APPLICATIONSCREATION GRAPHIQUE ★ RENECAR: LES CPC ONT BONS CARACTÈRES ★

Genecar|Microstrad)Applications Creation Graphique

Le Basic des CPC est prévu pour redéfinir les caractères, mais il lui manque un outil simple et facile d'emploi qui offrirait une plus grande souplesse que la feuille de papier et le crayon. Le voici !

Avec Genecar, chaque caractère que vous souhaitez redéfinir est transformé en ligne Basic. Il suffit de dessiner point par point, dans une grille de travail, le caractère désiré. Vous pouvez observer l'avancement de votre travail en vraie grandeur : le caractère en cours de redéfinition se modifie sous vos yeux, avec sa taille habituelle. Quand vous estimez que votre oeuvre est parfaite, l'appui sur la touche F ajoute au bout du programme une nouvelle ligne Basic qui contient, sous la forme d'une instruction Symbol, l'image numérique du caractère. Cette opération peut se répéter à volonté jusqu'à l'arrêt définitif, que l'on obtient en pressant sur la touche !. Genecar s'autodétruit alors, en laissant intactes les lignes générées. Vous pouvez les sauvegarder en vue de les intégrer par la suite à un autre programme à l'aide de merge.

La première ligne générée portera le numéro 10020. Il est possible de changer cette valeur en modifiant la ligne 210 (variable nl). Mais veillez à ce que la valeur choisie soit supérieure à 1380, faute de quoi vous détruiriez une partie de Genecar lui-même !

Si vous supprimez la ligne 1360, le programme ne s'autodétruira plus. Nous vous conseillons de la supprimer au moins lors de vos premiers essais. De toutes façons, pensez à sauvegarder avant tout essai ! Les lignes 1170 et 1250 contiennent les signes“ qui sont - répétons-le - ceux de l'élévation à la puissance. Sur le clavier, il faut taper la flèche dirigée vers le haut, celle qui se trouve sous la livre sterling (£).

Enfin, si vous choisissez la touche F pour signaler la fin de redéfinition d'un caractère, vous pouvez confirmer cette redéfinition (donc provoquer la création de la ligne Basic correspondante) par la touche enter. Mais vous pouvez aussi presser sur la touche CLR qui annulera l'effet de F et vous permettra de poursuivre la mise au point du caractère.
Un motif graphique couvrant plusieurs caractères est souvent indispensable à des applications particulières. On peut s'inspirer de ce programme simple pour écrire une version plus élaborée permettant de redéfinir plusieurs caractères juxtaposés et disposés au gré des besoins de l'utilisateur. Vos améliorations sont les bienvenues à Microstrad. Elles pourraient même être publiées... ?

MICROSTRAD n°4

★ EDITEUR: MICROSTRAD
★ ANNÉE: 1986
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: JEAN-PIERRE LALEVÉE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Happy-Painter (Happy Computer)
» Applications » 3D Mini - Painter
» Applications » Fractales (Tilt)
» Applications » Change your Character (Home Computing Weekly)
» Applications » DAO 3D-2D (CPC Infos)
» Applications » Spriteeditor

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 088 millisecondes et consultée 850 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.