APPLICATIONSDIVERS ★ PROGRAMME FEUILLE A FEUILLE ★

Programme Feuille a Feuille|Microstrad)Applications Divers

Cadrage, sauts de pages et italiques font les listes plus belles. Et plus faciles à classer.
Les listes de programmes Basic qui paraissent dans Microstrad sont imprimées en « quarante colonnes », soit quarante caractères par ligne. Ce choix facilite la saisie au clavier, et permet de mieux retrouver les erreurs de frappe. Il suffit de comparer ce que vous obtenez sur l'écran (en mode 1, bien sûr) et ce que vous voyez sur le papier. Nous vous conseillons vivement d'utiliser ce même principe pour tirer sur papier vos propres listes, que vous conservez en archivage. Vous avez bien évidemment remarqué que l'usage d'un classeur est fort peu pratique pour conserver des listes tirées sur du papier continu. Cet utilitaire vous permettra de tirer parti de tous les avantages du papier continu, en lui adjoignant les avantages du feuille à feuille, plus quelques petits trucs bien pratiques.

L'impression de listes avec ce programme a les caractéristiques suivantes :

  • quarante caractères par ligne,
  • centrage des lignes sur la page (permet de faire des perforations sans percer le texte),
  • sauts de pages automatiques selon la longueur des pages utilisées (pour éviter les pliures du papier continu, ce qui permet de séparer les feuilles – toujours pour les mettre en classeur – sans amputer le texte),
  • impression des numéros de lignes en italiques.

Le programme travaille à partir d'un texte en ASCII qu'il trouve sur cassette ou disquette. Il faudra donc sauvegarder le programme sous cette forme, avant de le lister. Si le programme à lister s'appelle machin, vous le sauvegarderez donc par SAVE« machin », A. Ensuite, vous chargerez l'utilitaire de listage, et lancerez son exécution. Indiquez alors le titre du programme ASCII, puis la longueur en pouces de votre papier imprimante (11 pouces correspondent à 28 cm, et 12 pouces à 30,5 cm). Si la longueur est de 12 pouces, il suffit de valider la réponse proposée par le programme. Vous positionnerez le papier sous l'imprimante à quelques lignes en dessous de la pliure de page.

La version du programme proposée ici est destinée aux imprimantes compatibles Epson, comme la DMP 2000. Ceux qui utilisent la DMP1 devront effectuer les modifications qui s'imposent (lignes 110 à 130 et 340 essentiellement). Il est possible de réduire le nombre de lignes par page, en modifiant la ligne 310. Enfin, si le papier que vous utilisez ne mesure ni 11, ni 12 pouces, c'est la ligne 280 qu'il faudra modifier.

MICROSTRAD n°8

★ EDITEUR: MICROSTRAD
★ ANNÉE: 1986
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: JOËL JARDOUIN

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 097 millisecondes et consultée 659 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.