APPLICATIONSDIVERS ★ ÉCRITURE ÉVOLUÉE ★

Écriture Evoluée sur Amstrad CPC|CPC Revue)Applications Divers

Pour réaliser vos plus beaux écrans, voici un programme qui, bien que lent à l'exécution, provoquera quelques effets spectaculaires.

Les possibilités graphiques de cet ordinateur sont assez bonnes, mais il ne possède qu'un seul jeu de caractères alphanumériques. La fonction "TAG" permet l'écriture sur son écran graphique et l'utilisateur peut remplacer le jeu standard par ses propres caractères. Néanmoins, l'écriture sera toujours la même et horizontale de gauche à droite. Ceci est très insuffisant dans le cas de CAO et DAO, conception ou dessin, assistés par ordinateur.

Le programme proposé permet l'écriture évoluée à partir d'un jeu de caractères standard ou tout autre, chargé auparavant à la place de celui-ci. Le début de ce tableau est situé à l'adresse & 9000 (variable I).

Les fonctions de base sont assez nombreuses :

  • écriture avec ou sans image symétrique (S$ = "0" ou "N").
    Les trois types de symétries sont possibles : par rapport è l'axe X, Y, ou symétrie polaire IC$ = "X". "Y" ou "0"> ;
  • choix de l'origine en coordonnée X, Y. Le curseur est positionné comme pour la fonction "TAG" dans l'angle supérieur gauche du premier caractère (variables X, X2, Y, Y2). Ne pas oublier que l'origine de l'écran se situe dans l'angle inférieur gauche ;
  • angle par rapport à l'horizontale en radians: Compte-tenu de l'orientation des angles sur CPC, l'angle positif est dans le sens des aiguilles d'une montre (variable A). Ainsi un angle A = 0 donnera l'écriture horizontale normale, A = - PI/2 l'écriture verticale de bas en haut et A = - PIM l'écriture à 45° du bas à gauche vers le haut à droite. Tous les angles sont possibles, mais compte-tenu de la faible résolution verticale, l'écriture oblique donnera les caractères plus ou moins "chinois". Nous verrons plus loin comment y remédier partiellement ;
  • largeur (L, L1 et hauteur (H, H1 ) au choix, ces valeurs étant des entiers ;
  • caractères déformés selon X ou Y (variables DX, DY). Les facteurs de déformation (zéro pour caractère non déformé) permettent d'obtenir les caractères à rayures verticales (DX = 1 ), horizontales (DY = 1) ou à cottes de mailles (DX = DY = 1). Les dimensions des caractères doivent être dans ce cas égales ou supérieures à 2 dans le sens de déformation. Toutes les valeurs sont possibles, mais attention au résultat ;
  • choix de l'inclinaison : pour IX = 0 l'écriture droite, IX = 1 penchée à gauche, IX = -1 penchée à droite ;
  • choix de distorsion : pour IY = 0 l'écriture droite, IY = 1 angle gauche déplacé vers le haut, IY = -1 angle gauche déplacé vers le bas ;
  • effet de perspective progressive (P = 1), ou dégressive (P = -1), en absence de perspective P = 0 ;
  • écriture prioritaire. Pour P1 = 0 l'écriture en cours sera superposée à l'écriture ou au dessin existant sur l'écran. Pour PI = 1 l'écran sera effacé à l'emplacement de la nouvelle écriture ce qui donne l'effet d'une étiquette couleur fond avec écriture couleur encre. Ce paramètre associé à celui de l'écriture inverse (E) permet la création des étiquettes de couleur encre avec texte couleur fond ;
  • effet escalier. Les paramètres EX et EY sont dissociés de la notion d'angle d'écriture et permettent ainsi de déplacer le caractère en cours d'une valeur quelconque par rapport à son emplacement normal. Ceci permet d'écrire les caractères horizontaux superposés verticalement ou en escalier, etc. Ces deux paramètres associés habilement aux effets de perspective permettent de choisir le niveau de l'horizon et les angles de fuite ;
  • l'écriture inverse permet l'écriture de couleur opposée (point par point) à celle trouvée sur l'écran. Pour écriture inverse E = 1, sinon E = 0.

Toutes les fonctions de base peuvent être utilisées soit isolées soit associées à une ou plusieurs autres fonctions et même à toutes les autres simultanément. Les seules restrictions sont liées aux dimensions des caractères et quelques impossibilités en perspective avec symétrie.

Ceci est dû au désir d'écrire un programme très court pour éviter une longue saisie.

Dans le cas de la perspective négative, la largeur et la hauteur du premier caractère doivent être égales au nombre de caractères du texte à écrire. Si le texte est plus court, il suffit de le donner entre guillemets en ajoutant le nombre d'espaces nécessaires. Dans ce cas-là il ne faut pas utiliser l'écriture prioritaire ou inverse. Les guillemets sont aussi nécessaires pour les signes de ponctuation. Chaque utilisateur a la possibilité de modifier les formules afin de changer l'effet de tel ou tel paramètre, par exemple pour pallier l'effet des caractères "chinois" lors de l'écriture oblique il faut supprimer l'effet de l'angle sur les indices de dimensions S et T des blocs effacement et écriture. Ainsi la ligne 1910 sera : X1 =C1-J1 + S-T + I1 +X + S*DX-T*DY Les autres lignes comportant S et T seront modifiées de même façon.

LISTE DES VARIABLES NON CITEES DANS LE TEXTE

  • D : témoin symétrie Y : D = 2 ; sinon : D = 1
  • PL et FLAG : paramètres de lecture des caractères pour symétrie Y : FLAG =-1, PL = 0 ; pour symétrie X : FLAG = 1, PL= 1 ; sinon : FLAG = 1, PL = 0
  • A$ : texte à écrire
  • K : indice de boucle, caractère en cours
  • CA : ASCII de caractère en cours
  • J : indice de boucle, ligne de caractères en cours J1, J2,I1, paramètres liés à J
  • V : valeur d'octet représentant une ligne de caractères en cours
  • Z : valeur de comparaison pour point en cours
  • C : indice de boucle, point en cours C1, C2, I2, paramètres liés à C
  • T$ : chaîne de service
  • S, T : indices des boucles point/ligne liés aux dimensions des caractères
  • X1,Y1 : coordonnées du point en cours
  • V1 : valeur de ligne du caractère en cours inversé (pour symétrie Y).

CPC n°19

★ ÉDITEUR: CPC Revue
★ LICENCE: LISTING
★ ANNÉE: 1987
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ TYPE: LISTING
★ AUTEUR: D. Vasiljevic

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

File:
» ECRITURE  EVOLUEEDATE: 2013-09-03
DL: 16 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 21Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Moniteur de Disquette (CPC Revue)
» Applications » Compact (Amstrad Magazine)
» Applications » Format II (Amstar&CPC)
» Applications » Turbo - Cruncher (CPC Amstrad International)
» Applications » Disctape (CPC Amstrad International)
» Applications » Diskettemonitor (CPC Amstrad International)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/cache
Page créée en 184 millisecondes et consultée 700 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.