APPLICATIONSCREATION MUSICAL ★ MUSIC-PRO VS. E.M.U|AMSTRAD CENT POUR CENT) ★

Music-ProMusic-Pro vs. E.M.U|Amstrad Cent Pour Cent)

TOUTE LA MUSIQUE
QUE J'AIME

La musique est partout, par exemple le matin quand les petits oiseaux chantent dans le vert feuillage, et, tenez, je l'ai même rencontrée le 8 mai dernier place de la République. "Vous n'avez pas le monopole de la musique", se seraient lancé à la figure nos tristes représentants politiques. Mais nous sommes gens raisonnables et préférons que ce monopole soit à la portée de tous. Pour cela, il nous faut faire encore un petit effort. Alors tout le monde en piste, et que la fête continue.

J'espère que depuis le mois dernier, dans toutes les chaumières, résonnent les sons mélodieux des chants de printemps du CPC. Plus beau que le son du cor au fond du bois, le CPC au fond de la chambre possède un timbre qui lui est propre et que beaucoup d'entre vous aimeraient lui voir perdre. Nous allons donc revenir pour l'instant aux différents svn-thétiseurs compris dans deux des logiciels que je vous ai présentés il y a deux mois. En tenant compte, cette fois, de vos énormes connaissances en la matière, puisque le mode de fonctionnement des instructions sonores en Basic n'a plus aucun secret pour vous depuis le mois dernier. Les développements qui vont suivre vous paraîtront certainement plus clairs, maintenant que vous avez un peu taquiné le goujon. Car, comme le disait Lao Tseu : "C'est en courbant que l'on devient échine." Je sens un léger flottement dans l'assisîance ; ce n'est tout de même pas ma faute si ce brave homme n'avait plus toute sa tète à la fin de sa vie ! Et puis cela introduit parfaitement le premier point de ma troisième partie...

COURBEZ VOS SONS

Voilà ce qui m'a fait choisir les deux softs que sont EMU, de Gremlin, et MUSICPRO, de Music Logiciel : ils possèdent un synthétiseur très facile d'accès qui utilise le principe des courbes comme représentation des différentes enveloppes permettant de travailler les sons ; de plus, les morceaux créés sur ces logiciels sont récupérables dans un programme Basic, comme nous le verrons par la suite. Bien que ne fonctionnant pas de la même façon, EMU et MUSICPRO permettent de travailler des sons plus facilement que ne le font les instructions Basic du CPC que nous avons vues le mois dernier, et surtout ils ont largement développé les possibilités offertes jusqu'alors à l'utilisateur.


MUSIC PRO

LE PRO DU SON

Maitre incontesté en matière de synthétiseur, MUSICPRO a poussé le vice jusqu'à découper les enveloppes de volume en quatre tronçons différents, bien connus des musiciens. Nous avons vu le mois dernier que l'enveloppe de volume en Basic pouvait être représentée par une courbe définie par trois paramètres : le nombre de pas de variation, l'amplitude de la variation et la durée de chaque pas, cette séquence de trois paramètres pouvant être reproduite plusieurs fois en modifiant tes différents paramètres. MUSICPRO a simplifié cela et vous donne la possibilité de régler votre enveloppe par quatre paramètres qui définissent l'ensemble de l'enveloppe dans le temps. Ces paramètres sont 1 attaque, le déclin, le soutier et la relâche. Ne vous affolez pas, nous allons reprendre cela en détail. Lorsque l'on joue une note sur un instrument, le son varie en volume. Tout d'abord il augmente rapidement, puisqu'il passe de zéro au volume maximal de la note ; par la suite, le volume a tendance à redescendre jusqu'à un niveau stable. La troisième phase que subit ce pauvre son est le soutien : c'est la période pendant laquelle le volume reste stable. Et, enfin, la dernière phase, la relâche, qui est la période comprise entre le moment où le volume perd sa stabilité et le moment où l'on n'entend plus rien.

L'ECRAN A CRAN

Cette partie du logiciel se présente sur un écran composé de sept boites de dialogue, dont trois avec diagrammes. Les boîtes de dialogue permettent de modifier les paramètres ou de réaliser certaines actions, telles que faire jouer la note que l'on est en train de travailler. La première boîte permet de choisir un des quarante sons disponibles dans la banque, de le nommer et de le faire jouer. Située à sa droite, la boîte de dialogue suivante est divisée en douze parties ordonnées en quatre colonnes. La première colonne concerne l'enveloppe de volume, la deuxième, l'enveloppe de tonalité, la troisième, le bruit ou l'enveloppe de bruit, et la dernière, le clavier. En bas, trois fenêtres sont ouvertes et représentent les courbes des différentes enveloppes : volume, tonalité et bruit. En haut à droite, une fenêtre reste vide ; elle ne se remplît que lorsque l'on valide l'une des trois enveloppes et permet de modifier les tronçons grâce a deux paramètres, sauf pour le dia gramme du bruit. Pour l'enveloppe de volume, ces paramètres sont d'une part le volume atteint et d'autre part la durée pour atteindre ce volume. Dans l'enveloppe de tonalité, les paramètres sont différents ; il s'agit tout d'abord de l'amplitude atteinte dans le tronçon, c'est-à-dire des différences de hauteur de la note, paramétrable par pas très fins et de la durée mise pour atteindre cette amplitude. La première enveloppe est très importante, puisque chaque instrument possède des caractéristiques très différentes et que le comportement d'une note n'est pas le même lorsqu'il s'agit d'un violon ou d'un piano. En modifiant l'attaque, votre son sera plus ou moins sec. puis les autres tronçons détermineront si la baisse du volume ou la stabilité sont importantes. Il existe enfin une courbe représentant le bruit. Comme nous l'avions vu la dernière fois, le CPC possède trente-deux bruits, mais il est possible, grâce à trois paramètres, de les modifier dans MUSICPRO et donc de créer une enveloppe de bruit. Les trois paramètres utilisés sont, premièrement, un bruit de départ, deuxièmement, un bruit d'arrivée et, enfin, une durée pour passer d'un bruit à un autre.


EMU, de Gremlin

La présentation de ces trois courbes sur un seul écran a donc l'avantage non seulement de permettre de mieux comprendre l'évolution du son au travers des différentes courbes, mais encore de pouvoir tester rapidement chaque modification. Le logiciel dispose déjà de trois banques de quarante sons, ainsi que de bruits supplémentaires ; il est donc possible dès le départ de modifier des sons déjà créés, puis de les sauvegarder sous un autre nom, ce qui permet de mélanger ainsi les différentes banques.

A100%

MUSIC PRO
★ ÉDITEUR: MUSIC LOGICIEL
★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1987
★ CONFIG: ???
★ LANGAGES:
★ AUTEUR: CHARLES CALLET
E.M.U
★ ÉDITEURS: GREMLIN GRAPHICS/ DISCOVERY
★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1987
★ CONFIG: ???
★ LANGAGES:
★ AUTEUR(S): ???

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Files:
» E.M.U-Electronic  Music  Utility    ENGLISHDATE: 2013-09-03
DL: 88 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 57Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

» Music  Processor  v1.0    ENGLISHDATE: 2017-12-21
DL: 10 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 12Ko
NOTE: Upload by CPCLOV ; 42 Cyls
.HFE: NON

» Music  Pro    FRENCHDATE: 2013-09-03
DL: 165 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 97Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Advert/Publicité:
» Music  Pro    FRENCHDATE: 2017-01-22
DL: 40 fois
TYPE: image
SIZE: 569Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w2506*h1685
 

Cover:
» E.M.U-Electronic  Music  Utility    ENGLISHDATE: 2014-05-05
DL: 140 fois
TYPE: image
SIZE: 353Ko
NOTE: w1214*h809

Dumps disquettes (version commerciale):
» E.M.U-Electronic  Music  Utility    ENGLISHDATE: 2017-12-20
DL: 3 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 35Ko
NOTE: Dump by Abraxas ; Include CPM 2.2 bootloader/42 Cyls
.HFE: NON

» Music  Pro    FRENCHDATE: 2017-05-09
DL: 8 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 37Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; 40 Cyls
.HFE: NON

Manuel d'utilisation:
» E.M.U    ENGLISH    MANUALDATE: 2014-05-05
DL: 90 fois
TYPE: PDF
SIZE: 2139Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Sprites Logiciels - Edit-Music
» Applications » Music Processor
» Applications » Music-Pro vs. E.M.U (Amstrad Cent Pour Cent)
» Info » Charles Callet
» Applications » Protracker Module Converter
» Games » Charles Callet

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 064 millisecondes et consultée 969 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.