APPLICATIONSDIVERS ★ DIONYSOS ★

DionysosApplications Divers

Dieu de la vigne et du vin chez les Grecs, Dionysos est aussi une gestion de cave éditée par Pétrel Informatique. Même si vous vous contentez d'acheter votre vin chez un négociant, Dionysos saura vous conseiller sur l'art de choisir et de servir une bonne bouteille.

Dionysos tourne sur CPC et sur PCW. Une adaptation sur PC est en préparation. La version que nous avons testée est destinée à tout CPC muni d'un lecteur de disquette. L'étiquette de la boîte a un côté "amateur" qui rappelle celle des vins et des alcools artisanaux : dessin rudimentaire et calligraphie appliquée. Mais ce qui compte, c'est ce qu'il y a dans la bouteille ou, dans le cas présent, sur la disquette.

La base d'une cave

Le menu principal renvoie sur deux options : la gestion de cave ou bien la base de données sur les grands vins de France. Une cave-type figure déjà sur la disquette afin de se familiariser avec le programme. Ce fichier nommé CAVE.BAK peut éventuellement être supprimé, mais ce serait dommage de se priver de certaines bonnes adresses de négociants qui y figurent ; il est plus judicieux de le conserver et de sauvegarder sa propre cave sur une disquette séparée. Sur CPC, Dionysos, j^sas jusqu'à soixante crus, chacun pouvant comporter un grand nombre de bouteilles, ce qui répondra aux besoins de la plus grande partie des amateurs. La version PCW accepte deux cents crus, ce qui est considérable ! Création de fiches, appel, suppression ou modification se font le plus simplement du monde. Sortir une bouteille et mettre la cave à jour est un jeu d'enfant. La convivialité de Dionysos est, sur ce point, irréprochable.
Chaque fiche reprend les caractéristiques du vin : l'appellation, la région, le nom du cru et le
millésime ainsi que les coordonnées du négociant, la date d'entrée du vin et son prix sont enregistrés. Option intéressante, la possibilité d'actualiser le prix d'une bouteille permet de connaître la valeur réelle de la cave et de lister vos estimables richesses sur imprimante. Suivant vos directives, Dionysos saura même éviter la rupture de stock. L'accès aux fiches est effectué via un recensement par nom des vins. Les recherches multi-critères n'ont malheureusement pas été prévues : impossible donc de connaître le nombre de Bordeaux et de Bourgognes en cave ou bien les vins d'Alsace de tel cépage entrés telle année. En pratique, ces renseignements sont, il est vrai, rarement indispensables.

Carte des vins

Second volet de Dionysos, la base de données sur les grands vins de France s'adresse à tous les amateurs, qu'ils possèdent ou non une cave. Sur un 464, le traitement des nombreux fichiers vineux occupera parfois la machine pendant deux à trois bonnes minutes. Le 6128, fort heureusement, digère l'ouvrage bien plus rapidement.
Onze régions de France figurent au menu, soit 342 vins. La liste n'est certes pas exhaustive (il existe des centaines de « châteaux» rien que dans le Bordelais) mais elle est plus que suffisante. Du vin du Bugey – un VDQS sans prétention – au prestigieux Château Petrus 1er Grand Cru classé, Dionysos vous familiarisera avec la production de nos vignobles. Si par bonheur il restait en cave l'une ou l'autre de ces bouteilles, Dionysos vous le rappellerait.
L'accès aux différents crus est aussi possible par plats. En effet, trente cinq mets ont été sélectionnés. Si vous aviez des doutes pour accompagner un foie gras, du gibier ou des écrevisses par exemple, Dionysos aussitôt vous proposerait une sélection de vins.

Que choisir ?

Avant de passer commande à un négociant, Dionysos saura vous guider dans le labyrinthe des appellations (VDQS", AOC), des cépages et des millésimes. Ceux-ci vont des années 1972 à 1985. Pour 35 F, Pétrel Informatique remettra votre base de données à jour. Les années 1986 et 1987 devraient être disponibles d'ici peu...
Les indications de prix sont succinctes (trois petites bouteilles au maximum). Un à cinq verres classent les années (de médiocre à exceptionnelle). Un sous-menu « informations complémentaires » permet d'accéder à la partie encyclopédique du vin sélectionné : vous saurez tout sur l'année de l'appellation, la production moyenne en hectolitres, les cépages et le degré minimum. Une petite notice fera de vous un puits de science. Saviez-vous que le clavelin est une bouteille spécialement conçue pour le « vin jaune», un «Jura» qui peut vieillir jusqu'à cent ans ?
Reste à déguster la bouteille. On ne sert pas un vénérable Bordeaux (qu'il vaut mieux aérer dans un carafon) comme un Bourgueil. Pour qu'un vin restitue toute sa richesse, il doit être servi à bonne température et à maturité. Ces paramètres n'auront bientôt plus de secret pour vous. A qui s'adresse Dionysos ? Pas aux sommeliers professionnels : leur connaissance des vins et la sûreté de leur goût vont bien au-delà de ce programme. En revanche, il sera d'une réelle utilité aux nombreux amateurs qui veulent améliorer leur cave et l'utiliser au mieux. A tous, il permettra de bien choisir un vin. Un voyage dans Dionysos dévoilera mille aspects du vin de France. Or, pour bien apprécier un vin, il faut bien le connaître.

Renseignements : Pétrel Informatique
– 6, rue Isambard
27120 Pacy-sur-Eure.
Tél.: 32 2616 65.
Prix TTC :
-  CPC : 250 F
-  PCW : 395 F

Bernard JOLIVALT , AMMAG n°42

★ EDITEUR: Pétrel Informatique
★ ANNÉE: ???
CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: COMMERCIALE
★ AUTEUR(S): ???

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Data Protection (Popular Computing Weekly)
» Applications » Double Hauteur (CPC Revue)
» Applications » La Banque de Memoire du 6128 (Amstrad Magazine)
» Applications » 16 Utilities
» Applications » Utilitaire de Modification de Directory (Amstrad Magazine)
» Applications » Editeur de disques (Catdisk)

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 287 millisecondes et consultée 801 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.