une touche que le delire commencait. Les canaux du CPC nous enjolivaient les oreilles avec dix ziks dont Glider Rider, Platoon, Out Run et Beyond The Ice Palace.

Passons au Giga Scrolling code par Fefesse. Scrolling écran entier en vertical, l'ancetre du scroll hard en quelque sorte. The Last Demo: Last n'est pas le mot je crois because la suite de l'article. Une demo terrible, gigantesque: 42 Ko. Multi-parties: Tubular Flashing, The Light Waves, Soundtrack Demo For Ever. Une demo tres diversifiee avec de tres bonnes musiques : Platoon, Vindicator, Live and Let Die. Une demo aussi realisee avec un matos rudimentaire dont il nous fait l'inventaire dans The Introduction Scrolling. Avec meme un gag sur les virus ! A posseder. AARFF! Quel est cri d'animal en rut ? Mais non c'est une demo. Trois musiques, un scrolling mais personnellement j'aime pas trop. Beau? Non BO avec un O comme "et ca le restera!". Encore une demo du Vendomois, tres belle mais ca c'etait l'option. Le sigle etait simple mais Bo et les musiques etaient bien choisies.

Les palmiers ou defilent les couleurs donnent une image "Love and Peace" du programmeur, ce qu'il revendique d'ailleurs. Et enfin celle que l'on pourrait appeler "Last Demo II: la revanche de Fefesse": YAO. Cette demo je l'adore a meme titre que l'Amazing (que je n'ai plus mais ca vous l'avez lu). Deja le titre de la demo... Ensuite les graphes de Stephane St Martin. Et les idees de Fefesse! La voix digit du debut annonce clairement la couleur, non? La seconde partie exploite pratiquement jusqu'au dernier octet le CPC: 46 Ko. Whaou dur a caser n'est-il pas? Fefesse nous prouve qu'il sait faire des scrollings hards et pas des plus mauvais. La derniere partie intulee "Doc CPC Demo" est son meilleur écran et rappelle les trucs sur ST. OK, mais faut pas prendre la grosse tete ...

Gregory pour le fanzine/discmag ARKADIA

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/cache
Page créée en 303 millisecondes et consultée 1282 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.