APPLICATIONSDIVERS ★ JOUONS AU PROFS ★

Jouons au profsApplications Divers

La rentrée approchant nous vous proposons ce mois-ci un programme capable soit de calculer la moyenne de vos notes, soit de faire la somme des points obtenus pour un devoir écrit, soit encore de commenter vos résultats par matière, en fonction de l'évolution des notes et de leur moyenne. Dans ce dernier cas le programme que nous vous présentons tiendra compte de la meilleure note obtenue, de la plus mauvaise, de leur valeur par rapport à votre moyenne et la dernière note.

Autour de ces divers paramètres, un commentaire sera établi. Attention : comme l'indique notre programme, lors de son utilisation les diverses notes que vous lui indiquerez doivent être établies sur la même base (sur 10, 20 ou autre). De même, le nombre de notes sur lequel doit porter la moyenne devra être précisé pour chaque matière.

Ne vous attendez pas à être félicité car, si vous suivez cette rubrique avec intérêt, c'est que vous pouvez sans aucun doute faire mieux que ce qu'il vous est demandé. Tout au plus notre programme vous répondra que votre travail est bon et régulier... ce qui est à prendre comme un compliment.

Ces quelques précisions apportées, passons à son écriture.

Nous l'avons voulu “convivial” ; c'est-à-dire clair, même pour des personnes n'ayant aucune notion d'informatique. Il ne sera donc pas étonnant de trouver de nombreux affichages de textes, destinés à guider l'utilisateur dans les lignes de ce programme.

En premier lieu nous initialise-rons l'Amstrad. Nous lui demanderons donc de passer en mode 1 (mode normal de fonctionnement) et d'effacer son écran (ligne 10). La page de présentation sera alors donnée (lignes 20 à 110) puis l'appareil vous demandera de taper votre choix. Si ce dernier ne fait pas partie de la liste présentée, l'ordinateur indiquera (ligne 130) “Choix non proposé” et reviendra en ligne 120. Si, par contre, votre choix (1, 2 ou 3) est accepté la machine le signalera par l'émission d'un “bip” (ligne 180) et engagera la sous-routine adéquate. Celles-ci sont au nombre de trois. La première, placée des lignes 180 à 590 calcule une moyenne. La seconde comprise entre les lignes 600 et 810 effectue un total. Enfin la dernière, placée de 820 à 1210, après avoir réutilisé la sous-routine des lignes 180 à 590, fournira un commentaire fonction de l'évolution des résultats. Passons donc en revue chacune de ces sous-routines.

Le calcul de moyennes: cette sous-routine, comprise entres les lignes 180 et 590 se chargera de ce calcul. En premier lieu l'ordinateur demandera sur combien de notes doit porter la moyenne (ligne 310). Une fois ce nombre indiqué la machine effacera de nouveau l'écran et confirmera le nombre de notes à prendre en compte pour le calcul de moyenne (lignes 320 à 400). Diverses variables seront alors initialisées. T correspond au total des points obtenus, MY à la moyenne calculée, MX à la meilleure note obtenue, MN à la moins bonne et DR à la dernière.

Ces variables ne seront pas ici utilisées directement; elles nous serviront, lors de la sous-routine des commentaires, à établir ceux-ci. Une boucle, comprise entre les lignes 420 et 490, sera utilisée pour mémoriser les notes. Sa longueur est fonction du nombre de notes sur lesquelles porte la moyenne. Ce nombre est indiqué par la variable X de la ligne 420. Une fois l'ensemble des notes tapées, T aura pour valeur le total des points obtenus. MY sera donc calculée en divisant T par X (nombre de notes) puis sera affichée. Ensuite le programme demandera si une autre moyenne, portant sur un nombre de notes identique, est à effectuer et, en fonction de la réponse fournie, soit reviendra au début de cette sous-routine, soit retournera au menu principal.

La sous-routine de calcul des points, placée des lignes 600 à 810 est également très simple dans son principe. En effet, elle aura pour fonction de calculer un total. Tant que des points seront entrés au clavier ils seront additionnés. Le total sera obtenu en tapant T. P, variable utilisée pour la totalisation des points sera alors affichée et, de nouveau en fonction de la réponse fournie, soit le programme reviendra au début de cette sous-routine, soit le menu principal s'affichera.

La dernière sous-routine de ce programme concerne l'établissement des commentaires. Comprise entre les lignes 820 et 1180 elle comportera une série de tests sur les variables MY, MX, MN et DR. Pour en déterminer les valeurs, la sous-routine de calcul de moyenne sera de nouveau utilisée. En fonction de ces divers paramètres, le commentaire sera établi puis affiché. Enfin, comme toujours, après avoir fourni sa réponse le programme reviendra soit en début de sous-routine, soit au menu principal.

La frappe ne doit pas poser de problème particulier. Afin de rendre le programme facilement adaptable à d'autres machines que l'Amstrad, nous n'avons pas utilisé de basic abrégé. De même l'ensemble des instructions est mentionné sur notre listing.

L'utilisation est simple: après avoir tappé RUN le menu principal apparaîtra sur l'écran. Il suffira alors de suivre les indications présentées pour accéder aux diverses possibilités du programme.

Henri-Pierre PENEL , Science&Vie n°827

★ EDITEUR: Science&Vie
★ ANNÉE: 1986
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: Henri-Pierre PENEL

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Type-in/Listings:
» Jouons  a  profs    (Science  et  Vie)    FRENCHDATE: 2018-07-30
DL: 9 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 23Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; 42 Cyls
.HFE: OUI

» Jouons  a  Profs    (Science  et  Vie)    LISTING    FRENCHDATE: 2016-03-11
DL: 53 fois
TYPE: PDF
SIZE: 600Ko
NOTE: 2 pages/PDFlib v1.6

★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Jaquette (CPC Revue)
» Applications » Tape - Monitor (CPC Amstrad International)
» Applications » Menu 2 Plus (CPC Revue)
» Applications » Screen Dump (CPC Attack)
» Applications » Flippy v2.2 (CPC Attack!)
» Applications » Poeme express

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 116 millisecondes et consultée 463 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.