APPLICATIONSCREATION MUSICAL ★ MUSTUDIO (c) JEAN-MANUEL MARIES ★

Mustudio|CPC Revue)Applications Creation Musical

Il s'agit d'un programme musical, ce qui est déjà intéressant en soi. Ce qui Vest encore plus, c'est qu'il est destiné à des néophytes en informatique doublés d'ignares en musique. J'ai donc rendu MUSTUDIO (pour «MUSique sTUdio», en toute simplicité !) particulièrement SIMPLE et FACILE à utiliser.

Concrètement, il permet d'écrire (entre autres) un morceau de musique sur 4 octaves, 1 voie avec un maximum de 999 notes. Dans le détail :

Après un RUN"M, l'écran se présente divisé en 3 parties principales :

  • En haut, la parution (70 notes à la fois)
  • En bas à gauche, le tableau de saisie et de lecture des notes.
  • En bas à droite, la fenêtre des options. Sur ces portées, les notes s'inscrivent au fur et à mesure de leur saisie. Elles doivent être affichées pour pouvoir être modifiées.

Le tableau de Saisie/Lecture affiche en permanence les renseignements sur la note courante :

  • Gamme (de 1 à 4)
  • Note (do , do# , ... , la#, si)
  • Durée (o,...,   ,   ,...   , pointée ou pas)
  • Numéro Kt est une constante de temps (tempo).

Juste sous le tableau, les touches à utiliser sont indiquées avec au-dessus, les effets correspondants. Par exemple :

  • pour changer la gamme (- ou +), il faut utiliser les touches «/» et «>.
  • pour se déplacer sur la partition, il faut utiliser les touches du curseur («<-» et  «->»). On ne peut pas aller au-delà de la dernière note.

Pour choisir une durée correspondant à o,      ,      ,           ;ou , il faut appuyer
respectivement sur «Z»,«X»,«C»,«V», »B» ou «N».
Pour valider une note, il faut appuyer sur

Il y a encore 2 touches utiles :

  • le point «.» qui permet de pointer/dépointer une note.
  • la touche «]}» dont le symbole rappelle le silence, et qui permet de transformer «o             ;» en «             ;»

Pour revenir aux notes, il suffit de presser une touche correspondant à «Note» (A,W,...)

La disposition des touches A, W,... n'a pas été choisie par hasard : elle suggère un clavier de piano (!).

Enfin, encore une astuce : au cas où les durées «Standard» ne vous conviendraient pas, vous pouvez en donner de différentes, ponctuellement, en tapant directement les chiffres.

Les options

Vous étiez déjà étonné, vous n'avez pas tout vu. (Toute modestie mise à part). On choisit les options avec les touches verticales du curseur, on valide avec la barre d'espace.

On peut se servir de toutes les options (sauf CATALOGUE) en donnant une réponse «chaîne vide» ou «0» lorsqu'un nombre ou un nom (de fichier) est demandé.
Lors de la saisie de nombres ou de noms, on ne peut pas corriger une erreur en effaçant le dernier caractère introduit : il faut procéder par défilement. On retape la valeur correcte, le «rab» disparaît à gauche. (Faites-le, c'est classieux).

Aller sur une note

On ne peut travailler (modifier) que sur les 70 notes affichées. Cette option permet de «changer» de bloc. Par exemple : les notes affichées sont les notes nM 1 à 76 (bizarrerie : elles sont dans l'ordre: 70,1,2,... 69). Si vous faites : aller à la note 80, les nouvelles notes affichées sont les nM 71 à 140, et le curseur («^») est sous la note 80. (Il est invisible, pour le faire apparaître, il suffit de le déplacer).

Afficher Partition

La première note de l'écran (ou presque, cf. «Bizarrerie») est un multiple de 70 (son numéro). Ceci est dû à une gestion particulière de l'affichage. Donc, même si vous tapez «...à partir de la note n° 160», ce sera à partir de la note 140 (ah ! mais !).

Effacer des notes

On peut effacer des notes de A à B compris. Ceci entraîne un déplacement : la note B+1 vient en A, etc.

Avant   A-1  a  a+1  ...  B-1   B   B+1   B+2
Après   A-1   B+1  B+2

Insérer des vides

On peut insérer N vides à la position P, la note P se trouve donc déplacée en P+N

Avant   P-1    P    P+2
Après   P-1   (...N...)  "PM

Copier une séquence

On peut copier les notes n A à B inclus à la position P (incluse). Il faut donc insérer des blancs avant cette opération si on ne veut pas écraser les notes P et suivantes.

Modifier Kt

Pour modifier le tempo, donner sa valeur en dixième. Pour avoir Kt = 2.5, taper 25.

Jouer un morceau

Il faut l'avoir chargé avant car il n'y en a qu'un en mémoire à un moment donné. On peut jouer d'une note A à une note B (incluses). Pour interrompre l'exécution, il suffit de presser n'importe quelle touche.
Remarque : Dans EFFACER et JOUER, on peut dépasser le nombre de notes en mémoire. Par exemple, pour jouer (ou effacer) l'ensemble d'un morceau, on peut donner comme valeurs de 1 à 999.

Charger/Sauvegarder un morceau

L'extension «.MUS» est automatiquement ajoutée au nom donné-Avant un changement, consultez par précaution le catalogue de la disquette, le programme ne gère pas les erreurs, il vous faudrait relancer le programme après une réinitialisation (à cause des «symbol...»).

Point important : le morceau est sauvegardé sous la forme : Kt, Période, Durée, Période, Durée... ce qui rend le fichier très facilement récupérable par un autre programme (jeu, présentation,...). De la même façon, un fichier qui aurait cette structure pourrait être envoyé à MUSTUDIO qui se charge de reconnaître les notes d'après la période et la durée (pourvu que les gammes soient compatibles).

CPC HS

★ EDITEUR: CPC Revue
★ ANNÉE: 198x
★ CONFIG: ???
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: JEAN-MANUEL MARIES

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Type-in/Listing:
» Mustudio    (CPC  Revue)    LISTING    FRENCHDATE: 2018-08-26
DL: 75 fois
TYPE: PDF
SIZE: 1286Ko
NOTE: 12 pages/PDFlib v1.6

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Music Teacher (Popular Computing Weekly)
» Applications » Amson (Science et Vie Micro)
» Applications » Musik - Tutor (CPC Amstrad International)
» Applications » Sprites Logiciels - Edit-Music
» Applications » The Drum Studio
» Applications » Rob Baxter - Edification And Amusement Of Amstrad Users - Several Short Works of Musics

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 057 millisecondes et consultée 906 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.