★ AMSTRAD CPC ★ SOFTOGRAPHIE ★ PEDRO RUIZ ★

Pedro RuizOpera Soft (Amstrad Sinclair Ocio)Games - AuteursOpera SoftOpera SoftOpera Soft Tape Protection
★ Ce texte vous est présenté dans sa version originale ★ 
 ★ This text is presented to you in its original version ★ 
 ★ Este texto se presenta en su versión original ★ 
 ★ Dieser Text wird in seiner Originalfassung präsentiert ★ 


Pedro Ruiz y Angel Nieto después de la firma del contrato,el primer fichaje de Opera Soft. (1990)

Pedro Ruiz, el iefe. pero uno más programando. (1986)
CATEGORYTITLES (26)YEAR
GAMELIST Poogaboo 1991
GAMELIST Mot: El Juego
Mot à l'opéra
1989
GAMELIST Cosa Nostra 1987
GAMELIST La Abadia del Crimen 1988
GAMELIST Goody 1987
GAMELIST Mundial de Futbol 1990
GAMELIST Guillermo Tell 1989
GAMELIST Solo 1989
GAMELIST Trigger 1989
GAMELIST The Last Mission 1987
GAMELIST Angel Nieto Pole 500 1990
GAMELIST Corsarios
Corsaires
1989
GAMELIST Rescate en El Golfo 1991
GAMELIST Mutan Zone 1988
GAMELIST Livingstone Supongo 2
Livingstone Supongo II
1989
GAMELIST Sol Negro
Soleil Noir
1988
GAMELIST Gonzzalezz 1989
GAMELIST Sirwood 1990
GAMELIST Livingstone Supongo 1
Livingstone, I Presume
1986
GAMELIST Supertripper
Super Tripper
1985
GAMELIST Poli Diaz Boxeo 1991
GAMELIST Golden Basket 1990
GAMELIST Ulises 1989
GAMELIST Mythos
Mithos
1990
GAMELIST Soviet 1991
GAMELIST Jai Alai 1990

★ COMPANY: OPERA SOFT
★ PAYS:

★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Info » Jacques Vandenberghe
» Info » Morbid
» Info » John Line
» Info » Régis Nicolas
» Info » Philip Tate
» Info » Pedro Fernández
Je participe au site:

» Vous avez remarqué une erreur dans ce texte ?
» Aidez-nous à améliorer cette page : en nous contactant via le forum ou par email.

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop
Page créée en 448 millisecondes et consultée 2924 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.