APPLICATIONSUTILITAIRES RSX/LIGNE DE COMMANDE ★ REFUSNIK (Pascal LESENNE/AMSTRAD MAGAZINE) ★

Windows|Amstrad Magazine)Applications Utilitaires Rsx/ligne De Commande

Ce petit programme utilitaire est tout-à-fait étonnant... Il va vous permettre d'utiliser douze nouvelles commandes à incorporer dans vos programmes basic ; faire tourner des lettres sur elles-mêmes, écrire vos titres en relief, modifier les vitesses d'affichage etc.. A saisir et à utiliser absolument (NDLR).

Chargement de la routine en langage machine

Tapez et sauvegarde/ le programme "Chargeur". Ceci faii, lorsque vous effectuerez un RUN, il va créer le programme binaire "REFUSNIK.BlN" sur la disquette (veille/ donc avant le RUN à avoir une disquette formatée dans le lecteur). C'est ce programme principal qui contient les routines en langage machine lesquelles gèrent les nouvelles instructions.
L'adresse d'implantation est 36900, la longueur du fichier binaire de 1625 octets. Pour disposer des commandes de "REFUSNIK", il vous faudra donc incorporer au début de vos programmes un petit chargeur basic de la forme :

MEMORY 36899 : LOAD "REFUSNIK.BIN": CALL 37556

Pour tester la puissance de cet utilitaire, il suffit de saisir le programme de démonstration et de le sauvegarder sous le nom de "Démon.bas". Une fois sauvegarde, faites RUN. Les commandes et exemples sont expliqués dans la démonstration ; toutefois, voici un résume des différentes nouvelles commandes :

|RELIEF, < style d'écriture (1 à 6)>, <  chaîne alpha. >
|TELEX, <chaîne alpha-num.>
|ROTATINO, < chaîne alphanum. >
|SON, < période du ton > , < période du bruit > . |VITES,<vitesse d'affichage >.
|FAST, < écriture en mode 1 ou 2 >.
|SLOW
|PENG,< couleur de l'encre graphique >.
|PAPER, < couleur du fond graphique >.
|WINDOW,< numéros du canal>,< gauche>,< droit > , < haut > , < bas > ,<   chaîne alphanum.(facultatif) >
|DESK, < décor 1 > , < décor 2>
|SUPER, < chaîne alphanum. >
Attention les yeux ! Tout vous devient permis, vos programmes prennent un "look" professionnel...

Nota : | s'obtient par shift et @

Pascal LESENNE , AMSTRAD MAGAZINE n°18 (Janvier 87)
 
MEA CULPA

Les listings imprimés sont tout-à-fait corrects. Une petite faiblesse est toutefois apparue : un listing tapé convenablement et vérifié par le Vérificateur V.2 pouvait révéler de “fausses erreurs” lors de l'auto-vérification du chargeur (notamment avec une ligne 230 incorrecte alors que vérifiée avec V.2 elle était parfaite). L'explication est simple : c'est la dernière data de chaque ligne qui sert à l'auto-vérification du chargeur. Or, celui-ci fait la différence entre majuscules et minuscules... La dernière data n'est pas retenue en tant que “code” mais en tant que valeur ASCII : tant que cette dernière valeur est un nombre, pas de problème (lignes 210, 220) ; lorsque vous codez 1D4A en ASCII, la valeur ne sera pas la même selon que vous avez tapé ld4a ou 1D4A... La ligne est- bonne, les valeurs sont bon-nés mais les codes ASCII ne correspondent pas à ce qui avait été prévu par l'auteur lors de l'auto-vérification. Le vérificatur ne faisant pas la différence entre majuscules et minuscules en dehors de “ ”, tous ceux qui ont tapé des minuscules dans les lignes de datas peuvent avoir un code de vérification V.2 juste et une “LIGNE 230 (etc) INCORRECTE”...
Pour remédier à cela, trois solutions :

- Vous êtes sûr que les codes du V.2 sont rigoureusement exacts : alors enlever la vérification en supprimant les instructions END aux tests de validité des lignes. L'ordinateur affichera divers messages et finira par passer en ligne 190 pour créer Refus-nik.bin. Il ne vous reste plus qu'à réinitialiser et faire un RUN de la Démonstration.
- Vous avez des codes V.2 justes mais des minuscules dans votre listing chargeur : si vous n'en avez que très peu, faites les modifications nécessaires pour avoir l'ensemble du listing tel qu'il est imprimé (en majuscules).
- Vous avez des codes V.2 justes mais beaucoup de minuscules dans votre listing chargeur. Modifier toutes les dates (ou presque) risque de demander beaucoup de temps et peut être provoquer de nouvelles erreurs. Dans ce cas, modifier les lignes en :
150 FOR T = 36900 TO 38526 :READ A$: A = VAL(“&” + UPPERS (A$)):VL...
160 V = V+1... READ A$:A$ = UPPER$(A$):IF A$< >HEX$...
180 I = I+ 10:READ A$:A$ = UPPER$(A$):IF A$< >HEX$...
Comme quoi le vérificateur est parfait, à condition de taper une “copie conforme” du listing imprimé, à la majuscule et la virgule près...

★ ANNÉE: 1987
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: Pascal LESENNE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

File:
» RSX-REFUSNIKDATE: 2013-09-03
DL: 93 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 30Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Multistatement Zeilen (CPC Amstrad International)
» Applications » Rsx - Hardcopy - Dmp 2000
» Applications » Pride Utilities - Rsx Printer Pac 2
» Applications » Extensions Basic CPC 464
» Applications » Memdump (Computing with the Amstrad)
» Applications » Discman (Microstrad)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop
Page créée en 056 millisecondes et consultée 840 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.