APPLICATIONSPROGRAMMATION ★ DAMS ET CPM ★

D.A.M.S / DAMS / A.D.A.M / ADAMDAMSDams ConverterDams OverdriveDams OVL RROM|Overland for RAMCARDS)Transformateur fichier source DAMS en fichier ASCIIDAMS|Notice)Dams et Cpm|CPC Revue)

Bien que DAMS soit un logiciel intéressant et d'utilisation aisée, il n'en reste pas moins vrai qu'il manque un certain nombre de fonctions et de facilités dans la version commercialisée.

- Pas de commandes de gestion disque

(Dir, Era, Ren)

- Impossible de générer des fichiers COM accessibles à CPM

Une fois installé, le programme proposé vous permettra de disposer de l'ensemble de ces commandes sans avoir à quitter DAMS.

INSTALLATION

Après avoir tapé le programme. Il conviendra de le sauvegarder sous le nom : "DAMS. BAS" sur la disquette DAMS où il remplacera votre programme-chargeur habituel.

Une fois lancé, celui-ci Installera automatiquement le programme DAMS.BIN à l'adresse &2000. Vous pourrez bien sûr modifier cette adresse en prenant soin de modifier la ligne 30 du programme.

Attention, ce programme s'auto-modifie. Et, dans le cas où vous voudriez y apporter des modifications personnelles. Il conviendra de le sauvegarder systématiquement avant tout lancement.

UTILISATION

Après avoir lancé le programme par RUN"DAMS vous vous retrouvez alors sous le contrôle du moniteur et vous pouvez dès à présent accéder aux nouvelles commandes en pressant la touche B (retour BASIC). S'affiche alors la liste des commandes supplémentaires que vous pourrez utilfeer en pressant la ou les touches désirées.

D=DIRECTORY
E=ERASE
R=RENAME
SC=SAVE.COM
CPM=Accès à CPM
Q=Retour BASIC.

Les commandes D, E, R, Q seront utilisées comme à l'accoutumée et n'apportent ici aucun commentaire. La commande SC (SAVE .COM) va vous permettre de créer un fichier COM, accessible à CPM.

Cependant, avant d'utiliser cette commande, vous devrez obligatoirement avoir assemblé le source avec l'option A2 ou F2 (si le source est composé de plusieurs fichiers).

SI la commande SC est occeptée. le programme vous demandera alors le nom du fichier (pas plus de 8 lettres) l'extension VCOM" étant générée automatiquement par le programme.

Celui-ci vous fournira ensuite l'adresse de début, l'adresse de fin et ta longueur du programme avant de le sauvegarder pas sans votre accord bien sûr).

CONSEILS D'INSTALLATION

Vous pourrez, avant toute intervention, préparer une disquette vierge que vous formaterez "SYSTEME" et sur laquelle vous procéderez de la manière suivante :

Copier le fichier STAT.COM
Copier le fichier DAMS .BIN .
Copier le fichier DAMS. BAS
Passez sous CPM.
Frappez au clavier.
STAT DAMS.BIN SR/0
STAT DAMS.BAS SR/0
STAT DAMS.BIN SSYS
ERA STAT.COM

Cela aura pour effet de protéger ces fichiers confre toute écriture ou effacement Intempestif. Le fichier DAMS.BIN, quant à lui, ne figurera plus au direc-tory.

RAPPEL DES COMMANDES D'ASSEMBLAGES

1 ) LES COMMANDES A, A1, A2 assemblent le source résident en RAM

COMMANDE A : deux cas de figures peuvent se présenter.

a) La directive ORG figure dans le source.

Adresse d'assemblage =ORG.

Adresse code objet =ORG.

Table des symboles :

  •  Après le source si la place est suffisante.
  • En mémoire écran si la place est insuffisante.

b) La directive ORG ne figure pas dans le source.

Adresse d'assemblage : Fournie par DAMS.

Adresse   code   objet   =Adresse d'assemblage.

Table des symboles :

  • Après le source si la place est suffisante.
  • En mémoire écran si la place est Insuffisante

COMMANDE A1 : deux cas de figues peuvent se présenter.

a)  La directive ORG figure dans le source

Adresse d'assemblage = ORG.
Adresse code objet = ORG.
Table des symboles : En  mémoire écran.

b) La directive ORG ne figure pas dans le source.

Adresse d'assemblage : Fournie par DAMS.

Adresse   code   objet   =Adresse d'assemblage.

Table des symboles : En  mémoire écran.

COMMANDE A2 : deux cas de figures peuvent se présenter.

a) La directive ORG figue dans le source.

Adresse d'assemblage =ORG.

Adresse code objet : Fournie par DAMS.

Table des symboles :

  • Après le source si la place est suffisante.
  • En mémoire écran si la place est insuffisante.

b) La directive ORG ne figure pas dans le source.

Adresse d'assemblage : Demandée par DAMS.

Adresse code objet : Fournie par DAMS.

Table des symboles :

  • Après le source si la place est suffisante.
  • En mémoire écran si la place est Insuffisante.

2) LES COMMANDES F,  F1, F2 assemblent le source contenu sur disquette,

COMMANDE F ET F1:

Adresse d'assemblage : Demandée par DAMS.

Adresse code objet =Adresse assemblage.

Table  des symboles : En mémoire écran.


COMMANDE F2 :

Adresse d'assemblage : Demandée par DAMS.

Adresse  code  objet : Fournie  par DAMS.

Table des symboles : En mémoire écran.

CPC n°37 (septembre 1988)

★ EDITEUR: CPC Revue
★ ANNÉE: 1988
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: MICHEL MARTIN

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Files:
» DAMS-CPMDATE: 2013-09-03
DL: 268 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 19Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

» DAMS    (Keypad  patched  version)DATE: 2013-09-03
DL: 431 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 38Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Manuels d'utilisation & docs:
» DAMS    (Manuel  d  utilisation-OCR  by  DRILL)    FRENCHDATE: 2014-05-05
DL: 580 fois
TYPE: PDF
SIZE: 331Ko

» Micro-Application-DAMS    MANUAL    FRENCHDATE: 2014-05-05
DL: 308 fois
TYPE: PDF
SIZE: 60Ko

Dump cassette:
» Micro-Application-DAMS    FRENCHDATE: 2018-10-30
DL: 239 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 11Ko
NOTE:
.HFE: NON

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Apprentissage de L'Assembleur volume 2
» Info » Adam Whitlock
» Applications » Apprentissage de L'Assembleur volume 1
» Applications » Assemblor
» Applications » Devis
» Info » Stephen Devine

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 065 millisecondes et consultée 1140 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.