CODINGCLASSEURS WEKA ★ Comment exploiterr toutes les ressources et augmenter les performances de votre AMSTRAD CPC ★

4/2.5.1 Initiation au langage machineCoding Classeurs Weka

4/2 - Assembleur Z80 : Définitions et rappels de base

4/2.5 - Cours de programmation

4/2.5.1 Initiation au langage machine

Le langage machine et l'assembleur font presque toujours peur à l'amateur ayant abordé l'informatique par la programmation en Basic. Il est vrai que le listing d'un logiciel machine n'a rien de très engageant, et que les manuels d'accompagnement des micro-ordinateurs décrivent les instructions donnant accès au langage machine comme réservées à des programmeurs avertis. Seulement, amateur averti, il faut bien le devenir un jour !

La partie 4, chapitre 2 contient toutes les données nécessaires pour programmer correctement l'Amstrad en assembleur, à condition d'avoir déjà une certaine habitude du travail sur microprocesseur.

Cette initiation a pour but de rendre le langage machine accessible à l'amateur uniquement familier du Basic : après avoir assimilé cette « mise à niveau », il pourra attaquer de plain-pied la découverte de toutes les subtilités de l'assembleur sur Amstrad.

 

★ NOTE: 9e Complément

Page précédente : 4/2.5 - Cours de programmation

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 216 millisecondes et consultée 117 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.