CODINGCLASSEURS WEKA ★ Comment exploiterr toutes les ressources et augmenter les performances de votre AMSTRAD CPC ★

4/4.5 - Utilisation du Turbo-PascalCoding Classeurs Weka

4/4.5 - Utilisation du Turbo-Pascal

Afin de mieux assimiler les aspects théoriques, nous proposons dans ce chapitre des programmes types écrits en Turbo-Pascal. Certains d'entre eux nous ont été demandés par nos lecteurs, d'autres illustrent un ou plusieurs points fondamentaux et/ou complexes du Turbo-Pascal.

Lorsque cela est nécessaire, un ou plusieurs programmes écrits en Assembleur accompagnent le listing en Turbo-Pascal.

En effet, malgré les grandes possibilités de ce dernier, certaines ressources matérielles (points d'entrée du Firmware ou du CP/M, accès aux ports d'entrée/sortie, à la mémoire de l'écran), et d'une manière plus générale tous les circuits de base de la carte mère ne peuvent pas être accèdes directement par les ordres du Turbo-Pascal.

Enfin, lorsque les programmes décrits sont complexes, ils sont agrémentés d'un ou de plusieurs organigrammes dans le but de bien visualiser leur structure.

 

Page précédente : 4/4.4 Identificateurs standard (!) (13er Complément)

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 141 millisecondes et consultée 691 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.