DEMOSCENE ★ CHANY'S CHEAT MODES ★

ChanyDemoscene Cheatspart - ChanyNPS (Nul part System)

ND Madram : si les premiers cheat mode de CHANY étaient activables en appuyant sur toutes les touches du clavier, celui-ci a amélioré ses routines de tests en scannant aussi les touches qui ne doivent pas être pressées.

DREAM DEMO 1 :

1/[CTRL]PD
2/ FRANIE

2:   
3:           ; 1/[CTRL] [ESC] [DEL] CREM
4:           ; 1/MAGE
             ;  2/ [CTRL[ [CAPS LOCK] [ESC]
Une fois rentré dans le 2e cheat :

CHANY donc accès au 3e cheat.

5:   
6 : Avant de lancer la démo, il faut mettre en C0 des trucs :
En C0                 ;   ;Partie principale
1/NUL(Maj)        CHANY
2/PART               ;  [CLR] [CTRL] NPS
3/SYSTEM           ; CHATS

DREAM END DEMO

En fait il y a deux cheats modes. Je vous en donne un, mais bon là je ne suis pas trop fier  de  cette  partie,   qui  n'est  pas totalement droite. Ce cheat se déroule en 3 étape. Dans la partie 2, taper CHANY ensuite NPS puis DREAM et normalement le cheat devrait apparaître, sinon recommencer depuis CHANY. Pour le deuxième, démerdez-vous.

ACID MUSIC BOX 3

-MAGE
-NPS
- TEX (Nd Madram : le texte est codé en ASCII, pour ceux qui préfère lire sous l'éditeur du Hacker que suivre un scrolling).

INTROWELCOMX 1

-CHANTILY + [CTRL]

WHYNOT   Parti AST :

ONLY2 + [SHIFT] + [DEL] + [CTRL]

CNR 8

Rubrique cracking : f0 f5 f2 (pavé numérique) + [CRTL| + [DEL] + [CLR]

Merci Yan ! Un dernier pour la route :
Tapez S&KOH dans la démo du même nom pour accéder au cheat-texte.

L'EXPLICATION D'UNE SAINE HAINE*

Il me semble indispensable de revenir sur la mini-onde de choc qui a secoué la scène du CPC il y a quelques mois avec le départ de Rudiger. Il faut savoir que je n'avais aucune intention néfaste en écrivant ces quelques commentaires. En effet, suite à la preview d'Amnésia parue dans le n°3, dans laquelle j'indiquais mon inaptitude à passer le niveau 1 de Lights Out, j'ai reçu un message assez insultant (paraît-il que c'était de l'humour) de la part de l'auteur. J'ai donc répondu à ce que je prenais pour de l'ingratitude.  La réaction ne se fit pas attendre, je crois que dans le tas présent, David a confondu une pichenette et un coup de poing dans un "punching bail". Et vous qui vous dites passionnés, auriez-vous quitté le CPC pour ça ?

AMSLIVE N°5 , L'explication du SNN. Jeu de mot madram ©1998

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 085 millisecondes et consultée 865 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.