CODINGCLASSEURS WEKA ★ Comment exploiterr toutes les ressources et augmenter les performances de votre AMSTRAD CPC ★

4/2.7 - Les banques ROM ou FIRMWARECoding Classeurs Weka

4/2 - Assembleur Z80 : Définitions et rappels de base

4/2.7 - Les banques ROM ou FIRMWARE

Cette partie décrit les micro-programmes installés dans les mémoires ROM occupant les adresses 0000H à 4000H.

Reportez-vous à la partie 2 pour avoir des détails sur l'organisation des mémoires de l'AMSTRAD.

Ces programmes élémentaires ont pour but de faciliter la gestion des mémoires et périphériques pour un programmeur qui travaille en ASSEMBLEUR.

Nous avons divisé les fonctions du firmware en 9 groupes :

  • clavier,
  • écran en mode texte,
  • écran en mode graphique,
  • gestion hard de l'écran,
  • circuit sonore,
  • gestion de l'interface cassette et disquette,
  • kernel (« cœur » de l'ordinateur),
  • imprimante et gestion bas niveau de la carte mère,
  • bloc d'indirection.

Chaque fonction est présentée sous la forme d'un ou plusie-urs‘ clé(s) (par exemple, KM INITIALISE) et d'un point d entréx^exadeci-mal. Une description de la fonction est ensuite donnee. Cette descr p tion est accompagnée des paramètres en entrée nécessaires pour activer la fonction et des paramètres modifiés en sortie. Enfin, les fonctions relation directe sont citées.

Prenons l'exemple de KM TEST KEY.

Cette fonction teste si une touche particulière ou le bouton du joystick est pressé.

En entrée, le registre A contient le code de la touche à tester. En sortie, le flag « Zéro » indique si une touche est pressée, et le registre C contient I état des touches SHIFT et CONTROL. Enfin, les registres A et HL, et les autres flags sont écrasés.

Si nous voulons attendre l'appui sur une touche particulière, puis déclencher un traitement quand cette touche est actionnée, la fonction KM TEST KEY pourra être utilisée de la manière suivante :

ADR: EQU $ ;Adresse de rebouclage
ld A, < Code touche a tester >
call 0BB1EH ;Appel de KM TEST KEY
jr Z,ADR ;La touche n'est pas pressée
TRA: EQU $
     ;Traitement relatif a la touche RET

Ce sous-propramme sera appelé par CALL ADR.

Page précédente : 4/2.6.1 - DEVPAC

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 851 millisecondes et consultée 344 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.