APPLICATIONSPROGRAMMATION ★ Aide a l'analyse de programme BASIC ★

Analyse: Aide a l'Analyse de Programme Basic|CPC Revue)Applications Programmation

"Analyse est un utilitaire qui permet l'étude d'un programme écrit en Basic. Il comporte quatre fonctions, dont trois principales :

LA FONCTION "SAUTS”

"Analyse” donne la liste de toutes les lignes Basic appelées quelque part ailleurs dans le programme :

  • soit par une instruction de saut (GOTO, GOSUB, etc.),
  • soit par une instruction comportant un numéro de ligne (RUN, RENUM, RESTORE, etc.).

Cette fonction est très utile, en particulier lorsque l'on veut supprimer certaines lignes dont on ignore si elles font l'objet d'un appel : elle évite d'avoir à relire l'ensemble du programme à chaque suppression et de tomber ultérieurement sur un désagréable "line does not exist ” !

LA FONCTION "VARIABLES"

"Analyse” donne la liste classée de toutes les variables utilisées dans le programme. C'est bien utile pour un programme que l'on n'a pas conçu, mais ça peut l'être aussi lorsque, parti de 10 lignes, on en arrrive à 200 ou plus et que on n'a pas eu la rigueur (oh, le mauvais programmeur !) de noter les variables au fur et à mesure...

LA FONCTION "SOUS-PROGRAMMES"

Une fonction moins répandue : la liste de tous les sous-programmes avec :

  • le numéro de la ligne de début,
  • le numéro de la ligne de fin,
  • les retours conditionnels ("if... then return” au milieu d'un sous-programme). "Analyse” vous donne le nom du sous-programme s'il y en a un (un programmeur digne de ce nom met toujours un REM sur la première ligne...) et pousse même l'amabilité jusqu'à vous signaler le cas échéant que... le sous-programme n'existe pas.

LA DERNIERE FONCTION "SCANNER"

Elle est d'un abord moins immédiat mais permettra aux plus curieux de voir, ligne par ligne, comment et où est stocké le programme (chaque paire de chiffres indique l'adresse mémoire, puis le contenu de l'adresse en décimal). Et les plus malins des plus curieux pourront l'utiliser pour ajouter d'autres fonctions à "Analyse”.

UTILISATION

"Analyse utilise la ligne Basic 1 et les lignes 64000 et suivantes. . Le programme à analyser ne doit donc contenir ni la ligne 1 , ni les lignes supérieures à 64999. Il faut renuméroter au besoin. Charger votre programme en mémoire, puis charger "analyse" par Chain Merge.

 

Il faut noter eue a fonction "variable” n'est pas t'ès rapide, et n'est intéressante que pour ces programmes pas trop longs. Dans e cas contraire, on aura intérêt à utiliser le programme paru dans CPC n° 7 (page 85 écrit en langage machine, plus rapide

Les variables sont stockées dans un tableau ST$ 300 ' avant tri. Il se peut que la taille de ce tableau soit insuffisante pour .cire programme (message "Out of Data' . Il faut alors modifier la ligne 64415 en agrandissant le tableau (par exemple DIM ST$(600,1)).

CPC REVUE

 

★ ÉDITEUR: CPC Revue
★ LICENCE: LISTING
★ ANNÉE: 1986
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ AUTEUR: Alain Beaussant

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Type-in/Listings:
» Aide  a  l  analyse  de  programme  BASIC    (CPC  Revue)    FRENCHDATE: 2013-09-03
DL: 37 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 25Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

» Aide  a  l  analyse  de  programme  Basic    (CPC  Revue)    LISTING    FRENCHDATE: 2015-10-12
DL: 30 fois
TYPE: text
SIZE: 9Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Sembler (Popular Computing Weekly)
» Applications » Acu Basic Bugbuster (Amstrad Computer User)
» Applications » Megamon (Your Computer)
» Applications » L'abréviateur (Amstar&CPC)
» Applications » Editeur Langage Machine (CPC Revue)
» Applications » Sprites Basic (CPC Amstrad International)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/cache
Page créée en 186 millisecondes et consultée 535 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.