APPLICATIONSUTILITAIRES RSX/LIGNE DE COMMANDE ★ RSX JUSTIFICATION|CPC REVUE) ★

RSX Justification|CPC Revue)Applications Utilitaires Rsx/ligne De Commande


MODE D'EMPLOI DE L'EXTENSION RSX |CEN

SYNTAXE DE L'INSTRUCTION

|CEN,P1 :Canal,P2:C$,P3:Cx,P4:Cy, P5:interligne,P6:Nb.Caractères, P7:Mode justif.

PARAMETRE P1 : Sélection du périphérique de sortie

3 valeurs sont possibles pour ce paramètre.

  • 0 : la sortie des données se fait uniquement à l'écran.
  • 4 : la sortie des données se fait à l'écran et sur l'imprimante. Notez que dans ce cas la largeur du texte imprimé sera égale au nombre de colonnes affichées, ce qui peut être léger si vous travaillez en mode 0. 
  • 8 : la sortie de texte ne se fait que sur l'imprimante, on obtient donc deux formats différents pour la même chaîne.
    Par exemple A$ = textexxx..:|CEN,0, a$,x,y,int,3 5,mode : |CEN,8, a$,x,y,int,80,mode, affiche un texte de 35 colonnes sur l'écran et 80 sur l'imprimante. Une valeur différente de 0, 4 ou 8 ne provoque aucun affichage.
    Le saut de ligne de l'imprimante est de 1 après chaque sortie, il ne peut être aug menté qu'à partir du BASIC, de même pour les sauts de page.

PARAMETRE P2 : La chaîne à afficher ou imprimer

Certains caractères (de 0 à 32) ne sont pas affichables, mais correspondent à une action à exécuter par le programme, ceux commandant les fonctions : Pen, Paper, inversion vidéo, effacement total ou partiel de l'écran, modes opaques ou transparents, clochette, interrupteur de curseur, set border ; peuvent être inclus dans la chaîne. Les contrôles de mouvement du curseur sont à déconseiller sauf cas exceptionnels.

La coupure des lignes s'effectue sur les espaces ou les symboles de ponctuation suivants : ' ainsi que sur les codes de contrôle. Les espaces situés autour d'une coupure sont supprimés.

Les codes de contrôle ne sont pas pris en compte dans le comptage des caractères et sont ignorés par l'imprimante. Le symbole d'élévation à la puissance (^) permet d'insérer des espaces supplémentaires ignorés des fonctions coupure et justification. Ceci permet de décaler le début d'un texte à justifier. Ex : A$ = "TEXTE..." commencera à la colonne requise par les paramètres, A$ = '^^^^TEXTE...' décale le début du texte de 4 colonnes. L'effet est identique sur l'imprimante.

P3 : Colonne
P4 : Ligne
P5 : Interligne

Le premier de ces 3 paramètres ne sert qu'en mode justifié non centré, nous y reviendrons par la suite. Le second indique au programme à quelle ligne d'écran commence le texte. L'imprimante ne tient pas compte de cette valeur.

Enfin, le troisième fixe l'interligne. Lors que le texte est coupé, la ligne suivante s'affiche P5 lignes plus bas. L'imprimante reçoit aussi cette commande.

P6 : Nombre de caractères par ligne

Toute chaîne de longueur supérieure à P6 est coupée et la suite renvoyée P5 lignes plus bas. Si P6 est plus grand que le nombre de colonnes écran, le programme calcule P6 - P6/2. Si vous n'obtenez pas le résultat escompté, revoyez ce paramètre.

Si P6P7 : Mode justif. (définit la présentation)

  • P7 0 : centre le texte sans le justifier. Toutefois, si le nombre de caractères à sortir est impair, le programme insère un espace supplémentaire s'il peut trouver un séparateur ou un espace permettant un centrage parfait. P3 est inopérant.
  • P7 2 : justifie le texte sans le centrer, le paramètre P3 détermine la colonne de départ. Si P3 + P5 > nombre de colonnes écran : P3 = 0.
  • P7= 1 ou 3 : idem que ci-dessus, mais la dernière ligne sortie n'est pas justifiée.
  • P7 = 4 : justifie et centre le texte. P3 est inopérant.
  • P7 = 5 : centre et justifie le texte sauf la dernière ligne. P3 est inopérant.

REMARQUES ET INSTRUCTIONS DIVERSES

Le programme comporte deux messages d'erreur. 'MOT TROP LONG' : signifie que P6 est trop petit pour un mot. Le message apparaît, juste avant la sortie du mot incriminé. Pour y remédier, insérer un séparateur, un espace ou un CHR$(0). Sinon, augmenter la valeur de P6.

'MAUVAIS PARAMETRES' : le nombre de 7 paramètres n'est pas respecté. Si l'affichage de votre texte déborde de l'écran, le mot 'ENTER' apparaît en bas et à gauche. En pressant cette touche, le texte efface l'écran depuis la ligne de départ et la suite est sortie depuis cette même ligne sans toucher à la partie supérieure de l'écran.

Si l'option imprimante est sélectionnée et que cette dernière est hors service, le programme est interrompu. En tapant (DEL), on stoppe l'impression de la ligne en cours ou on permet de débloquer le programme au cas où l'imprimante est débranchée.

Notez que cette extension n'admet pas les variables indicées, un transfert par A$ = VARINDICEE$(XX) est nécessaire.

CODES DE CONTROLE

La fonction des différents codes de contrôle est définie dans le manuel, il est inutile d'y revenir. Il faut toutefois savoir qu'il n'est pas indispensable de les entrer sous la forme CHR$(X) qui occupe beaucoup de place en mémoire, alors qu'un simple caractère graphique obtenu avec [CTRL] suffit amplement.

Le CHR$(0) constitue un cas particulier.

Il ne peut être obtenu au clavier. Ce code est très utile en tant que séparateur de chaîne par exemple : A$ = "":b$ = STRING$(20,94) + CHR$(0):FOR i = 1 TO 4:A$ = A$ + B$:|CEN 0, A$,P3,P4,P5,20,P7 vous permet d'effacer 4 lignes de 20 caractères aux coordonnées P3,P4 et avec un intervalle P5 pour P7 = 1 ou 2, ou bien au centre de l'écran depuis la ligne P4 avec un intervalle P5 pour P7 = 0,4,5.

Le tableau suivant donne la correspondance des codes avec les touches du clavier et précise les codes inutiles ou incompatibles avec l'extension '|CEN', CHR$ (1) = (CTRL) A
Vous l'avez sans doute constaté, la présentation correcte d'un texte à l'écran n'est pas évidente a partir du BASIC Amstrad. CPC vous propose d'utiliser une RSX, située en &9C40 (40000 en aecimal) afin de pallier ce manque.

CPC n°24

★ EDITEUR: CPC Revue
★ ANNÉE: 1985
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: Michel MAIGROT

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

File:
» RSX-Justification    FRENCHDATE: 2015-11-20
DL: 11 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 30Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Copy Tool (CPC Amstrad International)
» Applications » Windrad (AM-Mag)
» Applications » Extensions Basic CPC 464
» Applications » DATACOPY : Recopie d'écran universelle (CPC Revue)
» Applications » Rsx Ecran (Amstrad Magazine)
» Applications » Andreas Stroiczek Rsx Disktool

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 169 millisecondes et consultée 493 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.