APPLICATIONSDISQUE ★ REDUCTOR ★

Reductor|Amstar&CPC)Applications Disque

Reductor 5.2 est un compacteur d'écrans dédié aux ordinateurs AMSTRAD de la série CPC. Comme il n'est pas le seul dans sa catégorie, il se devait de proposer plus que ses concurrents, et, vous allez le voir, il dispose de caractéristiques toute à fait intéressantes, voire nouvelles.

Ce programme a été conçu sur un CPC 6128, mais il devrait tourner sans difficulté sur les CPC 464 avec drive et 664.
Dans un premier temps, nous allons nous intéresser à la technique même du compactage, puis nous passerons en revue les possibilités du programme.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

UN PEU DE TECHNIQUE

REDUCTOR utilise une technique de compactage classique, la routine de compactage recherche des suites de plus de 2 octets de même valeur dans la zone mémoire écran, et code ces suites sous la forme de 3 octets, le 1er étant l'octet de reconnaissance (valeur qui signifie que les 2 octets qui suivent sont du code compacté), le 2ème étant la valeur de l'octet de la suite (compris entre 0 et 255), le 3ème étant la longueur de la suite (comprise entre 3 et 255).

Pour l'instant, rien de révolutionnaire. Mais, à cette routine de compactage sont associées deux routines qui recherchent le meilleur octet de reconnaissance pour chaaue écran, ceci afin de réduire le plus possible la longueur de l'écran compacté.

La technique de compactage décrite ci-dessus n'est pas parfaite car quand le compacteur rencontre dans l'écran non compacté l'octet de reconnaissance, il est obligé de le coder sous la forme de 3 octets. Dans ce cas, le compactage peut ne pas être efficace quand cette suite ne fait qu'un ou deux octets, car il la code avec trois octets, d'où perte de place... Nous avons donc intérêt à rechercher un octet de reconnaissance qui apparaît le moins possible dans l'écran non compacté, c'est ce que fait la première routine. En général, elle en trouve un. Si cette recherche se traduit par un échec, le programme appelle la 2ème routine. Cette seconde routine recherche elle une valeur pour l'octet de reconnaissance qui apparaît le moins possible dans l'écran non compacté. Attention Ml Elle prend plus de temps que la précédente, Il faut compter de 1 à 3 minutes...

Après avoir vu succinctement la méthode de compactage, nous allons passer à l'utilisation proprement dite du logiciel.

UTILISATION DU LOGICIEL

Une fois que vous aurez tapé et chargé REDUCTOR, un message vous demandera d'introduire une disquette et d'appuyer sur une touche. Puis, le catalogue s'affichera et le programme vous demandera le nom de l'écran 17 ko à compacter.

Le programme va charger le fichier, le compacter, afficher les caractéristiques du code compacté (longueur en octets, taille sur la disquette, gain de taille en %, adresse d'implantation).

Arrivé à ce stade, REDUCTOR va vous proposer de configurer le décompacteur de l'écran (qui est intégré au fichier compacté) selon vos besoins. Nous allons aborder en détail chacune des options qui vous sont proposées.

Chargement en mémoire écran
REDUCTOR vous permet de charger un écran compacté dans la zone mémoire écran et de le décompacter sans «toucher» à la RAM réservée au BASIC. Tout se passe entre &C000 et &FFFF.

Utilité ??? Cela permet par exemple de charger un écran après avoir chargé un programme occupant la RAM Basic.
Il faut préciser que le décompacteur est transféré par un LDIR en &BE80. Attention à ne rien mettre à cette adresse, sinon, vous risquez d'avoir des surprises.

Si vous avez choisi cette option alors que le compactage de l'écran a nécessité ie recours à la 2ème routine de recherche, un message vous demandera si vous vouiez tester la validité du compactage. Je ne vais pas vous expliquer le pourquoi du risque d'erreur dans ce cas présent, faites ce test (laisser le disk dans le lecteur) qui charge l'écran non compacté, décompacte l'écran compacté et les compare.

Si le logiciel vous répond que le décompactage est erroné, ne pas utiliser cette option. Sinon, pas de problème.

Décompactage en &6000
Cette option vous permet de décompacter un écran en &6000 (Il n'apparaît donc pas à l'écran), pour utiliser par exemple des présentations spéciales, sujet que nous allons aborder par la suite.
Sachez qu'il vous faudra charger l'écran compacté en &2000.

Nouvelle adresse d'exécution
Cette option permet de redéfinir l'adresse d'exécution de l'écran compacté. Cette adresse est par défaut &6000.
Cela rend possible le chargement de plusieurs écrans en mémoire par exemple.

Nouveau nom de fichier
Je pense qu'il n'est pas nécessaire d'expliciter cette option.
Le programmé vous demande ensuite la confirmation de la sauvegarde.

Voilà, maintenant, j'espère que REDUCTOR n'aura plus de secret pour vous et qu'il vous aura séduit. Tout au long de cette notice. J'ai essayé d'être le plus clair possible, mais si vous avez des problèmes, vous pouvez me joindre sur le 36 14 code GRATOS, BAL HARRY.

AMSTAR&CPC n°38

★ EDITEUR: AMSTAR&CPC
★ ANNÉE: 1989
★ CONFIG: ???
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: TOM Et JERRY/GPA

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Files:
» Reductor  v5.2    FRENCHDATE: 2013-09-03
DL: 48 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 32Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

» Reductor  v5.3    FRENCHDATE: 2013-09-03
DL: 42 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 41Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Format II (Amstar&CPC)
» Applications » Formatteur pour Amstrad CPC sous CP/M v2.2 (CPC Revue)
» Applications » Supercat (CPC Revue)
» Applications » Backlist (CPC Amstrad International)
» Applications » Streamer (CPC Amstrad International)
» Applications » Speed - Formatierung (CPC Amstrad International)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 925 millisecondes et consultée 983 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.