APPLICATIONSCREATION MUSICAL ★ GENERATEUR BASSE FREQUENCE STEREOPHONIQUE ★

Generateur de Basse Frequense StereoApplications Creation Musical

TOUT SUR SOUND

Voici la transformation de votre CPC en un appareil qui rendra de nombreux services aux bidouilleurs.

Un générateur de sons est un générateur basse fréquence (ou GBF), puisqu'un son est une basse fréquence.

Un GBF est un instrument qui se trouve dans les ateliers et laboratoires où l'on étudie ou travaille sur des appareils qui traitent le son.

Il permet d'envoyer des signaux électriques vers des amplificateurs, magnétophones préamplificateurs, etc en vue de tester leurs performances (vous pourrez ainsi savoir si votre stéréo mérite le label "Haute Fidélité”, Hl FI en anglais), de les dépanner ou de'générer des fréquences en vue de diverses applications pour le bricoleur en électronique.

VENONS-EN AU PROGRAMME

La ligne essentielle qui génère la fréquence est 850. Le circuit introduit une restriction : La variation de la période se fait par paliers, et non de manière continue.

Le reste du programme se charge d'une part des conversions, car les valeurs que nous mesurons ne sont pas les mômes que celles du BASIC, et d'autre part de rendre l'utilisation facile. Les réglages seront faits à l'aide d'un seul doigt (inutile de lâcher les outils que nous tenons), ou par la manette si le GBF est éloigné de la zone de travail. Les valeurs affichées sont celles que l'on utilise le
plus, ou qui sont directement visibles sur un oscilloscope.

Toutes les grandeurs utiles se trouvent dans le tableau NOMBRE. Les indices pairs de ce tableau correspondent au canal droit et les impairs au canal gauche. Les affectations sont, suivant les indices :

  • 1 et 2 : fréquence mesurée
  • 3 et 4 : volume, valeur BASIC
  • 5 et 6 : période mesurée
  • 7 et 8 : période BASIC
  • L'indication du niveau de sortie est issue d'un tableau VOL ayant pour indice le volume BASIC correspondant. La variable S est l'indicateur du choix du paramètre à modifier. La période réelle est de 62500/période du BASIC, et la fréquence est égale à 1/période réelle.

MODE D EMPLOI

Le signal sera disponible à la prise JACK stéréo et en mono au haut-parleur du CPC et sur la broche 1 du port d'extension.

Les fréquences, tensions crête et périodes sont indiquées par des afficheurs. On sélectionne la valeur à modifier avec les touches curseur ou la manette droite/gauche. La couleur de la fenêtre change. La modification se fait par haut/bas pour les valeurs les plus petites et + ou feu ET haut/bas pour des variations plus rapides.

CARACTERISTIQUES

Génère des signaux en principe carrés, de 62500 à 15, 26 Hz, en 4095 valeurs. La variation par paliers et les tolérances des composants du CPC ne permettent pas une grande précision. La stéréo permet l'utilisation de deux fréquences distinctes. Le niveau de crête maxi est de 300 mV pour une charge de 10 Ko. La variation de cette tension en 16 valeurs est logarithmique. Les réglages se font par le clavier ou la manette.

REMARQUES TECHNIQUES

les signaux ne sont plus carrés aux fréquences les plus hautes. Le canal B sort sur les voies droite et gauche au moyen de résistances. De même, le canal son, qui commande le HP interne et la broche son du connecteur d'extension, est également relié aux canaux par des résistances, ce qui provoque un mélange.

Si les deux voies sont actives, vous détecterez donc une petite composante de la fréquence du canal voisin. Cela s'attenue en reliant à la masse, la sortie son du connecteur. Ce n'est pas un court-circuit car les résistances citées plus haut protègent les sorties. Mais vous perdrez alors l'utilisation du HP interne.

Le niveau de sortie varie en fonction de l'impédance de la charge.

Si vous utilisez le GBF pour du dépannage, il est prudent de le protéger d'éventuels retours de l'appareil en panne : suppression du continu par condensateur de liaison, limitation des tensions à 0, 6 V par une diode du genre 1N 4148 dans le sens direct car cette valeur n'est jamais atteinte par la sortie. Lors d'une utilisation de deux signaux superposés sur une même voie, il peut se produire une combinaison de fréquences donnant d'inattendus résultats. Au pire, deux signaux peuvent s'annuler s'ils sont de même période et en opposition de phase.

La synthèse stéréophonique des signaux peut en quelque sorte s'apparenter à l'utilisation de deux GBF distincts n'ayant que la masse en commun. Clin d'oeil è monsieur LISSAJOUS : au moyen d'un oscillo fonctionnant en XY et après avoir "arrondi” les signaux par un condensateur de 100-330 nF en sortie pour des fréquences < 100 Hz (ce n'est pas superbe, mais enfin... ), on pourra voir des figures assez "décoratives” se dessiner.

CPC n°24

★ EDITEUR: CPC Revue
★ ANNÉE: 198X
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: Bernard POISOT

Page précédente : Générateur de bruit et quelques valeurs intéressantes
★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Amstrad Keyboard Organ (Home Computing Weekly)
» Applications » Edimusic (CPC Revue)
» Applications » Tablatur
» Applications » Musik - Tutor (CPC Amstrad International)
» Applications » Musicos
» Applications » Boite a Rythmes (CPC Revue)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 148 millisecondes et consultée 621 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.