APPLICATIONSCREATION MUSICAL ★ TABLATUR ★

TablaturApplications Creation Musical

Vous venez d'acheter votre guitare, vous courez chez votre marchand de partitions acheter le dernier tube de l'été et là, oh surprise ; vous n'y comprenez rien. Idem devant votre clavier dernier cri. Alors, que faire ?

Avant de revendre votre instrument, posez-le délicatement, essayez-vous devant votre CPC et tapez le listing ci-dessous. Il ne vous restera qu'à entrer le nom de l'accord inscrit sous le texte de la chanson et votre cher ordinateur viendra à votre secours en vous donnant l'endroit où poser vos petits doigts sur la guitare ou le clavier.

Conformément à la nomenclature internationale, les accords sont donnés avec A, B, C, etc et non avec do, ré, mi. Pour ceux qui ne serait pas familiarisés avec cette nomenclature, voici la correspondance.

DO = C ; RE = D ; Ml = E ; FA = F ; SOL = G ; LA = A ; SI = B. Ceux qui préféreraient la nomenclature française pourront bien sûr modifier les DATAS à leur convenance. Néanmoins, la plupart des partitions sont écrites avec a,b.c. De même, j'ai entré les altérations en dièse afin de simplifier les DATAS déjà bien remplies. Là encore, chacun fait à son gré et modifie les DATAS comme il l'entend.

Votre micro préféré n'étant pas un portable, je conseille à ceux qui aiment la campagne de faire des hardcopy des accords utilisés. Mon programme ne comporte pas cette option mais il est possible aux lignes 495 et 845 de faire appel à un sous programme de hardcopy. Pour ceux qui n'en posséderaient pas, je conseille EPSON PACK paru dans le numéro 16 d'Amstrad Magazine. Le programme lui-même ne présente pas de réelles difficultés. Attention aux DATAS ! ! Une simple erreur et c'est la fausse note assurée. Cette liste d'accords n'est pas exhaustive. Moyennant quelques petits changements, vous pourrez élargir la liste de vos accords. Attention dans ce cas à agrandir les DIM. Une simple précision tout de même concernant la guitare. A droite en haut du manche apparaît un chiffre ; celui-ci représente le numéro de la première case où l'on doit positionner les doigts. D'autre part apparaît pour certains accords une succession de symboles noirs et ronds au dessus du manche. Les noirs représentent les cordes qui doivent être pincées et les ronds les cordes à ne pas pincer. Maintenant tous à vos claviers (de microordinateur) pour quelques instants de souffrance mais sachant que cet effort vous apportera une douce délivrance musicale.

AMSTRAD MAGAZINE n°26

★ EDITEUR: AMSTRAD MAGAZINE
★ ANNÉE: 1987
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: Dominique Gourdier

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

File:
» Tablatur    FRENCHDATE: 2013-09-03
DL: 46 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 23Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Background Music
» Applications » Générateur de bruit et quelques valeurs intéressantes
» Applications » Orgel - Meister (CPC Amstrad International)
» Applications » Guitar Companion (Computing With the Amstrad)
» Applications » Rh - Synthesizer
» Applications » SoundEditor

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop
Page créée en 062 millisecondes et consultée 723 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.